La Ville de Québec lance quatre appels de projets aux artistes, artisans et organismes | 19 avril 2021 | Article par Suzie Genest

Une scène du Pop Up Fest présenté par le Théâtre de la Bacaisse, avec le soutien de la Ville de Québec à l’été 2021.

Crédit photo: Véronique Demers

La Ville de Québec lance quatre appels de projets aux artistes, artisans et organismes

Dans la foulée de ses récentes annonces concernant sa programmation d’animations estivales, la Ville de Québec a lancé lundi quatre appels auprès des organismes culturels, artistes et artisans locaux, afin de leur offrir des opportunités de travail et d’animer son territoire, pour la population locale et les visiteurs, de mai à octobre 2021.

Publicité

Oeuvre géante, exposition extérieure, prestation surprise d’un artiste du cirque au détour d’une rue, spectacle musical déambulatoire, aménagement artistique, scène contemplative : voilà le genre de propositions que les artistes, artisans et organismes culturels professionnels locaux sont invités à soumettre dans ce contexte.

« Grâce à ces animations spontanées, on va pouvoir ajouter une touche de magie aux promenades », a dit Alicia Despins, membre du comité exécutif responsable de la culture, de la technoculture et des grands événements. Les appels lancés par la Ville relèvent d’une triple volonté : « donner un air d’été » aux citoyen.ne.s, consolider l’offre touristique (et générer des retombées pour les commerces locaux), offrir des opportunités de travail aux artistes et organismes durement touchés par la situation sanitaire.

Une enveloppe de 3 M$ ira aux projets et propositions sélectionnés, incluant 450 000 $ issus de l’Entente de développement culturel entre le gouvernement du Québec et la Ville de Québec.

Appels en cours jusqu’au lundi 10 mai

Le premier appel invite les propositions d’animations et prestations spontanées dans les parcs et espaces publics, en formule déambulatoire ou en microprestation, sans rassemblement. Il est assorti d’un budget total de 1 M$. « Nous souhaitons faire d’une sortie au parc un souvenir agréable sinon mémorable », a illustré le maire de Québec Régis Labeaume.

Un programme temporaire prévoit 250 000 $ en subventions pour des projets culturels adaptés à la COVID-19 portés par des organismes culturels professionnels. Ceux-ci sont conviés à soumettre des « initiatives culturelles originales ». À titre d’exemples en conférence de presse, le maire Régis Labeaume a notamment cité Fleuve de Machine de Cirque à la Baie de Beauport ainsi que la Promenade des arts présentée par CKRL 89,1 dans les rues de Limoilou l’an dernier.

Également temporaire, une troisième mesure soutient la recherche et la création d’artistes professionnel.le.s, individus et collectifs, de tous âges et étapes de carrière. Il s’agit de leur donner des moyens pour développer et bonifier des projets artistiques et oeuvres en chantier. Une enveloppe totale de 200 000 $ y est allouée. La mesure est cohérente avec  un besoin identifié par le milieu artistique avant même la pandémie, a mentionné Alicia Despins. De fait, les programmes municipaux de subvention aux arts à Québec (contrairement à ceux des conseils des arts aux palliers provincial et fédéral, par exemple) ne financent pas la recherche-création.

Enfin, une enveloppe de 1 550 000 $ est réservée à des projets originaux « qui se démarquent positivement et qui respectent les paramètres sanitaires en vigueur », sans pour autant cadrer à l’intérieur des balises posées par les trois autres mesures.

« Des centaines de projets », « 1000 artistes » et 12 M$

La Ville de Québec attend ainsi, selon le communiqué, « des centaines de projets » (500, a répété le maire en conférence de presse) de la part des artistes, organismes et promoteurs pour sa programmation Québec animée – On se donne un air d’été, de mai à octobre 2021. Selon Régis Labeaume, l’ensemble de cette programmation amènera du travail pour quelque 1000 artistes.

Au total, quelque 12 M$ – dont les 2,8 M$ en subventions retirées pour 2021 à une quinzaine de grands événements – soutiennent cette programmation. Elle intégrera les animations résultant des appels lancés lundi (3 M$); des activités culturelles et de loisirs réalisées dans l’espace public par des organismes culturels, artistes et artisans en vertu de contrats octroyés par la Ville (3 M$); des grands événements en formule adaptée à la situation sanitaire et aux exigences de la Ville (4 M$); des initiatives d’animation culturelle ou touristique qui s’ajouteront en cours de saison (1,9 M$).

« Tout cet argent-là respecte intégralement le cadre budgétaire (2021) qui a été voté », a souligné Régis Labeaume. « C’est un effort spécial », a-t-il admis lorsqu’invité par un journaliste à comparer cet investissement à celui d’un été sans pandémie. Le maire de Québec affiche un certain optimisme quant à la possibilité pour les Québécois.e.s de se déplacer entre les régions au cours de l’été, et d’amener ainsi à Québec des visiteurs touristiques.

Les détails concernant les appels en cours et ceux qui pourraient s’ajouter prochainement se trouvent sur le site web de la Ville de Québec.