Une invitation à la culture trad

igne. Une campagne promeut la culture trad et les 25 événements organisés de mai à novembre dans 22 villes de la province. C'est le Conseil québécois du patrimoine vivant (CQPV) qui invite ainsi la population « à prendre la route du Québec » et de ses festivals traditionnels.

Une invitation à la culture trad | 19 avril 2024 | Article par Thomas Verret

Le Conseil québécois du patrimoine vivant (CQPV) invite la population à prendre la route du Québec et de ses 25 festivals trad.

Crédit photo: Conseil québécois du patrimoine vivant (CQPV)

igne. Une campagne promeut la culture trad et les 25 événements organisés de mai à novembre dans 22 villes de la province. C’est le Conseil québécois du patrimoine vivant (CQPV) qui invite ainsi la population « à prendre la route du Québec » et de ses festivals traditionnels.

À Québec, il y a notamment le Festival Kwe! À la rencontre des peubles autochtones au mois de juin, qui se déplace cette année à l’Agora du Vieux-Port, de même que les Rendez-vous ès Trad, un événement incontournable se tenant toujours à l’action de grâce, à la mi-octobre. L’an dernier, ce festival, prenant la forme de spectacles et de veillées de danse traditionnels, avait eu lieu pour une première fois au Domaine de Maizerets.

Festivals trad : un « vrai beau lieu » de rencontres

En entrevue avec Monquartier, Gilles Pitre du Conseil québécois du patrimoine vivant (CPVQ, souligne le dynamisme et la popularité de la culture trad au Québec, qui persistent encore de nos jours, en 2024.

« La clientèle des festivals trad est vraiment diversifiée », note ce dernier.

Il évoque « les beaux partages » rendus possible par ces échanges intergénérationnels entre les artistes et les festivaliers, à travers la musique, la danse l’artisanat, les contes, en autres.

« C’est très inclusif », ajoute M. Pitre.

Gilles Pitre, chargé de projet au Conseil québécois du patrimoine vivant (CQPV).
Crédit photo: Conseil québécois du patrimoine vivant (CQPV) - photo recadrée

Les festivals trad, qui se tiennent plus souvent qu’autrement à l’extérieur, prennent vie au coeur des communautés, des quartiers, des villages. Ces événements sont donc accessibles, agréables, pour les personnes âgées, les familles, les jeunes, les groupes d’amis, etc. Les activités organisées jouent également un rôle essentiel dans la mise en valeur et la transmission des arts traditionnnels entre les différentes générations.

« On invite les gens à venir découvrir ou redécouvrir ces festivals-là », résume le chargé de projet pour le Conseil québécois du patrimoine vivant (CQPV).

« Ces événements permettent de perpétuer une tradition importante au Québec, et ce, en toute convivialité. Les gens ont du plaisir lors de ces activités qui font rayonner les arts traditionnels par la même occasion », de conclure Gilles Pitre.

Publicité

Cette campagne promotionnelle du réseau Festivals Trad Québec est disponible en ligne. Le Beauceron Fabien Cloutier, soit le comédien et auteur derrière la populaire série télévisée Léo, anime une vidéo. On y décrit en outre les 25 festivals en question.

Le Conseil québécois du patrimoine vivant (CQPV), une organisation à but non lucratif, se situe dans l’édifice Alyne-Lebel, sur le boulevard Langelier.

Lire aussi :

300 000$ pour 22 projets favorisant l’accès à la culture

La Ville de Québec annonce l'octroi de subventions totalisant 299 221$ à plusieurs organi[...]

Lire sur Monquartier

Soutenez votre média

hearts

Participez au développement à titre d'abonné et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir