Aide alimentaire : soutien de la Ville et 3e défi #accentsolidaire | 27 janvier 2022 | Article par Suzie Genest

Crédit photo: Gracieuseté - page Facebook Frigo-Partage Bardy

Aide alimentaire : soutien de la Ville et 3e défi #accentsolidaire

La Ville de Québec a annoncé jeudi une aide aux organismes en aide alimentaire et son troisième défi #accentsolidaire. Ce dernier concerne les frigos-partage ou frigos communautaires.

Dans un communiqué diffusé peu après 14 h, la Ville de Québec annonce un soutien de 100 000 $ à Moisson Québec. Il vise à permettre « d’augmenter la quantité de denrées remise aux organismes offrant le service directement à la population ». La Ville réserve aussi une enveloppe totale de 100 000 $ aux organismes reconnus en aide alimentaire. Elle recevra leurs demandes jusqu’au 25 février.

Publicité

« L’aide sera accordée en fonction des besoins des organismes et du nombre de personnes qu’ils desservent. Un formulaire de demande d’aide financière sera transmis par la Ville aux organismes admissibles, qui devront le remplir au plus tard le 25 février », détaille le communiqué.

La Ville de Québec rappelle avoir accordé au total 71 345 $ à 34 organismes en sécurité alimentaire au début de la crise sanitaire. Ces sommes se destinaient à l’achat de denrées et d’équipement de conservation. Elles provenaient des fonds de l’Association médicale canadienne. Or ce financement est épuisé, alors que les demandes sont en croissance. Elles sont passées de 35 000 à 70 000 par mois depuis le début de la pandémie, selon le communiqué émis jeudi.

Défi 3 : remplir les frigos-partage

Comme troisième défi #accentsolidaire, la Ville de Québec invite ses citoyen.ne.s à faire des dons d’aliments aux frigos-partage. Elle suggère de cuisiner et d’emballer en portions individuelles des plats propices à la congélation, tels que des sauces à spaghettis, soupes et pâtisseries.

 « Très importants pour assurer la sécurité alimentaire des citoyens dans le besoin, ces frigos ont également l’avantage de diminuer le gaspillage alimentaire », mentionne le communiqué.

On y rappelle l’importance d’indiquer sur les contenants et emballages la date de préparation et idéalement les ingrédients. Les mets entamés ou « restants » sont à proscrire dans les frigos-partage, rappelle-t-on aussi.

La Ville liste les frigos-partage des différents quartiers sur son site au ville.quebec.qc.ca/accentsolidaire.

« Nous faisons un grand appel à la population d’aider son prochain à mettre quelque chose sur sa table en allant remplir les frigos communautaires. Ces frigos aident des gens en situation d’itinérance, des familles et des gens dans le besoin. Aujourd’hui, plus que jamais, la ville c’est nous », exprime le maire Bruno Marchand dans le communiqué.

Appel aux bénévoles

La Ville de Québec encourage l'implication bénévole auprès des organismes locaux.

« En tant que gouvernement de proximité, la Ville a la préoccupation de ne laisser personne derrière et de prévenir les inégalités sociales. Pour y arriver, elle mise sur la solidarité et sur la force d'une approche collective. Elle invite donc les citoyens à s’engager dans l’action bénévole auprès des organismes. Que ce soit pour une cause en particulier, à partir de la maison ou sur le terrain, le soir ou le jour, seul ou en équipe, il existe de nombreuses formes de bénévolat. »

Le communiqué invite les citoyen.ne.s désirant donner de leur temps à s’inscrire sur le site Web de l’Alliance Action Bénévole au action-benevole.ca. Il rappelle en outre l’existence du 211 pour être dirigé vers les services et ressources communautaires en cas de besoins en aide alimentaire ou matérielle, santé mentale, dépendances, etc. Mentionnons que ce guichet unique d’information sur les organismes peut également renseigner la population sur leurs besoins en matière de bénévolat.

En mêlée de presse après une annonce concernant les entreprises la semaine dernière, le maire Marchand a mentionné que la Ville de Québec encourage son personnel à donner un coup de main aux organismes. Elle a prévu une rémunération pour des heures consacrées aux organismes par ses employé.e.s.

Lire aussi :

#accentsolidaire : la Ville de Québec lance des défis pour la solidarité