Jardins partagés : appels de projets de la Ville et programme bonifié | 14 novembre 2022 | Article par Julie Rheaume

Jardiner donne accès à des aliments sains et offre des occasions de socialisation pour sortir de l'isolement.

Crédit photo: Kampus Production/Pexels.com

Jardins partagés : appels de projets de la Ville et programme bonifié

La Ville de Québec lance un appel aux entreprises, institutions et organismes à but non lucratif pour les inviter à soumettre une demande de subvention dans le cadre de l’appel de projets d’aménagement de jardins partagés d'ici le 15 février 2023. Elle bonifie aussi son programme de financement pour soutenir les initiatives citoyennes d’agriculture urbaine.

« Afin de multiplier les retombées positives sur la communauté, la Ville bonifie son programme de financement pour soutenir les initiatives citoyennes d’agriculture urbaine complémentaires à son offre municipale. Ce faisant, elle agit sur trois des cinq défis collectifs de sa Stratégie de développement durable soit la santé globale, la résilience et la cohésion sociale », a-t-elle indiqué dans un communiqué.

« La Ville de Québec souhaite encourager une plus grande diversité de projets de jardins partagés et faire bénéficier des bienfaits du jardinage à un plus grand nombre de personnes en bonifiant le programme de financement d’initiatives citoyennes. Les jardins partagés, en plus d’être des lieux rassembleurs et d’échanges, offrent aux citoyens l’accès à une alimentation de proximité, saine et durable. Les bienfaits de ce genre d’initiative sont multiples et contribuent à l’amélioration de la qualité de vie de tous les citoyens de la ville. J’invite donc tous les meneurs de projets en agriculture urbaine à s’informer sur ce programme et y participer! », a indiqué  Marie-Josée Asselin, membre du comité exécutif responsable de l’environnement dans une déclaration transmise aux médias.

À l’été 2022, neuf organisations ont bénéficié d’une subvention pour réaliser leur projet de jardin, totalisant un montant de 120 807 $ , dont le centre de services scolaire de la Capitale pour les écoles des Jeunes-du-Monde - Pavillon Bardy (Limoilou) et Joseph-François-Perrault (Haute-Ville).

Groupe d'aînés jardinant en bacs
Image d'archive: activité de jardinage avec des aînés de Craque-Bitume.
Crédit photo: Craque-Bitume, site web

Le jardinage participe à l'amélioration des conditions de vie. Jardiner donne accès à des aliments sains et offre des occasions de socialisation pour sortir de l'isolement, comme l'écrivait notre collègue Suzie Genest à la suite de l'appel de projets 2021.

Nouveautés et admissibilité

Les projets d’agrandissement de jardins déjà aménagés sur des propriétés non municipales sont dorénavant admissibles, à condition qu’ils permettent d’augmenter le nombre d’utilisateurs d’au moins 15 personnes.

Publicité

« De plus, le soutien de la Ville couvre désormais jusqu’à 80 % des dépenses admissibles pour les organismes à but non lucratif et les institutions légalement constituées (comparativement à 60 % auparavant). Un nouveau type de jardin s’ajoute aussi à la liste des projets admissibles afin d’élargir le soutien aux projets qui sortent de l’ordinaire : le jardin original (voir les descriptions plus bas) », selon la Municipalité.

Pour être admissible, le projet de jardin partagé doit être prévu sur une propriété non municipale et porté par une organisation à but lucratif ou à but non lucratif dûment inscrite au Registraire des entreprises du Québec ou par une institution, comme un CIUSSS, un Centre de services scolaire, une école ou un autre organisme légalement constitué.

Les types de jardins peuvent être en bacs, en pots, en sol et hydroponiques et doivent obligatoirement viser la production d’aliments.

Dépôt de projet

La Ville invite les organisations et les institutions intéressées par l’appel de projets à profiter des prochaines semaines pour prendre des photos et des mesures du site envisagé afin de préparer une demande complète. Le projet soumis doit respecter les critères et les conditions détaillés sur le site Web de la Ville de Québec.

L’aide financière maximale accordée par projet s’élève à 20 000 $, à l’exception d’un projet de jardin original dont le financement maximal est de 5000 $.

Les dossiers complets de candidature devront être transmis à la Ville au plus tard le mercredi 15 février prochain, à 9 h.

Types de jardins partagés

Selon la Ville, les projet de jardins pourront être :

  • Collectif : jardin composé d’une seule grande parcelle utilisée par un groupe d'individus. Les récoltes sont distribuées entre toutes les personnes ayant travaillé dans le jardin;
  • Communautaire : jardin composé de plusieurs parcelles entretenues et cultivées de façon individuelle;
  • Hydroponique : jardin intérieur où les plants poussent dans l’eau, selon les principes de la culture hydroponique. Ce type de jardin est admissible uniquement s’il est complémentaire à d’autres activités en lien avec l’aide alimentaire, comme les cuisines collectives ou les distributions alimentaires;
  • Original : tout projet de jardinage urbain qui se distingue des autres types de jardins et qui répond aux objectifs de ce programme de subvention;
  • Solidaire : jardin où l’ensemble des récoltes est destiné à un organisme offrant de l’aide alimentaire (banque alimentaire, repas communautaire, popotes roulantes, cuisine collective, etc.)

À lire aussi:

La Cité Verte se dote d’un jardin communautaire