7e édition du festival KWE! À la rencontre des peuples autochtones

La septième édition du festival KWE! À la rencontre des peuples autochtones se tiendra du 14 au 16 juin prochain, en plus du grand spectacle KWE le 21 juin. L'une des intentions premières est le rapprochement entre les 11 nations autochtones du Québec et les Québécois.

7e édition du festival KWE! À la rencontre des peuples autochtones | 1 mai 2024 | Article par Anne Charlotte Gillain

Le festival KWE! À la rencontre des peuples autochtones revient du 14 au 16 juin, ainsi que le 21 juin.

Crédit photo: Facebook KWE À la rencontre des peuples autochtones

La septième édition du festival KWE! À la rencontre des peuples autochtones se tiendra du 14 au 16 juin prochain, en plus du grand spectacle KWE le 21 juin. L’une des intentions premières est le rapprochement entre les 11 nations autochtones du Québec et les Québécois.

Le festival se passera à la Place Jean-Béliveau du 14 au 16 juin.

« Cette année, on a des nouveauté,s comme les 5 à 8 chansonniers le vendredi et le samedi », déclare Mélanie Vincent, membre de la Nation huronne-wendat, fondatrice et directrice générale du festival KWE! À la rencontre des peuples autochtones.

Toujours le vendredi et le samedi, des soirées cinémas seront organisées, avec notamment la présence de Wapikoni mobile, qui fête son 20e anniversaire.

Conférences et prestations culturelles

Parmi les différents espaces proposés au festival du 14 au 16 juin, on pourra retrouver un Espace jeunesse-famille.

« Les enfants, même les parents, peuvent fabriquer un objet, qui sera expliqué sur place par les artisanes. Ces dernières vont les accompagner dans la fabrication », précise Mme Vincent.

« L’Espace cuisson sur feu permet d’expliquer les méthodes de cuisson d’aliments de manière traditionnelle », ajoute-t-elle.

« Parlons-en est un espace-conférence sur des sujets, comme par exemple la stérilisation imposée des femmes autochtones, les mythes et réalités sur les peuples autochtones », dévoile-t-elle.

Parmi les prestations culturelles, notons la présence de joueurs de tambour. Des danseurs de pow-wow viendront aussi faire une démonstration. Ils expliqueront aussi le style derrière les danses.

Publicité

Des espaces seront consacrés au tourisme autochtone et à la littérature autochtone, avec la librairie Hannenorak de Wendake. Des produits d’artisanat authentique des nations autochtones seront aussi disponibles dans une boutique.

Une programmation spéciale pour les Inuits

Une programmation est également conçue pour les Inuits.

« Les Inuits sont très présents depuis le début au festival KWE. Cette année, la programmation sur les Inuits va être centrée sur les chiens de traîneaux », confie Mme Vincent.

De plus, le festival aura son propre restaurant avec un menu spécial du chef Maxime Lizotte.

Pour le sentier des 11 Nations, toutes les nations seront réunies avec des petits kiosques.

« Deux représentants de chacune des nations seront là pour échanger avec les visiteurs sur leur nation, leur culture, leur identité et leur réalité », mentionne-t-elle.

En parallèle, l’événement prévoit un Espace Maisons longues iroquoiennes.

« Cette année, on ramène une maison longue au format réduit. C’est une habitation traditionnelle du peuple iroquoien. Des démonstrations aux alentours de la maison auront lieu et elles seront axées sur les cultures et traditions, mais aussi le patrimoine iroquoien », annonce-t-elle.

L’espace Biodiversité-environnement se consacrera à ces deux thématiques et aux savoirs des peuples autochtones.

D’autres démonstrations porteront sur le battage de frêne pour concevoir des paniers et sur le perlage.

Enfin, le grand spectacle aura lieu le 21 juin, à 12h, à l’Agora du Port de Québec. Cette date correspond à la Journée nationale des peuples autochtones.

« Pour le grand spectacle du 21 juin, une série d’artistes musicaux autochtones partageront l’affiche, dont Joseph Sarenhes, Violent Ground, ce duo de hip-hop de deux frères, Allan et Christian Nabinacaboo, originaires de la communauté naskapie de Kawawachikamach, entre autres », détaille-t-elle.

L’entrée est gratuite, tant pour le festival du 14 au 16 juin, que pour le grand spectacle du 21 juin. La seule exception concerne Manikanetish, une pièce de théâtre présentée le 15 juin en soirée à la salle Albert-Rousseau.

« KWE, c’est le rapprochement. Ça veut dire bonjour dans plusieurs de nos langues. On tend donc la maison. C’est un voyage de quatre jours dans toutes nos communautés à Québec et on invite tout le monde à nous rencontrer », conclut Mélanie Vincent.

Pour en savoir plus sur la programmation complète du festival KWE! À la rencontre des peuples autochtones, les détails sont à retrouver sur leur site web.  

Cet article a été produit par Anne Charlotte Gillain, journaliste de l’Initiative de journalisme local.

Lire aussi :

FEQ au Grand Théâtre : Geddy Lee, Zachary Richard et Star Wars

Ce matin, le Festival d’été de Québec (FEQ) et le Grand Théâtre de Québec ont dévo[...]

Lire sur Monmontcalm

Pour en savoir plus ...

Soutenez votre média

hearts

Participez au développement à titre d'abonné et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir