Les restaurants pour déjeuner dans nos quartiers

Pour bien commencer la journée, rien ne bat un bon déjeuner. Voici quelques suggestions d'endroits où l'on peut bruncher dans nos quartiers.

Les restaurants pour déjeuner dans nos quartiers | 20 août 2022 | Article par Thomas Verret

Le restaurant et l’hôtel du Café Krieghoff, sur l’électrisante rue Cartier, a tout ce dont vous avez besoin pour passer un bon moment. Les déjeuners, l’ambiance et le décor valent le détour.

Crédit photo: Thomas Verret

Pour bien commencer la journée, rien ne bat un bon déjeuner. Voici quelques suggestions d’endroits où l’on peut bruncher dans nos quartiers.

Montcalm et Saint-Sacrement

Pour faire le plein d’énergie, le Café Krieghoff est l’endroit tout indiqué. Sur place, trois options s’offrent à vous. Pour vivre pleinement l’ambiance de l’avenue Cartier, la terrasse extérieure, à l’avant, est le choix à privilégier. De leur côté, les amoureux de l’odeur du café moulu optent pour un siège sur une banquette à l’intérieur. De plus, ce restaurant de la Haute-Ville cache une mignonne terrasse tranquille dans sa cour arrière. Les déjeuners sont succulents.

Deux œufs pochés servis sur muffin anglais, pleurotes, fromage brie, nappés d’une sauce hollandaise, et le tour est joué. Les recettes sont savoureuses au Café Krieghoff, de l’avenue Cartier, dans le quartier Montcalm.
Crédit photo: Thomas Verret

Saint-Sauveur

Au restaurant Kalimera, le « p’tit déj » est un art culinaire, rien de moins. Situé sur le boulevard Charest Ouest, ce resto familial offre de copieuses assiettes. Autant les envies sucrées que salées sont comblées. Là aussi, plusieurs se régalent en mangeant des œufs à la bénédictine et des patates rissolées.

Alors que certain.e.s se dardent sur les crêpes, les gaufres et les pains dorés, d’autres commandent des plats spéciaux. La populaire pizza déjeuner est un classique de la maison. Chose certaine, les gourmand.e.s y sont en liesse. Doté de nombreuses banquettes, l’endroit est convivial. La simplicité fait le charme des lieux.

La pizza déjeuner est un plat légendaire au restaurant Kalimera, sur le boulevard Charest Ouest, dans le quartier Saint-Sauveur.
Crédit photo: Thomas Verret

Saint-Roch

On est complètement ailleurs ici. La fraîcheur est omniprésente au Stat Café, sur la rue Saint-Joseph Est. De l’assiette traditionnelle brunch à la poutine déjeuner au saumon, en passant par les bagels signature, tout est frais dans ce petit café de la Basse-Ville. On y propose une grande variété de boissons chaudes et froides, du matcha latté au chai glacé, jusqu’aux smoothies. L’endroit est intime, sympathique et convivial. L’accueil est chaleureux. Le service est à la fois décontracté et professionnel. L’envie de revenir nous prend assez vite merci.

À première vue, le Stat Café n’a l’air de rien. La magie s’opère de l’intérieur. La fraîcheur est en vedette à ce petit café de la rue Saint-Joseph Est, dans le quartier Saint-Roch.
Crédit photo: Thomas Verret

Limoilou

Pour un brunch mémorable, rendez-vous au restaurant La Signature, sur la 3e Avenue. Les gens y savourent leur petit déjeuner au cœur du Vieux-Limoilou. Les produits locaux, la cuisine végétalienne et le bio sont à l’honneur. L’établissement culinaire prend place dans les locaux de l’ancien resto Le fun en bouche. La tradition des déjeuners festifs s’y perpétue, en quelque sorte. Le décor est moderne; l’ambiance, intime. Et surtout, le plus important, la nourriture est délicieuse. Une réservation s’impose.

Laissez-vous charmer par la coquette terrasse du restaurant La Signature, aménagée en plein cœur du Vieux-Limoilou, sur la 3e Avenue.
Crédit photo: Thomas Verret

Vieux-Québec

Pour jouer aux touristes dans sa propre ville, rendez-vous à La Bûche. Aussitôt entré, on comprend dans quoi on s’est embarqué. Dans cette cabane à sucre de la rue Saint-Louis, le folklore culinaire québécois est maître et roi des lieux. Ce n’est pas aujourd’hui qu’on va maigrir! Le cahier quadrillé du bûcheron nous le rappelle. L’omelette du gros porc, la poutine déjeuner lendemain de brosse avec œufs, bacon et fèves au lard, le combo poulet frit–gaufre : les viandes abondent, les calories également. Les bedons se remplissent rapidement. Le prochain repas sera pour plus tard.

La cassolette du bûcheron passe le test haut la main. La sauce béchamel se marie bien avec les œufs, le fromage en crottes fondu de la Laiterie de Charlevoix, le bacon, le jambon, les saucisses, les épinards et les pommes de terre.
Crédit photo: Thomas Verret

En terminant, rappelez-vous d’une chose : ces idées ne sont que d’humbles suggestions. Les quartiers centraux de la Ville de Québec regorgent de bons restaurants où prendre le déjeuner. Maintenant, c’est à vous de les découvrir. Bon brunch!

Lire aussi :

Où boire un verre ou manger sur une terrasse?

Publicité

Soutenez votre média

hearts

Contribuez à notre développement à titre d'abonné.e et obtenez des privilèges.

hearts
Soutenir