Le Carnaval de Québec s’énerve le pompon jusqu’à Limoilou

Le Carnaval de Québec a dévoilé mercredi sa programmation pour 2023, en collaboration avec Loto-Québec. Sous le thème « Énerve-toi l’pompon », ce 69e carnaval amènera son lot de nouveautés, du 3 au 12 février. Un défilé dans Limoilou et des événements à préciser dans les quartiers figurent au programme.

Le Carnaval de Québec s’énerve le pompon jusqu’à Limoilou | 30 novembre 2022 | Article par Suzie Genest

Crédit photo: Carnaval de Québec - image tirée de la vidéo

Le Carnaval de Québec a dévoilé mercredi sa programmation pour 2023, en collaboration avec Loto-Québec. Sous le thème « Énerve-toi l’pompon », ce 69e carnaval amènera son lot de nouveautés, du 3 au 12 février. Un défilé dans Limoilou et des événements à préciser dans les quartiers figurent au programme.

Après deux années de pause, le Défilé marque son retour, sur la 3e Avenue à Limoilou le samedi 4 février à 17 h 30. Avec la SDC Limoilou se tiendra ensuite un Après-défilé assorti d’animation de rue. Le samedi 11 février à 19 h, ce sera au tour de la Grande Allée de recevoir le Défilé.

Notons qu’une formule VIP propose des estrades, une couverture polaire, un service de bar durant les défilés. Les billets en coûtent 69 $ pour les adultes et 49 $ pour les enfants, avant les taxes.

Une troisième Virée des Sculptures Banque Scotia disséminera une centaine de sculptures de neige et de glace dans les quartiers, du Vieux-Québec à Sillery, en passant par Saint-Jean-Baptiste, Montcalm, Limoilou, Saint-Roch, Saint-Sauveur. (Il y en aura même dans Lebourgneuf et le Trait-Carré.) Les œuvres seront « inspirées par notre patrimoine musical francophone », indique le communiqué diffusé par le Carnaval mercredi. On courra la chance de remporter des prix en s’amusant avec un jeu en lien avec la Virée, accessible sur mobile.

« On retient (…) des deux dernières années que les gens de Québec apprécient retrouver le Carnaval dans leur quartier, donc on fêtera dans différents coins de la merveilleuse ville de Québec tout en ayant un cœur de fête débordant de nouveautés », mentionne entre autres la directrice générale du Carnaval de Québec Marie-Eve Jacob dans le communiqué.

Des Événements partenaires s’ajouteront dans plusieurs quartiers : il faudra rester à l’affut des mises à jour du Carnaval pour en savoir davantage.

Des nouveautés et des traditions au Carnaval

La place d’Youville accueillera pour la première fois des descentes en chambres à air. On promet une installation de quelque 500 pieds avec « un dénivelé de plus de 50 pieds, des virages inclinés de type bobsleigh, à partir des Fortifications-de-Québec, à proximité de la Porte Kent ». Des arches lumineuses signées Matièrs et agrémenteront entre autres la descente.

Parmi les autres nouveautés, mentionnons également un Camping de Bonhomme Vidéotron, au parc de la Francophonie.

Dans la Zone Loto-Québec, à la Place de l’Assemblée-Nationale, se déploiera le Palais de Bonhomme, ou « Laboratoire de Bonhomme », les Ateliers de l’Orchestre de glace. Divisé en grandes pièces, il proposera différentes expériences débouchant sur une vaste cour arrière. Là se trouvera le Dôme où se tiendront des soirées musicales. Un Bistro SAQ et un bar de glace Ungava y prendront place. On pourra aussi y assister au retour du traditionnel Bain de neige St-Hubert, le dimanche 12 février.

Publicité

La Course en canot, une tradition du Carnaval depuis 1955, fait un retour officiel le dimanche 5 février, aux Quais 19 et 21 du Port de Québec. Un traditionnel déjeuner western s’y greffera. Une offre VIP permettra d’assister à la Course en canot depuis le traversier Québec-Lévis (49 $ plus taxes).

Effigie, fatbike et réduction des déchets

Avec l’appui d’Énergir, le Carnaval développe son volet écoresponsabilité. Un stationnement de vélos d’hiver (de type fatbike) s’y inscrit. Des initiations au fatbike y prendront leur départ, les 4 et 5 février. Cette année, le Carnaval offre le recyclage de matières organiques, grâce à la collaboration de Craque-Bitume. Dans un an, les résidus alimentaires de l’événement iront « à l’usine de biométhanisation afin d’être transformés en gaz renouvelable », y lit-on aussi.

L’Effigie 2023, « 100 % québécoise […] est faite de tubulure d’érablière recyclée », précise le communiqué. Requise pour les personnes de 13 ans et plus, elle est dès maintenant en prévente au coût de 15 $ (plus taxes), dans les Couche-Tard participants et en ligne sur le site web du Carnaval, où l’on trouve tous les détails sur l’événement. À compter du 16 janvier, son prix passera à 25 $ (plus taxes). Durant l’événement, on pourra se la procurer sur les sites du Carnaval également.

Lire aussi :

 

Soutenez votre média

hearts

Participez au développement à titre d'abonné et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir