Au-delà de la rivière

Elles favorisent le maintien de relations communautaires fortes. Et elles raccourcissent les trajets, les rendent plus sécuritaires. Enfin, ce sont de jolis pied-de-nez au « tout-à-l'auto » caractéristique de Québec. En conséquence, je les adore, les passerelles au-dessus de la rivière urbaine.

Au-delà de la rivière | 24 juin 2022 | Article par Alexandre St-Laurent

Passerelle des Trois Soeurs

Crédit photo: Alexandre St-Laurent

Elles favorisent le maintien de relations communautaires fortes. Et elles raccourcissent les trajets, les rendent plus sécuritaires. Enfin, ce sont de jolis pied-de-nez au « tout-à-l’auto » caractéristique de Québec. En conséquence, je les adore, les passerelles au-dessus de la rivière urbaine.

Ces passerelles cyclo-piétonnes se sont multipliées ces dernières années, au-dessus de la rivière à proximité de nos quartiers.

Je vous invite à une petite tournée de ces ouvrages d’ingénierie. Je me limite aux plus récents, que je connais bien et qui ont pour trait commun d’enjamber la rivière Saint-Charles.

Commençons par l’aval et remontons le courant.

Passerelle de la Tortue

Cette petite jeunesse (elle a à peine un an) permet de joindre rapidement la 1re Avenue et le parc de la Pointe-aux-Lièvres. Grâce à elle, un espace de verdure est directement accessible aux Limoulois.es souvent coincé.e.s entre asphalte, brique et béton.

Les maîtres de canidés, eux, peuvent en profiter pour fréquenter le parc à chien situé près du pont Lavigueur. Plusieurs ont souligné son design pour le moins particulier. Avec ses deux mâts inclinés et ses câbles, on croirait un oiseau sur le point de décoller.

Passerelle de la Tortue
Passerelle de la Tortue
Crédit photo: Alexandre St-Laurent

Passerelle des Trois-Soeurs

Un peu plus âgée, celle-ci relie la rue Monseigneur-Plessis, dans Vanier, et le parc Victoria, dans Saint-Roch.

Ce lien unit une bande cyclable, côté Vanier, au parc linéaire de la rivière Saint-Charles. À proximité, on trouve un accès à la rivière – encore à ce jour officiellement interdite à la navigation.

Un parc pour planche à roulettes ainsi que des terrains de basket-ball et de soccer sont également présents. En quelques minutes à peine, par les rues de Saint-Sauveur, on accède rapidement aux sympathiques commerces de la rue Saint-Vallier.

Publicité

Passerelle du parc des Saules

Inaugurée en septembre 2021, cette passerelle améliore la traversée du (très passant) boulevard Wilfrid-Hamel et de la rivière Saint-Charles. Elle relie le secteur du parc technologique de Québec, au sud, à la piste cyclable de l’axe Neuvialle – Saint-Jacques, au nord.

Surtout, elle rend le trajet beaucoup plus agréable. Les cyclistes traversent en effet le très beau parc Les Saules, excellent endroit pour une halte, avec ses nombreuses tables à pique-nique.

Et si on traversait des autoroutes?

Je me réjouis de ces infrastructures qui aident à enjamber un obstacle naturel. Mais, selon moi, la véritable évolution est à venir.

Dans mes rêves les plus fous, chaque réfection d’autoroute donnerait lieu à l’aménagement d’un tunnel ou d’une passerelle. Piétons et cyclistes n’auraient plus à passer par quelques goulots d’étranglement (ex. : 3e Avenue ouest, 4e Avenue est). Ces passages ne sont pas très sécuritaires, car fréquentés par des automobilistes qui arrivent de l’autoroute ou s’y dirigent. Plusieurs roulent trop vite et oublient qu’ils sont en ville, pas sur la 20 entre Saint-Hyacinthe et Sainte-Hélène-de-Bagot…

En attendant, je vous souhaite un très bel été sur deux roues.

Lire aussi :

Améliorations au réseau àVélo

Restez à l'affût des actualités de votre quartier

Chaque samedi, recevez nos nouvelles, offres et activités incontournables dans le quartier.

Quartier(s)