Des formations en ligne gratuites sur le compostage | 23 mars 2022 | Article par Julie Rheaume

La Ville de Québec offrira trois formations gratuites sur le compostage domestique en avril.

Crédit photo: Pexels.com/Lara Jameson

Des formations en ligne gratuites sur le compostage

La Ville de Québec offrira trois formations gratuites sur le compostage domestique ce printemps. Celles-ci auront lieu en mode virtuel les 11, 19 et 27 avril.

L’agronome Lili Michaud présentera ces formations sur la plateforme Zoom. Les séances se dérouleront de 20 h à 21 h 30.

Les formations, gratuites, sont ouvertes aux débutant.e.s désirant apprendre, tout comme aux initié.e.s souhaitant parfaire leurs connaissances sur le sujet. Il sera nécessaire de s'inscrire afin d'obtenir un lien pour y participer.

Pour des astuces et des renseignements sur le compostage domestique et le vermicompostage, les citoyens peuvent consulter le site web de la Ville de Québec. On y rappelle les quatre grands éléments principaux du compostage : apprendre à reconnaître les matériaux compostables, acheter ou fabriquer son composteur, suivre les règles du compostage et enfin, comment passer à l'action.

Par exemple, lorsque vient le temps d'installer son composteur, l'endroit idéal devrait :

  • respecter les règles en vigueur à la Ville de Québec;
  • être facilement accessible à partir de la cuisine et du jardin;
  • bénéficier d'un emplacement ensoleillé durant la moitié de la journée et doté d'un sol bien drainé, indique la Municipalité.

Quoi mettre?

Par ailleurs, il faut bien faire attention aux matières que l'on place dans le composteur.

Les matières compostables sont soit de nature humide ou sèche. Parmi les matières humides, on retrouve les déchets verts de jardin ainsi que les pelures et restes de fruits et légumes. Du côté des matières sèches, il y a les sachets de thé, de tisane et marc de café (avec filtre), les restes de pain, riz, pâtes alimentaires, légumineuses, les écales de noix, les coquilles d’œuf écrasées, le gazon sec et le papier journal, entre autres, selon Équiterre.

Publicité

Il ne faut pas déposer d'excréments, ni d'autres matières organiques animales (viande, poisson, produits laitiers, os) ou résidus contaminés par des substances toxiques dans le composteur.

Qui est Lili Michaud?

Lire aussi :

De nouveaux sites de compostage pour Craque-Bitume

Guide pratique du recyclage