Gestion animalière : encore un bilan positif pour la Ville en 2021 | 7 février 2022 | Article par Julie Rheaume

En 2021, à la SPA, 1476 animaux ont été stérilisés dont 1299 chats.

Crédit photo: Pixabay.com

Gestion animalière : encore un bilan positif pour la Ville en 2021

La Ville de Québec a présenté ce lundi son bilan annuel en matière de gestion animalière. La totalité des animaux propices à l’adoption au refuge municipal ont trouvé un nouveau foyer, pour une deuxième année consécutive.

En tout, 1811 animaux ont été adopté en 2021, dont 1402 chats, 101 chiens, 73 lapins et 235 d'autres espèces, indique la Ville. Quelque 100 % des bêtes disponibles à l'adoption ont trouvé une famille. En 2020, le nombre d'adoptions était de 1643 animaux, soit 1289 chats, 134 chiens et 220 autres bestioles, comme le rapportait Monquartier.

En 2021, à la SPA, 1476 animaux ont été stérilisés dont 1299 chats. Quelque 1639 micropuces ont été implantées (1529 chats, 110 chiens). L'organisme a administré 1671 vaccins, pour la plupart, à des félins. Il a traité 915 plaintes, qui concernent 780 chiens et 125 minets, entre autres.

Parmi les 2355 animaux trouvés l'année dernière, 718 ont été réclamés, selon des données dévoilées par la Municipalité, le 7 février.

« Travail irréprochable »

« La SPA de Québec est le fournisseur responsable du centre animalier et du refuge municipal depuis 2020. Les données de l’année 2021 permettent de dresser un bilan positif à plusieurs égards. Les adoptions d’animaux de compagnie sont en hausse et aucune euthanasie n’a été nécessaire. La stérilisation, le micropuçage et le transfert vers des refuges partenaires ont également permis de limiter la surpopulation d’animaux de compagnie », a mentionné la Ville de Québec.

« À la SPA, nous sommes très satisfaits des résultats des deux dernières années. On sait que la pandémie joue un rôle, mais on espère pouvoir maintenir ces performances même après la COVID-19 et nous posons les gestes pour y arriver », indique Félix Tremblay, directeur général de la SPA de Québec, par voie de communiqué.

« C’est une bonne nouvelle de voir que les craintes liées à la pandémie ne se sont pas réalisées. Nous espérons que le statut reste le même pour la suite des choses et que nous ne ressentirons pas les ressacs de la COVID-19 en ce qui concerne l’abandon des animaux. Le travail de la SPA a été irréprochable et nous sommes fiers de pouvoir compter sur une telle organisation dans notre ville », renchérit Marie-Josée Asselin, vice-présidente du comité exécutif, responsable de la gestion animalière à la Ville de Québec.

Publicité

Nouvelle réglementation pour les animaux de compagnie

Les propriétaires de chats et de lapins doivent se plier à de nouvelles obligations depuis le 1er janvier 2022, rappelle la Ville de Québec.

La stérilisation de ces animaux est obligatoire. Le micropuçage des chats est aussi exigé. Ces règles visent à réduire le nombre d’animaux errants et les nuisances associées.

Pour plus de renseignements, on peut consulter la section consacrée aux animaux du site web de la Ville de Québec.