Le Mois du vélo 2022 roule et rocke sur le bitume | 2 mai 2022 | Article par Suzie Genest

De gauche à droite : le musicien Loïc Lafrance, Jean-François Martel Castonguay et Véronique Samson de l'équipe de Mobilité durable de la Ville de Québec

Crédit photo: Suzie Genest

Le Mois du vélo 2022 roule et rocke sur le bitume

De quoi sont faites les journées de Jean-François Martel Castonguay, à la tête de la planification du réseau cyclable de la Ville de Québec? On le découvrira sous peu lors d’une des activités vedettes issues du partenariat entre la Ville et l'organisateur du Mois du vélo, Accès transports viables. Également partenaire de l’événement, L’Ampli de Québec, pour sa part, lui orchestre une grande finale en musique le 28 mai.

La directrice adjointe d’Accès transports viables Marie-Soleil Gagné l’a souligné en conférence de presse lundi : l’année 2022 marque un retour fort attendu sur le terrain de bitume, après deux années de Mois à vélo en virtuel.

Cette édition coïncide aussi avec le 30e anniversaire d’Accès transports viables. Pour l’occasion, un Espace Mois du vélo prendra place au quai Saint-André, dans le Vieux-Port, du 13 au 29 mai. Il sera ouvert au public, gratuitement, de 10 h à 17 h tous les jours et certains soirs. Rencontres de cyclistes, animations, conférences, ateliers de mécanique de vélo s’y succéderont.

La conférence inédite proposée par la Ville de Québec a pour thème « Une journée dans la vie de Jean-François Martel Castonguay », a indiqué Pierre-Luc Lachance, vice-président du comité exécutif responsable des transports, de la mobilité et de la circulation. Elle promet de révéler les dessous de la planification du réseau cyclable et du travail des experts municipaux en mobilité active.

L’Espace Mois du vélo accueillera aussi une exposition sur le réseau cyclable de Québec, que présentent la Ville de Québec et Accès transports viables.

Les petites roues du Mois du vélo

On trouvera près de l'Espace Mois du vélo un Parc d’éducation à la sécurité routière pour les enfants. Un aménagement reproduisant un réseau routier miniature leur permettra de s’initier aux rudiments de la sécurité routière pour piétons et cyclistes.

Publicité

Parmi la programmation de l'événement, on retrouve à nouveau les activités « en petites roues » auxquelles on nous a habitués. Il s'agit de « trajets festifs et encadrés, dont l'objectif est de démontrer que les jeunes cyclistes existent en grand nombre à Québec », pour reprendre le descriptif de la programmation. Elles prendront place cette année dans Limoilou et dans Montcalm, les 7 et 8 mai prochains.

En collaboration avec Cyclo Nord-sud et Motivaction jeunesse, le Mois du vélo propose aussi une activité issue du projet Femmes et mobilité : Les Rayonnantes. Ce projet non mixte vise la formation de deux cohortes de 10 et de 11 femmes qui suivront des formations pendant cinq semaines. Elle se tiendront entre autres au centre jeunesse Louis-Jolliet, dans le secteur de la Pointe-aux-Lièvres.

« Le rock n’est pas mort »

Loïc Lafrance, un des artistes qui se produira lors la Virée cyclomusicale du 28 mai, a lancé ce cri de ralliement en empoignant sa guitare lors de la conférence de presse. La grande clôture musicale du Mois du vélo se déroulera entre 9 h et 19 h. Éric Lefrançois, directeur de L’Ampli de Québec, en a détaillé la programmation qui « représente les diversités de Québec et Wendake » de même que les valeurs de l’Ampli, a-t-il mentionné.

« C’est un événement qui allie deux plaisirs que beaucoup de gens ont et qui font vraiment du bien à l’âme. […] Un parcours où les participants vont se balader à vélo sur environ 20 km. À chaque 4 ou 5 km, les gens vont se déposer et auront l’occasion de se reposer, de vibrer au son des artistes de la relève d’ici, qui fréquentent L’Ampli de Québec. »

La Virée cyclomusicale prendra son départ au chapiteau de l’Espace Mois du vélo à 9 h, au son disco de DJ Signature Maurice Tremblay (et non Tanguay). Le premier arrêt, à Pointe-aux-Lièvres à 10 h, mettra en vedette la pop électro de Narcisse (Québec) et I am Stramgram (Bordeaux). Ces deux artistes ont participé à une résidence de création à Bordeaux avant la pandémie.

Au deuxième arrêt, à la Place Limouloise, on pourra dîner au son de DJ WhiteFatigue, qui propose musique du monde, hip hop et jazz. On y verra aussi une prestation circassienne de Jerry Show et le hip hop « dynamique et engagé » de l’artiste de Wendake Joseph Sarenhes. Les cyclistes qui le souhaitent pourront commander des boîtes à lunch provenant des commerçants de la SDC 3e Avenue.

C’est au troisième arrêt, au Domaine Maizerets, que se produira le coloré Loïc Lafrance. Pour clore le parcours, à l’Agora du Vieux-Port, on aura droit à un spectacle de Marie-Pierre Arthur, précédée de l’« électro pop viscéral explosif et sans compromis » de Québec LYD (Québec), a illustré Éric Lefrançois.

Pour accéder à toutes les informations sur la Virée cyclo-musicale et s’y inscrire, on peut visiter le http://www.ville.quebec.qc.ca/viree

La programmation complète du Mois du vélo se trouve également en ligne, sur le site d'Accès transports viables : moisduvelo.com

Lire aussi :

Affaires cyclo-propulsées