Le sens du lieu urbain : appel aux « adultes qui connaissent Limoilou »

Étudiant au doctorat en sciences géomatiques à l’Université Laval, Ahmed Rezeg se penche sur les liens entre les gens et leurs milieux de vie. Sa recherche doctorale porte plus particulièrement sur le Grand Limoilou. Il souhaite sonder celles et ceux qui habitent ou fréquentent et connaissent le territoire limoulois.

Le sens du lieu urbain : appel aux « adultes qui connaissent Limoilou » | 9 mars 2023 | Article par Suzie Genest

Crédit photo: j

Étudiant au doctorat en sciences géomatiques à l’Université Laval, Ahmed Rezeg se penche sur les liens entre les gens et leurs milieux de vie. Sa recherche doctorale porte plus particulièrement sur le Grand Limoilou. Il souhaite sonder celles et ceux qui habitent ou fréquentent et connaissent le territoire limoulois.

« Ce sondage s’inscrit dans le cadre de ma thèse de doctorat, dont le sujet traite du lien entre les personnes et leurs lieux de vie, et vise des répondants adultes qui connaissent le quartier Limoilou », résume Ahmed Rezeg. Le projet bénéficie d’un partenariat avec Votepour.ca.

Le doctorant souhaite explorer « la dimension plus subjective caractérisant les lieux urbains », précise-t-il.

« Les résultats de cette recherche permettront de décrire la nature de ces liens, ainsi que les perceptions ou les interactions existantes entre les individus (ou les communautés) et les lieux urbains qu’ils ou elles pratiquent », explique l’étudiant en sciences géomatiques.

Il souhaite ainsi contribuer à une meilleure compréhension de ce qui favorise l’implication et l’engagement citoyens. M. Rezeg s’intéresse plus particulièrement à l’implication et l’engagement dans la sphère de l’adaptation aux enjeux climatiques et de la résilience communautaire.

Amhed Rezeg
Amhed Rezeg
Crédit photo: Gracieuseté

Le sondage de Ahmed Rezeg porte sur les « lieux significatifs des secteurs Lairet, Maizerets et Vieux-Limoilou ». Il vise aussi bien les personnes qui résident dans le quartier que celles des autres quartiers autour. Son titre complet se lit comme suit :

« Le sens du lieu urbain comme levier d’adaptation aux changements climatiques et de résilience des communautés urbaines : Le rôle des Systèmes d’information géographique basés sur le lieu. »

À l’issue de ce processus, le doctorant partagera certains résultats avec Monquartier, promet-il.

Le sens du lieu urbain : un « levier d’adaptation »

Le projet de recherche a été « approuvé par le Comité d’éthique de la recherche de l’Université Laval », souligne le doctorant en sciences géomatiques. Les détails à ce sujet se trouvent dans le formualaire de consentement des participant.e.s.

Publicité

Les personnes qui acceptent de participer au sondage répondront à « dix-sept (17) questions principales et obligatoires », indique l’étudiant dans sa présentation. Les questions portent sur le profil sociodémographique des répondant.e.s ainsi que « la définition et les caractéristiques physiques et fonctionnelles de lieux choisis ».

« Bien que les réponses aux questions soient importantes pour la réalisation du projet, les participants demeurent libres de ne pas répondre à certaines questions », précise-t-il.

Le projet de recherche se déroule sous la direction du professeur titulaire au Département des sciences géomatiques Stéphane Roche. Seul ce dernier et Ahmed Rezeg auront accès aux données recueillies.

On retrouve le questionnaire et le formulaire de consentement, avec tous les détails, en ligne au https://arcg.is/0O5i9T0

Pour toute question, on peut rejoindre Ahmed Rezeg à l’adresse suivante : ahmed.rezeg.1@ulaval.ca

Lire aussi :

Limoil’Air : l’intelligence artificielle à la rescousse

Soutenez votre média

hearts

Contribuez à notre développement à titre d'abonné.e et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir