311 : la chasse aux nids-de-poule est ouverte | 18 mars 2022 | Article par Viktoria Miojevic

Crédit photo: Suzie Genest

311 : la chasse aux nids-de-poule est ouverte

Pierre-Luc Lachance, vice-président du comité exécutif responsable de l’entretien des voies de circulation, et Martin Forgues, directeur de division par intérim à l’Entretien des voies de circulation, ont annoncé les mesures entreprises contre les nids-de-poule lors d'une conférence de presse de la Ville de Québec vendredi. L’année 2022 serait la pire année depuis 2015.

« Les périodes de gel-dégel, le cocktail météo, la fréquentation de la chaussée plus élevée que pendant le confinement », font partie des causes soulevées par Martin Forgues pour expliquer cette saison animée en nids-de-poule. Le déneigement dans un contexte de cycle de gel-dégel accentuerait lui aussi les nids-de-poule, comme l’épandage, le sel, qui s’immiscerait dans les fissures.

Publicité

En fin de conférence de presse, Pierre-Luc Lachance a affirmé qu'un bilan du déneigement serait annoncé dans les prochaines semaines.

« Les nids-de-poule se forment sur la chaussée à la suite d’épisodes de gel et de dégel. Dès qu’une chaussée est fissurée, l’eau s'infiltre dans sa structure. Une fois gelée, l’eau glacée augmente de volume, puis reprend son volume initial au dégel. Ceci crée un vide fragilisant la structure de la chaussée, qui par la suite s’endommagera au passage des véhicules », indique la Ville de Québec par voie de communiqué.

Si l’hiver venait à se prolonger, des chutes de neige pourraient retarder le colmatage des nids-de-poule, car ceux-ci nécessitent des surfaces sèches, a expliqué Martin Forgues. Il ajoute : « Il n’y pas de solution miracle. On met de l’asphalte chaud ou tiède pour reboucher le trou. Puis on le compacte. »

Des revêtements plus dispendieux et résistants à l’eau, similaires à du ciment, peuvent alors être utilisés pour les zones urgentes à colmater en période de précipitations, mais leur coût est environ dix fois plus élevé.

Signalements élevés

Le volume de signalement est plus élevé cette année, avec 1394 signalements et 6515 réparations engagées, selon Martin Forgues. À titre de comparaison, 2020 était dans la moyenne avec 750 à 800 signalements.

Courbes de signalement de nids de poules en hausse par rapport aux années précédentes
Courbes de signalement de nids de poules en hausse par rapport aux années précédentes.
Crédit photo: Ville de Québec

Pierre-Luc Lachance a assuré que « tous les arrondissements sont traités équitablement ». Néanmoins, les quartiers centraux de la Ville de Québec en détecteraient plus.

« Par la nature des déplacements actifs au centre-ville plus présents, les personnes remarquent plus ces éléments. Comme je le disais sur le groupe Facebook, l’important, ce n’est pas de prendre une photo et de la mettre sur Facebook, mais de la déclarer au 311. S’ils souhaitent partager sur Facebook, c’est leur droit. Mais s’ils le déclarent au 311, là on sera capables d’agir », rapporte Pierre-Luc Lachance.

Dès le mois de décembre, Martin Forgues a avancé que cette situation aurait pu être prédite, vu les cycles de gel-dégel. « C’est généralisé au niveau de la ville. C’est sûr que les artères, il y a plus de circulation. Les véhicules lourds, ça cogne plus dur. Aussitôt qu’il y a un peu de vide sous le pavage, les intersections, les réseaux du RTC, ce sont les endroits les plus endommagés. »

Carte géolocalisé des nids-de-poule réparés
Carte de géolocalisation des nids-de-poule réparés sur le territoire de la Ville de Québec. Extrait de la conférence de presse.
Crédit photo: Ville de Québec

En moyenne, les nids-de-poule seraient réparés en 1,6 jours, selon les informations transmises en conférence de presse. Pierre-Luc Lachance avance que la Ville de Québec s’engage à intervenir dans les 72 h ouvrables. Pour répondre à la demande, 30 employés sur le terrain opèreront avec des horaires prolongés, notamment la nuit et le samedi, a précisé Martin Forgues.

Les travaux de réparation complète des voieries sont prévus à l'été et permettraient de traiter en profondeur les zones à risque.

Que faire?

Le 311 est la voie d’entrée pour tous les signalements de nids-de-poule. Il existe trois manières de faire. La voie classique reste l’appel au 311, qui induit de transmettre des informations précises sur la localisation des nids-de-poule.

Désormais l’application mobile du 311 permet aussi de géolocaliser directement les crevasses. Des coordonnés GPS sont ainsi enregistrées par l’application et directement retransmises aux équipes en service.

Également, il est  possible de remplir une demande d’intervention sur le site Internet de la Ville au ville.quebec.qc.ca.

Environ une centaine de réclamations sont acheminées annuellement à la Ville de Québec pour des bris. Un formulaire est disponible est disponible à cet effet, en plus des appels au 311.  Chaque situation est évaluée au cas par cas a rappelé Pierre-Luc Lachance.

Lire aussi :

Près de 100 km de liens cyclables entretenus pour l'hiver 2022