Le Festival Québec BD annonce ses finalistes aux prix Bédéis Causa

En vue de sa 36e édition, qui se déroulera du 12 au 16 avril 2023, le Festival Québec BD annonçait lundi ses finalistes aux prix Bédéis Causa. Quelques artistes et maisons d’édition de Québec sont d’ailleurs à l’honneur.

Le Festival Québec BD annonce ses finalistes aux prix Bédéis Causa | 6 mars 2023 | Article par Simon Bélanger

22 œuvres sont en nomination aux Prix Bédéis Causa, du Festival Québec BD.

Crédit photo: Page Facebook Québec BD (photo recadrée)

En vue de sa 36e édition, qui se déroulera du 12 au 16 avril 2023, le Festival Québec BD annonçait lundi ses finalistes aux prix Bédéis Causa. Quelques artistes et maisons d’édition de Québec sont d’ailleurs à l’honneur.

Pas moins de 22 publications sont en compétition pour remporter un prix Bédéis Causa, dans six différentes catégories. Ceux-ci sont remis depuis 1988 et visent à récompenser ce qui se fait de mieux en bande dessinée, en mettant l’accent sur les créateur.rice.s du Québec.

« Comme toujours, les créations d’ici sont à l’honneur dans nos prix et nous invitons vivement les gens à explorer les albums et l’œuvre des auteur.e.s en nomination pour apprécier la richesse de la bande dessinée d’aujourd’hui! », affirme par voie de communiqué Thomas-Louis Côté, directeur de Québec BD.

En plus des six catégories, deux autres prix Bédéis Causa seront aussi attribués le vendredi 14 avril, à 19 h, lors d’une remise de prix au Musée de la civilisation de Québec.

Le Prix hommage Albert-Chartier souligne l’apport important d’une personne ou d’une institution au milieu de la bande dessinée québécoise. Le Prix Jacques-Hurtubise encourage de son côté la nouvelle création et les bédéistes émergents. Il est accompagné d’une bourse de 1000 $ pour la personne gagnante, gracieuseté de la librairie Pantoute.

Au grand total, 5 000 $ sont remis aux lauréat.e.s dans cinq catégories.

Finalistes aux Bédéis Causa 2023

Grand Prix Québec BD

Le Grand Prix Québec BD remplace l’ancien nom de Grand prix de la Ville de Québec. Il récompense le meilleur album de langue française publié au Québec par un.e ou des auteur.e.s canadien.ne.s.

Parmi les finalistes, notons la présence de La Cité oblique, publiée chez Alto, maison d’édition de la rue Saint-Joseph, dans Saint-Roch. Cette bande dessinée de Christian Quesnel et Ariane Gélinas est d’ailleurs inspirée de la visite de l’auteur fantastique H.P. Lovecraft à Québec.

Jeik Dion, originaire de Québec, fait aussi partie des finalistes, avec sa bande dessinée d’horreur Chanson noire, publiée chez Glénat Québec.

Publicité

Une autre maison d’édition de Québec, Moelle Graphik, est en nomination avec Géants aux pieds d’argile, d’Alain Chevrier et Mark McGuire.

La méduse (Éditions Pow Pow), de Boum, et Un Paris pour Dallaire (La Pastèque), de Siris et Marc Tessier, complètent le tableau du Grand Prix Québec BD.

L’an dernier, Mégantic : un train dans la nuit (Écosociété), d’Anne-Marie Saint-Cerny et Christian Quesnel, avait remporté les honneurs.

Prix Réal-Fillion

Le Prix Réal-Fillion récompense l’auteur.e canadien.ne, scénariste et/ou dessinateur.rice s’étant le plus illustré.e avec son premier album francophone.

Caroline Soucy, de Québec, est nominée pour Pol Polaire T. 1 : Coup de chaleur!, bande dessinée parue chez Glénat Québec.

Elle est en compétition face à Éloïse Marseille (Confessions d’une femme normale, Éditions Pow Pow) et Geneviève Bigué (Parfois les lacs brûlent, Front Froid).

Prix Yvette-Lapointe

Le Prix Yvette-Lapointe porte le nom de la première autrice de bande dessinée québécoise. Il récompense le meilleur album jeunesse de langue française publié par un.e ou des auteur.e.s canadien.ne.s.

Caroline Soucy est encore une fois nominée, cette fois pour son deuxième tome de Pol Polaire, intitulé Le mystérieux docteur plastique (Glénat Québec).

Les autres albums en nomination sont Félixe et la maison qui marchait la nuit (la ville brûle), de Sophie Bédard, Le Facteur de l’espace T. 3 : La faim du monde (La Pastèque), de Guillaume Perreault, Marco Bleu (La Bagnole), de Julien Castanié et Larry Tremblay, et Reine Babette (La Pastèque), de Rémy Simard.

Prix Albéric-Bourgeois

Le Prix Albéric-Bourgeois est remis au meilleur album de langue française publié à l’étranger par un.e ou des auteur.e.s canadien.ne.s, dessinateurs ou scénaristes.

Éléments de langage : cacophonie en francophonie (La Boîte à bulles), de Bertin Leblanc et Paul Gros, raconte de l’intérieur le passage de Michaëlle Jean à la tête de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF). Bertin Leblanc, ancien journaliste qui a commencé sa carrière au Soleil, était aussi porte-parole de l’OIF lors du passage controversé de Mme Jean à la tête de l’organisation.

Le petit frère (Casterman), de Jean-Louis Tripp, et Le storyboard de Wim Wenders (La Boîte à bulles), de Stéphane Lemardelé, sont également nominés.

Prix Maurice-Petitdidier

Ce prix souligne le coup de cœur du jury pour un album francophone publié à l’étranger par un ou des auteur.e.s non-canadien.ne.s

En 2023, Le poids des héros (Casterman), de David Sala, La bibliomule de Cordoue (Dargaud), de Wilfrid Lupano et Léonard Chemineau, ainsi que Feuilles Volantes (Dargaud), d’Alexandre Clérisse, sont en compétition.

Ce dernier avait remporté le prix en 2017, en compagnie de Thierry Smolderen, pour L’Été Diabolik (Dargaud).

Prix Roberto-Wilson

Cette dernière catégorie représente le coup de cœur du jury pour un album publié en français et issu d’une traduction.

Il oppose Le labyrinthe inachevé (Futuropolis), de l’Ontarien Jeff Lemire, Naphtaline (Ça et là), de la bédéiste d’Argentine Sole Otero, ainsi que La Couleur des choses (Ça et là), du Suisse Martin Panchaud.

Cet album a d’ailleurs remporté le Fauve d’or, prix qui récompense le meilleur album au Festival d’Angoulême.

Sélection et partenaires

Les albums en nomination ont été sélectionnés par un jury composé de libraires, de bibliothécaires et de chroniqueurs spécialisés. Ils ont été publiés entre le 1er janvier et le 31 décembre 2022.

La programmation officielle du Festival Québec BD sera annoncée à la mi-mars. Pour plus d’informations : http://quebecbd.com/le-festival/

Lire aussi :

Des fonds pour 17 projets artistiques et écoresponsables

Soutenez votre média

hearts

Contribuez à notre développement à titre d'abonné.e et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir