Réno-Quartier : une aide aux entreprises avec pignon sur rue | 21 janvier 2022 | Article par Suzie Genest

Crédit photo: Image extraite de la vidéo

Réno-Quartier : une aide aux entreprises avec pignon sur rue

La Chambre de commerce et d’industrie de Québec (CCIQ) et la Ville de Québec ont lancé le 21 janvier un programme destiné aux entreprises ayant pignon sur rue. Baptisé Réno-Quartier, il vise à soutenir des projets d'améliorations extérieures.

Les projets éligibles au programme incluent entre autres l'aménagement de terrasses extérieures, les plantations, les auvents et enseignes. Nettoyage de brique de façade, éléments décoratifs et affichage sont d'autres exemples cités par Steeve Lavoie, président et chef de la direction de la CCIQ.

Publicité

Une entreprise pourra soumettre un projet d’un maximum de 25 000 $. S'il est retenu, l'aide accordée couvrira les deux tiers de son coût total. Les demandeurs peuvent être locataires comme propriétaires, a précisé M. Lavoie.

La Ville de Québec et la CCIQ injectent chacune 250 000 $ dans Réno-Quartier, pour une enveloppe totale de 500 000 $. Leur objectif est de l'attribuer entièrement cette année.

« On cherche à pouvoir aider entre 40 et 60 entreprises et commerces qui ont pignon sur rue », a indiqué Steeve Lavoie.

La CCIQ assurera la gestion du programme. Le comité de sélection comptera un.e représentant.e de la Ville de Québec, un.e du conseil d'administration de la CCIQ et un.e membre du personnel de la CCIQ.

Le programme Réno-Quartier se veut complémentaire à ceux déjà en place pour des rénovations de plus grande ampleur.

Des secteurs ciblés, avec « une latitude »

Le programme Réno-Quartier « était attendu et demandé par certains commerçants », affirme Bruno Marchand. Le moment est opportun, estime-t-il. Il songe aux commerces fermés temporairement en raison de la situation sanitaire, qui pourraient en bénéficier en vue de leur relance. Le programme rejoint sa motivation première comme maire.

« Je suis venu en politique pour redonner une âme aux quartiers et je pense que cette initiative de la Chambre fait partie de ça. »

Des secteurs de la ville – ceux du territoire de la Commission d'urbanisme et de conservation – sont ciblés. Toutefois « on va se donner une latitude », a précisé Bruno Marchand. Un projet pour un bâtiment construit en 1980 ou avant dans un autre secteur pourra ainsi être recevable.

« La Chambre de commerce, historiquement, a travaillé beaucoup sur tout l'aspect patrimonial de Québec. [...] Il fallait faire des choix, cibler certains secteurs qui ont une vie commerciale, une vie de quartier. [...] Il y a le timing aussi, pour les rues qui vont être en rénovation cet été. C'est peut-être le bon moment pour les commerçants, de faire des travaux », a avancé pour sa part Steeve Lavoie.

La rue Saint-Joseph en décembre 2021
La rue Saint-Joseph, au début de décembre 2021
Crédit photo: Jean Cazes

« Beaucoup d'agilité »

Le programme Réno-Quartier, ouvert dès le 21 janvier, acceptera les demandes jusqu'au 21 février. Il importait à la CCIQ et à la Ville que les projets puissent aller rapidement de l'avant.

« Il y a vraiment beaucoup d'agilité dans ce programme-là, ça avance très vite et ça va répondre à des besoins, et la ville va en être meilleure », s'est réjoui Bruno Marchand.

Les PME et commerces parviendront-ils à déposer un projet d'ici un mois dans le contexte actuel? Steeve Lavoie et Bruno Marchand se montrent confiants et conciliants.

Si les demandes s'avèrent peu nombreuses, une seconde période de dépôt s'ouvrira en avril. On prendra le pouls du milieu sur les facteurs en cause. On n'attend pas des demandeurs qu'ils obtiennent permis et autorisations avant de déposer leur projet, a ajouté Steeve Lavoie. En outre, le programme est ouvert aux projets déjà débutés s'il s'agit d'améliorations admissibles.

Faciliter les demandes

Questionné sur les normes encadrant les terrasses, le maire de Québec a assuré vouloir plus d'agilité là aussi. Si « tout ne se fera pas cet été », l'allègement du coût des permis représente un premier pas pour lui. « L'ensemble des demandes doit être facilité, on a commencé le travail », a-t-il répondu au Journal de Québec.

­­­­­La CCIQ et la Ville de Québec évalueront la possibilité de reconduire Réno-Quartier l'an prochain, en fonction des résultats cette année.

Les détails et le formulaire du programme se trouvent sur le site de la CCIQ au https://www.cciquebec.ca/fr/la-cciq/reno-quartier

Lire aussi :

La Ville fait le point sur son soutien aux commerçants