Grève: les bibliothèques de Québec refusent l’offre patronale finale bonifiée

Les membres du syndicat de l'Institut Canadien de Québec rejettent officiellement l’offre bonifiée de leur employeur. Une grève générale illimitée débutera donc le vendredi 1er mars dès 7h. Elle affectera 240 personnes travaillant dans 26 points de services du réseau de la Bibliothèque de Québec.

Grève: les bibliothèques de Québec refusent l’offre patronale finale bonifiée | 26 février 2024 | Article par Olivier Alain

Les membres du syndicat de l’Institut Canadien de Québec rejettent officiellement l’offre bonifiée de leur employeur. Une grève générale illimitée débutera donc le vendredi 1er mars dès 7h. Elle affectera 240 personnes travaillant dans 26 points de services du réseau de la Bibliothèque de Québec.

Les membres du syndicat de Travailleurs et Travailleuses unis de l’alimentation et du commerce, section locale 501 (TUAC 501) s’étaient déjà dotés d’un mandat de grève illimitée.  73% du personnel des bibliothèques se montrent défavorable à l’offre patronale finale. Cette annonce met par ailleurs en doute la tenue des festivités soulignant l’inauguration de la bibliothèque Gabrielle-Roy.

Les points problématiques

Parmi les éléments expliquant ce refus, sept revendications syndicales n’auraient pas été prises en compte par l’employeur.

D’abord, les employés déplorent l’absence de rattrapage salarial demandé pour suivre les hausses du coût de la vie. L’écart salarial avec les employés de la ville affectés à des tâches similaires est également un élément souligné par les syndiqués. Ces derniers demandaient un ajustement de leur taux horaire pour rejoindre celui des salariés municipaux. Le refus d’une bonification des primes de soir et de fin de semaine explique aussi le rejet de l’offre patronale. Une hausse de quatre échelons salariaux demandée par le syndicat n’a pas été acceptée.

Finalement, la durée des pauses, la possibilité de fractionner des jours de vacances et la révision des horaires sont des enjeux ayant contribué au déclenchement de la grève.

Lancement de la bibliothèque Gabrielle-Roy

La date de début de grève concorde avec la journée d’inauguration de la nouvelle bibliothèque Gabrielle-Roy. Fermé depuis 2019 pour des rénovations, l’établissement doit ouvrir ses portes le vendredi 1er mars. Plusieurs activités étaient prévues pour l’occasion.

Le maire de Québec, Bruno Marchand, a réagi à la nouvelle lors d’une période de question suivant une conférence de presse ce matin. Questionné quant à la tenue de ces activités, le maire assure qu’aucune décision n’est prise pour l’instant. Des rencontres auront lieu dans les prochaines heures. Une décision sera prise et rendue publique demain ou mercredi concernant les activités qui devaient avoir lieu pendant la fin de semaine.

« J’espère travailler à ce qu’on puisse présenter la bibliothèque [aux citoyens de Québec] parce c’est un chef-d’œuvre, c’est extraordinaire »,  explique M. Marchand.

Des négociations entre la municipalité et le syndicat permettront de déterminer de quelle manière les moyens de pression seront exercés et quels services seront maintenus. Le tout en respectant le droit de grève, souligne le maire.

Publicité

 

Plusieurs spectacles et activités ont été organisés pour souligner le retour de la bibliothèque Gabrielle-Roy dans le quartier.
Crédit photo: Ville de Québec

De son côté, Jackie Smith annonce qu’elle ne se présentera pas aux activités soulignant l’ouverture de la bibliothèque. En effet, la conseillère municipale de Limoilou et cheffe de Transition Québec se dit solidaire envers les grévistes.

« Je me réjouis évidemment de la réouverture tant attendue de la bibliothèque Gabrielle-Roy, mais par solidarité pour les travailleurs et travailleuses en grève, je vais m’abstenir de participer aux festivités entourant cette inauguration », peut-on lire dans un communiqué de presse.

Lire aussi :

Grève générale illimitée dans les bibliothèques de Québec le 1er mars

Les trois jours de festivités prévues pour célébrer la réouverture de la bibliothèque[...]

Lire sur Monquartier

Un intervenant social à la bibliothèque Gabrielle-Roy, une première à Québec

Dans son projet de réinvention, la bibliothèque Gabrielle-Roy accueillera bientôt un int[...]

Lire sur Monsaintroch

Bibliothèque Gabrielle-Roy : lumineuse et moderne

Les médias ont eu droit, mardi, à un avant-goût de la nouvelle bibliothèque Gabrielle-R[...]

Lire sur Monsaintroch

Pour en savoir plus ...

Soutenez votre média

hearts

Participez au développement à titre d'abonné et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir