Rouler au sud?

À cette période de l'année, même le plus convaincu des cyclistes d'hiver se prend parfois à rêver à une destination « dans l'sud ». Au cours des dernières semaines, j'ai planifié un voyage de cyclotourisme aux États-Unis. ¸Ça m'a fait découvrir (et redécouvrir) quelques destinations intéressantes.

Rouler au sud? | 8 avril 2023 | Article par Alexandre St-Laurent

Crédit photo: Alexandre St-Laurent

À cette période de l’année, même le plus convaincu des cyclistes d’hiver se prend parfois à rêver à une destination « dans l’sud ». Au cours des dernières semaines, j’ai planifié un voyage de cyclotourisme aux États-Unis. ¸Ça m’a fait découvrir (et redécouvrir) quelques destinations intéressantes.

La prochaine fois que vous planifierez un voyage à vélo, si le sud vous appelle, voici quelques destinations vers où rouler.

Les îles du Lac Champlain

Pas besoin d’aller bien loin pour rouler sur de belles routes, en bon état. Dès qu’on quitte la province, on remarque une amélioration notable de la qualité du revêtement. C’est notamment le cas au Vermont. Les paysages montagnards sont splendides et on peut rouler sur le plat si l’envie nous prend.

Un bel endroit pour ce faire : les îles du lac Champlain. Ne manquez pas la piste qui joint l’île de South Hero à Malletts Bay. Sise sur la digue d’une ancienne voie ferrée, elle donne l’impression de rouler sur l’eau! 🙂

En juin, les températures moyennes sont invitantes : minimum 15, maximum 23 (Celcius, bien sûr). À considérer pour un prochain voyage à vélo!

Burlington, la ville la plus populeuse, est à environ 4 heures de route de Québec.

La Virginie

Au printemps, plusieurs cyclistes vont en « pélerinage » dans cet état américain. Pas surprenant. Le climat, la géographie et les routes à faible circulation sont bien attrayantes. Le parc nationnal de Shenandoah, par exemple, a plein d’atouts. Les amateurs d’histoire seront également ravis.

C’est en effet en Virginie que se trouve Mount Vernon, la résidence de l’ancien président Georges Washington. Et qu’on trouve Williamsburg, Yorktown et Jamestown (ou plutôt son site historique national, la ville n’existant plus). Ces trois villes ont joué un rôle important dans l’histoire des États-Unis.

Peu importe vos motivations, je crois que c’est un état à explorer sur deux roues.

Publicité

Le Blue Ridge Parkway

À la recherche d’endroits où rouler confortablement en avril? Le Blue Ridge Parkway, qui s’étire de la Caroline du Nord à la Virginie (ou vice-versa!) est une destination à envisager. Parmi les avantages de celle-ci :

  • Ce n’est pas trop loin (environ 14 heures de route).
  • La route suit une crête magnifique, dans une région forestière.
  • Les températures moyennes, en avril : minimum 11, maximum 20 (en degrés Celcius).
  • Des automobilistes très courtois.

Les nombreuses côtes n’en font pas la meilleure place pour un cyclotouriste chargé de bagages, mais en mode « léger », ça vaut le détour. 🙂

Tu peux t’organiser un voyage solo ou joindre un groupe organisé, comme ceux d’Ekilib – Sur la route.

La Floride

Repaire prisé par les snowbirds, cet état au climat tropical fait aussi de l’oeil aux cyclistes. Au coeur de l’hiver, il y fait doux, voire chaud. Les routes sont dans un très bon état, grâce en bonne partie à la rareté du gel sous ses latitudes. Enfin, le relief est plat ou légèrement valloné, selon que l’on roule en bord de mer ou au centre de la péninsule.

De nombreux itinéraires cyclables sont accessibles. Vous en trouverez probablement un qui vous plaira, au moins! Si vous décidez d’aller y faire un tour, n’oubliez pas votre costume de bain et, surtout, votre crème solaire.

Lire aussi :

 

Restez à l'affût des actualités de votre quartier

Chaque samedi, recevez nos nouvelles, offres et activités incontournables dans le quartier.

Quartier(s)