Soutien en culture : « vous faites la ville », dit le maire Marchand aux artistes

La Ville de Québec octroie un soutien financier supplémentaire de 2,3 M$ au milieu de la culture, a-t-on annoncé ce mardi en conférence de presse. C’était aussi l’occasion de dévoiler un quatrième défi #accentsolidaire à teneur artistique.

Soutien en culture : « vous faites la ville », dit le maire Marchand aux artistes | 1 février 2022 | Article par Suzie Genest

Margaret Tracteur dans le cadre du Pop Up Fest 2021 du Théâtre de La Bacaisse

Crédit photo: Suzie Genest

La Ville de Québec octroie un soutien financier supplémentaire de 2,3 M$ au milieu de la culture, a-t-on annoncé ce mardi en conférence de presse. C’était aussi l’occasion de dévoiler un quatrième défi #accentsolidaire à teneur artistique.

Une enveloppe de 400 000 $ ira en aide au fonctionnement à des organismes professionnels en culture. « On va vouloir privilégier des organismes de petite taille », a précisé Catherine Vallières-Roland, membre du comité exécutif responsable de la culture. Ils « ont eu la vie dure » en raison de la pandémie, sans l’appui récurrent que reçoivent les organismes soutenus au fonctionnement par le programme Vitalité culturelle, a-t-elle illustré.

Une somme de 100 000 $ permettra de poursuivre ou de bonifier des activités culturelles printanières dans la communauté. La bibliomobile, les trousses distribuées aux citoyens par des organismes culturels en font partie. Les projets impliquant des appels téléphoniques aux personnes ainées ou à mobilité réduite, des concerts virtuels pour les jeunes ou des dispositifs ludiques dans les parcs sont d’autres exemples cités.

Les modalités de dépôt de dossiers pour les artistes et organismes admissibles seront dévoilés ultérieurement.

Trois visions culturelles

Le soutien financier annoncé mardi s’inscrire dans trois Visions en place à la Ville de Québec en matière de culture : celle des bibliothèques, cette de l’art public, celle du développement culturel. Elles voient ainsi 1,8 M$ s’ajouter à leur budget de mise en œuvre.

Des projets culturels écoresponsables, axés sur la diversité culturelle, la recherche et la création pourront en bénéficier. Il pourrait aussi s’agir de création et d’installation d’œuvres d’art public. La Ville de Québec pourrait également acheter des œuvres à des artistes locaux, en art public, en 2 D, en 3D. Le programme d’aide aux immobilisations et l’animation dans le réseau de la Bibliothèque de Québec pourraient aussi en bénéficier.

#accentsolidaire pour la culture

La Ville de Québec invite la population à se montrer solidaire envers le milieu culturel dans le cadre de son quatrième défi #accentsolidaire. Il s’agit de profiter de la réouverture des cinémas et salles de spectacles pour poser un geste solidaire, envers les diffuseurs et envers un visiteur ou une visiteuse moins fortuné.e.

« J’invite les citoyens à acheter deux billets de spectacle, deux billets d’entrée pour une exposition d’art visuel, deux billets d’entrée pour un musée […] pour amener un proche […] Et pourquoi pas inviter quelqu’un qui n’a va pas souvent? », a exprimé le maire Bruno Marchand.

Questionné par notre collègue Julie Rheaume sur la santé mentale des artistes et les ressources communautaires disponibles, le maire a souligné que les services pour toute la population visent aussi les artistes. « S’il y a des enjeux de disponibilité, on verra ce qu’on peut faire », a-t-il ajouté. Pour Bruno Marchand, il y a aussi une « autre façon d’aider » les artistes : leur dire qu’il y a de l’espoir. Il souhaite en insuffler à celles et ceux qui ont pu se décourager et envisager un changement de carrière.

« On a encore besoin de vous! Ces artistes que vous êtes, vous faites la ville. On tient à vous ravoir avec toute votre vitalité et votre créativité. »

Publicité

« Il faut un Festival d’été »

De l’espoir, le maire Marchand en a également pour le FEQ. La Ville entend le soutenir « tout autant qu’on a mis de l’énergie pour le Carnaval ait lieu ».

« Il faut un Festival d’été à Québec l’an prochain. On va être soutenants comme on l’a été pour d’autres événements. On trouve ça vraiment important. […] On y croit, on va travailler très fort avec eux. Évidemment, ce n’est pas nous qui décidons des restrictions, mais on en a besoin et on y croit. »

Rappelons qu’en 2021, le FEQ figuraient parmi les grands événements exclus par la Ville de Québec dans la foulée des ses annonces de Québec animée – on se donne un air d’été. En raison de la situation sanitaire, la municipalité avait misé sur des événements « COVID-proof », avait illustré le maire d’alors, Régis Labeaume.

À lire aussi :

#accentsolidaire : la Ville de Québec lance des défis pour la solidarité

 

Soutenez votre média

hearts

Participez au développement à titre d'abonné et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir