Financement de la culture: un plan de relance demandé | 15 février 2022 | Article par Julie Rheaume

La fermeture des salles a causé de sérieux maux de tête aux artisans du milieu culturel et aux artistes.

Crédit photo: Pexels.com/Houses Cheung

Financement de la culture: un plan de relance demandé

Pour Culture Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches, le gouvernement doit miser sur le secteur culturel comme élément majeur, voire principal, de la relance socio-économique de nos régions. La députée de Taschereau Catherine Dorion a par ailleurs demandé  à la ministre Nathalie Roy de mettre en place un plan de relance pour le milieu de la culture, qui a grandement souffert de la pandémie.

La députée solidaire Catherine Dorion a dénoncé « l'inaction de la CAQ » en matière de culture dans un communiqué publié le 13 février.

« La ministre (Nathalie) Roy doit faire plus pour aider le milieu de la culture à reprendre ses activités après deux ans de vache maigre. Elle a un rôle à jouer important dans cette relance et doit présenter un plan rigoureux. Il faut donner une bouffée d'air frais à tous les artistes qui rêvent de créer à nouveau et profiter de la soif du public qui a été privé de vie culturelle depuis trop longtemps », a indiqué Mme Dorion.

« Les mesures d'aide aux spectacles en lien avec la pandémie ont pour le moment été confirmées jusqu'au 31 mars seulement et les organismes du milieu attendent de pied ferme un plan de relance de la part du ministère de la Culture pour les aider à se relever », peut-on lire dans le communiqué de l'élue.

Catherine Dorion.
Crédit photo: Gracieuseté

« La ministre Roy doit nous dire où en sont rendus les fonds qu'elle a débloqués en 2020 et 2021 et doit adapter son plan à la situation actuelle. Des centaines de shows ont déjà été remis quatre fois, mais il y a aussi tous ces spectacles qui n'ont jamais été créés faute de débouchés; tous ces artistes de la relève qui n'avaient pas de show en production quand la pandémie a commencé et qui maintenant voient les salles de spectacles remplies de shows créés il y a deux ans. Il faut leur donner espoir », a conclu la députée de Taschereau dans sa déclaration.

Culture Capitale-Nationale réagit

Culture Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches, situé sur le boulevard Langelier, fait la promotion des arts et de la culture. L'organisme regroupe, concerte et représente des créateurs, des créatrices, des organismes professionnels et les porte-paroles de villes et MRC sur ses territoires. Sa mission se traduit notamment par des actions de représentation auprès des décideurs politiques et des partenaires économiques.

Quelles sont les revendications de Culture Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches, à la suite de la sortie de Catherine Dorion?

Publicité

« L'ensemble du milieu reconnaît que les efforts collectifs pour favoriser la relance devront porter une attention particulière aux créations de la relève et aux spectacles qui n'ont jamais pu être présentés au public. Il y a une sorte de congestion dans les programmations des diffuseurs qui n'ont pu présenter que quelques spectacles dans les courtes fenêtres où ils ont pu opérer depuis deux ans. Le plan de relance que nous prônerons doit impliquer tous les maillons de la chaîne, des artistes eux-mêmes jusqu'à nos plus grands diffuseurs », a déclaré Christian Robitaille, président de Culture Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches, à Monquartier.

« Nous sommes confiants que les enveloppes qui seront rendues disponibles dans les prochains mois et les prochaines années pour favoriser une relance durable du milieu culturel tiendront compte de ce besoin particulier qu'a engendré la fermeture des salles. Nous sommes convaincus que le gouvernement doit miser sur le secteur culturel comme élément majeur, voire principal, de la relance socio-économique de nos régions », termine M. Robitaille.

En savoir plus sur...