Pour ses 15 ans, Où tu vas quand tu dors en marchant…? se dirige vers ExpoCité

Pour sa 15e édition, le parcours déambulatoire Où tu vas quand tu dors en marchant...? effectue un retour vers les quartiers centraux de Québec. Les environs d'ExpoCité, du Grand Marché et du Centre Vidéotron seront mis à contribution de quatre nouveaux tableaux. L'événement se tiendra du 23 mai au 8 juin, du jeudi au samedi.

Pour ses 15 ans, <em>Où tu vas quand tu dors en marchant…?</em> se dirige vers ExpoCité | 30 avril 2024 | Article par Simon Bélanger

Créateurs et créatrices derrière la 15e édition d'Où tu vas quand tu dors en marchant...? De gauche à droite : Aïcha Bastien Ndiaye, Lydia Wagerer, Jocelyn Pelletier, Pascal Asselin (Millimetrik), Alexandre Fecteau, Étienne La Frenière, Nicolas Drolet et Nancy Bernier. Absente sur la photo : Erika Soucy.

Crédit photo: Simon Bélanger - Monquartier

Pour sa 15e édition, le parcours déambulatoire Où tu vas quand tu dors en marchant…? effectue un retour vers les quartiers centraux de Québec. Les environs d’ExpoCité, du Grand Marché et du Centre Vidéotron seront mis à contribution de quatre nouveaux tableaux. L’événement se tiendra du 23 mai au 8 juin, du jeudi au samedi.

Après avoir fait un détour du côté de Charlesbourg lors des deux dernières années, le Carrefour international de théâtre ramène son populaire parcours déambulatoire plus près du centre-ville, dans le secteur d’ExpoCité.

La fierté était au coeur du discours de Dominique Violette, directrice générale du Carrefour international de théâtre, lors d’une conférence de presse au Grand Marché de Québec.

«Une des choses qui me rend le plus fière, c’est que tout ce que nous avons fait a attiré un public incroyable. Et avec qui on a fait ça? Avec des artistes de Québec. […] C’est quand même incroyable, c’est un pari qu’on a pris au début », se réjouit Mme Violette.

Elle célèbre aussi l’accessibilité de l’événement, alors qu’il est offert gratuitement au grand public depuis les débuts.

Quatre tableaux principaux seront à l’honneur, encore une fois sous la coordination artistique d’Alexandre Fecteau, qui est cette fois-ci assisté par Nancy Bernier.

Un blockbuster théâtral d’auteur

Citant une critique entendue à propos du film de Denis Villeneuve, Dune : deuxième partie, qui serait un blockbuster d’auteur, Alexandre Fecteau reprend un terme semblable pour qualifier Où tu vas quand tu dors en marchant…?

«Où tu vas…, c’est un peu un blockbuster d’auteur, c’est-à-dire que c’est un spectacle à grand déploiement, qui s’adresse au grand public, et qui se fait aussi sans compromis artistique dans le respect de la démarche des artistes qui créent chacun des tableaux. Moi, je voulais vous mettre ça en tête, qu’on fait un blockbuster théâtral d’auteur», affirme celui qui chapeaute sa quatrième mouture.

Alexandre Fecteau souligne quelques nouveautés cette année, dont la présence de tableaux à l’intérieur, alors que ceux-ci se tiennent habituellement tous à la belle étoile. Ce changement permettra à l’événement de pouvoir se tenir beau temps, mauvais temps, pour ce qui est des numéros à l’intérieur.

Publicité

Sur le choix du secteur d’ExpoCité, Alexandre Fecteau explique que «c’est un lieu à la fois chargé d’histoire. C’est lié à Expo-Québec [….]. Puis [il] est en perpétuelle mutation. On aime ça, les lieux en transformation, même si ce n’est pas toujours facile».

«Il y a des coins qu’on ne connait pas ici. On veut vous inviter […] dans les coulisses d’ExpoCité, en vous montrant des coins un peu moins connus», prévient-il.

Quatre tableaux

Quatre grands tableaux se déploieront sur le site d’ExpoCité et en périphérie.

Vésuve, création d’Étienne La Frenière

Le créateur du premier tableau avoue être lui-même inspiré par les grands personnages et les grands événements de l’Histoire.

Son tableau portera donc sur l’histoire du Vésuve, ce volcan qui a détruit la cité de Pompéi en 79 av. J.-C. Il avoue avoir été marqué par ces images de gens pris au piège dans leur quotidien, alors que l’éruption volcanique a pris les gens par surprise. Cependant, quelques années avant, quelques signes avant-coureurs ont été relatés par les historiens : tremblements de terre, émanations toxique qui décimaient le bétail.

Étienne La Frenière souhaite donc faire le lien avec la réaction actuelle de l’humanité face aux changements climatiques. Pour lui nous avons aujourd’hui davantage les connaissances nécessaires  pour savoir comment faire face à ce problème.

«Est-ce que la nature parle et nous on fait la sourde oreille? Est-ce que la menace est assez forte pour qu’on l’entende?», s’interroge le jeune metteur en scène et comédien.

Une installation d’envergure, avec des échafauds, rappellera le volcan italien, dans une scénographie de Vano Hotton. Une vingtaine d’interprètes joueront des humain.es-fossiles, dans ce tableau situé au stationnement P9.

La nuit nous appartient, création de Jocelyn Pelletier et Pascal Asselin (Millimetrik)

Issu du théâtre, Jocelyn Pelletier fait équipe avec le DJ, concepteur sonore et spécialiste de musique électronique Millimetrik. Les deux hommes replongeront le public dans les années 1990, à l’époque des soirées de rave. Le tableau est situé dans un entrepôt bovin.

Les visiteurs seront invités à danser et à laisser aller leur fou, comme le faisaient les gens qui fréquentaient ces soirées. Celles-ci rassemblaient des gens de différentes cultures, origines et arborant différents styles.

Le graffiti sera aussi à l’honneur, avec la participation de Patrick Forchild. Également, les personnes intéressées à participer à ces soirées sont invitées à donner leur nom. Aucun besoin d’être un danseur ou une danseuse de profession, tous les styles sont permis!

«Je pense que les enfants vont vraiment capoter. Il y a énormément de permissions. […] C’est un endroit de permissions, de plaisir et de musique forte», annonce Jocelyn Pelletier.

Yahwatsira’, création d’Aïcha Bastien Ndiaye et Lydia Wagerer

Le titre du tableau fait référence à un mot wendat signifiant «famille», «portée d’un animal» ou «couvée d’un oiseau».

Le numéro sera présenté sur un terrain appartenant à GM Développement, où se trouvait un concessionnaire automobile. Différents styles de danse seront à l’honneur, de la gigue au voguing.

Pour Aïcha Bastien Ndiaye, l’idée était de «donner aux gens le goût d’être ensemble». Et ces rencontres peuvent être avec la famille proche ou sa famille choisie.

12 personnages dansants et des musiciens feront vibrer le public qui se déplacera de l’autre côté du boulevard Wilfrid-Hamel, près de la rue de la Pointe-aux-Lièvres.

Le Grand Marché de l’influence, création de Nicolas Drolet et Erika Soucy

Situé à l’intérieur du Grand Marché de Québec, le dernier tableau s’intéresse à un élément bien propre à notre époque : les influenceurs. Coach de vie, conspirationniste, spécialiste des tutoriels de maquillage, twitcheur français… Tous exposeront leurs «produits» sur leurs étals. Les interprètes se réuniront ensuite lors d’une comédie musicale réunissant des styles aussi variés que le rap, la pop et la valse.

Nicolas Drolet, comédien, mais aussi improvisateur connu de Québec, a joint ses forces à celles d’Erika Soucy, qui avait aussi un côté «croustillant» et «taquin».

À travers ce tableau, le duo voulait aussi trouver une façon de recréer ce que nous faisons, en faisant défiler vidéos TikTok et stories de tous ces influenceurs, de façon bien passive et compulsive, en nourrissant «la bête que l’on méprise».

5e tableau : La grande nostalgie

En fin de conférence de presse, Dominique Violette a ajouté qu’un 5e tableau s’ajoutait, même s’il ne fait pas partie des numéros principaux.

Elle l’a elle-même surnommé La grande nostalgie. Celui-ci consistera simplement en une vidéo présentée sur le grand écran du Centre Vidéotron. Elle mettra en lumière les tableaux réalisés lors des 14 premières éditions de l’événement.

«Tout le monde va ressentir la belle nostalgie», conclut-elle.

Le parcours déambulatoire Où tu vas quand tu dors en marchant…? est offert gratuitement par la Ville de Québec. C’est une production du Carrefour international de théâtre.

L’événement sera présenté du 23 mai au 8 juin 2024, du jeudi au samedi, entre 21h et 23h.

 

Pour en savoir plus ...

Soutenez votre média

hearts

Participez au développement à titre d'abonné et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir