Des gobeuses de contenants recyclables appréciées

Les gens de Québec aiment déposer leurs sacs de contenants recyclables dans les grosses gobeuses ConsignExpress. Du moins, c'est le constat de l'Association québécoise de récupération de contenants de boissons (AQRCB).

Des gobeuses de contenants recyclables appréciées | 29 mars 2023 | Article par Thomas Verret

L’Association québécoise de récupération de contenants de boissons (AQRCB) se réjouit du succès des deux projets-pilotes à Québec.

Crédit photo: gracieuseté, Cyril Pringault

Les gens de Québec aiment déposer leurs sacs de contenants recyclables dans les grosses gobeuses ConsignExpress. Du moins, c’est le constat de l’Association québécoise de récupération de contenants de boissons (AQRCB).

L’organisme de gestion désigné (OGD) dévoile, aujourd’hui, des résultats préliminaires encourageants relativement aux projets-pilotes déployés à l’automne à la frontière de Saint-Roch – Saint-Sauveur et dans Limoilou.

Bonne réponse

Ces imposants dispositifs prennent place sur le boulevard Charest et la 1re Avenue. Les citadin.e.s y déposent leurs contenants de boissons en vrac consignés et non consignés. Conçus pour accueillir de grands volumes, ces lieux de retour sont ouverts tous les jours, de 6 h à 22 h.

Du 24 octobre au 12 février, 1 455 personnes se sont inscrites à l’application permettant le dépôt de sacs. Les citoyen.ne.s dont le compte est actif ont rapporté en moyenne 3,15 sacs, pour un total d’environ 175 contenants. Le remboursement moyen par compte s’élève, quant à lui, à plus de 15 $. Plus de 120 000 contenants, toutes matières confondues, ont été rapportés durant cette période.

Le recours à ces conteneurs se fait sur une base volontaire. Le PDG de l’AQRCB note pour sa part « un grand intérêt » porté à la consigne et à l’environnement.

« La participation des citoyens de Québec aux projets-pilotes confirme la pertinence d’envisager le dépôt de sacs dans le système de consigne élargi et modernisé », avance Normand Brisson.

Le conteneur installé sur l’artère commerciale du quartier Lairet a d’ailleurs traité 59 % des contenants rapportés. Ces données tendent donc à démontrer que l’implantation d’un lieu de retour sur le parcours habituel de magasinage favorise la participation citoyenne.

Enthousiasme de la population

De manière générale, les citadin.e.s de la capitale « saluent cette initiative », souligne l’AQRCB dans son communiqué. Les commentaires recueillis ont ainsi permis d’améliorer le service en cours de route, notamment en ce qui a trait à l’ajustement des informations affichées sur le conteneur.

En revanche, l’obligation d’utiliser l’application transactionnelle pour faire les dépôts de sacs constitue un frein pour certain.e.s, reconnaît l’organisme. L’AQRCB observe finalement une courbe d’apprentissage chez les utilisateurs et utilisatrices, de même qu’un atténuement de la résistance à l’usage.

Publicité

Adresses

  • Saint-Roch : 41, boulevard Charest (Familiprix)
  • Limoilou : 1805, 1re Avenue (Couche-Tard)

Ces deux projets-pilotes se poursuivent jusqu’au 23 avril 2023 inclusivement. Pour plus de renseignements à ce sujet, il faut consulter le site internet.

Lire aussi :

Matières résiduelles : la Ville s’associe à des organismes

Restez à l'affût des actualités de votre quartier

Chaque samedi, recevez nos nouvelles, offres et activités incontournables dans le quartier.

Quartier(s)