La Ville fait évoluer son Règlement sur les chiens et chats

L'enregistrement des chats sera mis en place par la Ville de Québec à compter du 20 mars 2024, rappelle la Municipalité. Cette dernière introduit également la notion de « chien à risque » afin d’officialiser le début d’une enquête visant à déterminer le degré de dangerosité d’un chien.

La Ville fait évoluer son Règlement sur les chiens et chats | 20 février 2024 | Article par Julie Rheaume

Crédit photo: Photo Pexels.com/Belen Capello

L’enregistrement des chats sera mis en place par la Ville de Québec à compter du 20 mars 2024, rappelle la Municipalité. Cette dernière introduit également la notion de « chien à risque » afin d’officialiser le début d’une enquête visant à déterminer le degré de dangerosité d’un chien.

« La Ville de Québec fait évoluer son Règlement sur les animaux domestiques, R.V.Q. 2698, afin de mieux encadrer la population féline et de faciliter la gestion des enquêtes de dangerosité des chiens », a indiqué la Municipalité dans un communiqué diffusé le 19 février.

« Diverses modifications permettront d’améliorer la gestion et l’application des règles relatives aux chiens. Ces modifications découlent des responsabilités et des pouvoirs octroyés aux municipalités par le gouvernement du Québec avec le Règlement d’application de la Loi visant à favoriser la protection des personnes par la mise en place d’un encadrement pour les chiens », ajoute-t-elle.

À cet égard, la Ville de Québec introduit entre autres la notion de « chien à risque » afin d’officialiser le début d’une enquête visant à déterminer le degré de dangerosité d’un chien et d’établir des conditions de garde spécifiques, le cas échéant, jusqu’à la prise d’une décision définitive.

Les chats et la Ville de Québec

Chat calico sur une chaise
Il faudra enregistrer son chat.
Crédit photo: Cats Coming - Pexels

Propriétaires de chats sur le territoire de la Ville de Québec, il sera bientôt nécessaire d’enregistrer vos petits compagnons.

L’enregistrement sera requis à compter du 20 mars prochain. « Ainsi, l’obligation d’enregistrement déjà prévue pour les chiens sera étendue à tous les chats résidant sur le territoire de la ville de Québec ».

« Cette mesure permettra à Québec d’emboîter le pas aux autres grandes villes de la province. Au coût annuel de 12 $, l’enregistrement demandé aux propriétaires de chat contribuera à couvrir les frais croissants liés à la population féline sur le territoire. Notamment, la gestion des animaux qui transitent au refuge municipal pour lequel une aide financière supplémentaire de 681 970,66 $ à la SPA de Québec a été octroyée pour 2023-2024. Notons que les chats ont représenté environ 70 % des admissions au refuge municipal au cours de l’année 2023 », selon les autorités municipales.

L’enregistrement pourra être effectué par les citoyens en ligne dans le Dossier animal ou à un bureau d’arrondissement. Il était déjà possible d’enregistrer son chat depuis 2020, mais il n’était pas obligatoire de le faire.

Selon une récente estimation basée sur un sondage réalisé par Léger en mars 2023 et relayée par la Ville de Québec, la population de chats s’élève à 130 200 individus. Quelque 31 % des ménages de Québec gardent au moins un chat à la maison.

Publicité

De nombreux petits félins restent toutefois sans domicile et aboutissent dans des refuges.

Lire aussi :

Une journée de micropuçage pour chats et chiens

Le 5 novembre prochain au Centre communautaire Fernand-Dufour se tiendra une journée de mi[...]

Lire sur Monquartier

Restez à l'affût des actualités de votre quartier

Chaque samedi, recevez nos nouvelles, offres et activités incontournables dans le quartier.

Quartier(s)