L'Écocentre mobile revient dans les quartiers centraux | 29 avril 2022 | Article par Suzie Genest

Crédit photo: Suzie Genest

L'Écocentre mobile revient dans les quartiers centraux

La Ville de Québec a annoncé vendredi le retour de son Écocentre mobile Il visitera les quartiers « ayant une forte densité de population », précise la Ville, entre le début mai et la fin octobre 2022.

L'Écocentre mobile permet de se débarrasser, près de chez soi, de certaines matières qui ne trouvent pas leur place dans les bacs de recyclage ni les poubelles. La Ville souhaite faire de la gestion responsable des matières résiduelles l’affaire de tous. C'est ce qu'explique, dans le communiqué émis vendredi, Marie-Josée Asselin, vice-présidente du comité exécutif responsable de la gestion des matières résiduelles.

« C’est pourquoi la Ville met en place des options pour les citoyens qui ne pourraient se départir de matériels adéquatement selon leur lieu de résidence ou leur capacité à se déplacer. »

Huit sorties en 2022 pour l’Écocentre mobile

L’Écocentre mobile fera huit arrêts entre le 7 mai et le 22 octobre 2022. Ils auront lieu les samedis de 10 h à 16 h. Dans les quartiers centraux, au coeur de La Cité-Limoilou, on aura droit à quatre visites :

  • 7 mai - Maizerets - école des Jeunes-du-monde
  • 21 mai - Saint-Sauveur - école Saint-Malo
  • 24 septembre - Saint-Roch - école des Berges
  • 22 octobre - Saint-Jean-Baptiste - stationnement du Grand Théâtre de Québec

Les quatre autres se feront dans les autres arrondissements. Rappelons qu'en 2021, la Ville de Québec avait pris le parti de desservir des secteurs qui ne l'avaient pas été l'année précédente. Elle avait du même coup laissé tomber certains arrêts des quartiers centraux. Saint-Roch et Saint-Sauveur avaient ainsi été écartés du trajet de 2021. Ceci avait été déploré par des citoyen.ne.s, notamment sur les réseaux sociaux.

Le communiqué de la Ville de Québec précise que « des mesures sanitaires seront mises en place afin de respecter les consignes de la Santé publique ». Elles permettront de protéger tant son personnel que la population.

Publicité

Matières résidentielles

Tous les matériaux, objets et matières acceptées dans les écocentres permanents ne le sont pas par l'Écocentre mobile. Celui-ci accepte les matière « d’origine résidentielle ». Elles « doivent pouvoir être transportées facilement par une seule personne », précise le communiqué. Il fait référence aux résidus domestiques tels que les piles, les batteries, les ampoules fluocompactes.  « De petits appareils électroniques et électriques qui ne vont ni aux ordures ni au recyclage » peuvent aussi être acceptés.

Quiconque aurait l'idée d'arriver au site de l'Écocentre mobile en tirant « un réfrigérateur dans une remorque » se verrait montrer le chemin d'un écocentre permanent, illustre le communiqué.

Une liste de matières acceptées et refusées, de même que tous les détails sur l'Écocentre mobile. se trouve sur le site web de la Ville de Québec au ville.quebec.qc.ca/ecocentres.

Lire aussi :

L'Écocentre mobile de retour à Québec en 2021

Un Écocentre mobile pour rejoindre les citoyens du centre-ville