Ajouter une unité de logement à sa maison

La Ville de Québec annonce qu’elle entend diversifier les possibilités d’aménagement d’une unité de logement additionnelle à une propriété existante. La mesure s'étend à tous les secteurs de la ville.

Ajouter une unité de logement à sa maison | 18 mars 2024 | Article par Olivier Alain

La nouvelle réglementation devrait être mise en place pour juin 2024.

Crédit photo: Étienne Dionne

La Ville de Québec annonce qu’elle entend diversifier les possibilités d’aménagement d’une unité de logement additionnelle à une propriété existante. La mesure s’étend à tous les secteurs de la ville.

Une personne propriétaire d’une maison unifamiliale pourrait, par exemple, décider d’y ajouter un logement au sous-sol ou au deuxième étage. La réglementation prévoit également permettre et encadrer la construction d’un bâtiment isolé de type maison de jardin ou mini-maison comprenant un seul logement  sur le terrain d’une résidence. À cet effet, Marie‑Pierre Boucher, responsable de l’habitation au comité exécutif,  précise dans un communiqué que « certaines conditions devront être respectées […] afin d’assurer une implantation harmonieuse et respectueuse de l’environnement immédiat ».

Cette mesure fait partie des 20 actions du plan de mise en œuvre accélérée de la Vision habitation. Elle vise à densifier davantage certains secteurs résidentiels de Québec en créant de nouveaux logements dans un contexte où le taux d’inoccupation demeure extrêmement bas.

« Devant la crise actuelle et le coût de la vie de plus en plus élevé, nous devons agir rapidement, là où nous avons le contrôle, afin d’offrir à tous la possibilité de trouver un logis adapté à leurs besoins », a déclaré le maire de Québec, Bruno Marchand, par voie de communiqué.

Jackie Smith, conseillère municipale de Limoilou, réagit positivement à l’annonce de ces nouvelles mesures, mais considère que la Ville pourrait aller plus loin.

« Permettre une certaine densification résidentielle sur l’ensemble du territoire est un bon premier pas, mais tant qu’à modifier le zonage, profitons-en pour permettre davantage de services de proximité dans tous les quartiers. Il est également nécessaire d’éliminer les normes minimales de stationnement partout sur le territoire afin de préserver les espaces verts et encourager la mobilité active », soutient la cheffe de Transition Québec.

Demande de permis

La nouvelle réglementation devrait être effective à partir du mois de juin. Les citoyens et citoyennes désirant ajouter un logement à leur propriété doivent se munir d’un permis de construction auprès de la Ville. Toutes les informations et documents à fournir sont disponibles sur le site de la Ville.

Une séance de consultation publique aura lieu le mardi 9 avril, à 19h, au Bureau d’arrondissement de Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge, situé au 1130, route de l’Église. Il sera également possible d’assister à la rencontre en ligne en s’inscrivant au préalable.

 

Publicité

Lire aussi :

80 000 nouveaux logements d’ici 2040 : une cible ambitieuse à Québec

La Ville de Québec vise la construction de 80 000 nouveaux logements d'ici 2040. À cette [...]

Lire sur Monquartier

Restez à l'affût des actualités de votre quartier

Chaque samedi, recevez nos nouvelles, offres et activités incontournables dans le quartier.

Quartier(s)