Publicité

Autres quartiers :
Accès client

Marrie E. Bathory

Marrie E. Bathory est auteure de nouvelles, fragments narratifs et autres textes brefs. Elle prend souvent part à des activités littéraires, notamment dans le cadre de Québec en toutes lettres.C’est après avoir élu domicile dans Montcalm qu’elle a fini par terminer la rédaction de son mémoire de maîtrise; c’est ici qu’elle est devenue coureuse. Lorsqu’elle ne court pas, d’ailleurs, on peut la voir promener son chat sur les plaines, ou alors bouquiner ou boire du thé – compulsivement.À l’hiver 2016, elle a représenté son quartier chéri dans le cadre de la Revengeance des duchesses.

<em>The History of Korean Western Theatre</em> (<em>La trilogie Hamartia</em>) : tabula rasa - Marrie E. Bathory
The History of Korean Western Theatre (La trilogie Hamartia) : tabula rasa

La pièce de Jaha Koo est une invitation, comique et touchante, à en apprendre davantage sur la Corée, dont la colonisation par le Japon et l’occidentalisation subséquente a effacé la culture théâtrale.

À lire sur Monsaintroch
<em>Not one of these people (Pas une de ces personnes)</em> : Identités défragmentées - Marrie E. Bathory
Not one of these people (Pas une de ces personnes) : Identités défragmentées

Sur l’écran, une série de photos générées par un algorithme. Aucune de ces personnes n'existe : Martin Crimp leur prête des mots, leur invente des histoires.

À lire sur Monsaintroch
<em>La Nuit du 4 au 5</em> : Cette fille-là, en morceaux - Marrie E. Bathory
La Nuit du 4 au 5 : Cette fille-là, en morceaux

Une fille, dans un parc un soir – la nuit du 4 au 5. Un inconnu qui l’agresse. Pour l’individu lambda, c’est banal. Mais pour cette fille-là, c’est un cataclysme.

À lire sur Monmontcalm
<em>Citoyen K.</em> : le tout est plus que la somme de ses parties - Marrie E. Bathory
Citoyen K. : le tout est plus que la somme de ses parties

Disons-le d’emblée : même si vous comptez parmi les amateurs d’Orson Welles, vous n’aurez pas autant de plaisir à revoir Citizen Kane qu’à voir Citoyen K.

À lire sur Monsaintroch
Juliette en série - Marrie E. Bathory
Juliette en série

Dans Titre(s) de travail, au Périscope, Lauren Hartley, Marie-Ève Lussier-Gariépy, Natalie Fontalvo, Odile Gagné-Roy et Christian Lapointe lancent une lettre d'amour punk au milieu du théâtre.

À lire sur Monmontcalm
<em>Disgrâce</em> : Tirs groupés - Marrie E. Bathory
Disgrâce : Tirs groupés

Au centre du décor qui rappelle un plateau de tournage, on observe la disgrâce de l’animateur vedette – fusion de cas du milieu médiatique, de #agressionnondénoncée à #moiaussi. Les témoignages? On en entendra quelques extraits, et on aura une certaine idée des allégations contre le « présumé innocent ».

À lire sur Monmontcalm
<em>Foreman</em> : Devenir un homme - Marrie E. Bathory
Foreman : Devenir un homme

Carlos a toujours cherché à prouver qu'il était un homme, un vrai. Tandis qu’il raconte au public son parcours, ses quatre amis d’enfance se rendent sur une terre à bois pour se retrouver entre gars.

À lire sur Monmontcalm
<em>Scénarios pour sortie de crise</em> : S’en sortir? - Marrie E. Bathory
Scénarios pour sortie de crise : S’en sortir?

Après quelques années d’errance dans l’Ouest canadien, K. se présente chez sa sœur, E. Elle l’héberge dans son sous-sol, le temps qu’il se trouve un emploi, un endroit où vivre. Sauf qu’il y a toujours un obstacle ou une contrainte de trop, et chaque fois il déchante.

À lire sur Monsaintroch
<em>Food Club</em> : Vivant jusqu’à la mort - Marrie E. Bathory
Food Club : Vivant jusqu’à la mort

Règle no 1 du Food Club : On ne parle pas du Food Club. Règle no 2 du Food Club : On ne parle pas du Food Club.

À lire sur Monmontcalm