Plus de 500 événements cet été à Québec | 6 avril 2021 | Article par Julie Rheaume

Alicia Despins, membre du comité exécutif responsable de la culture, de la technoculture et des grands événements à la Ville de Québec, et Régis Labeaume, le 6 avril.

Crédit photo: capture d'écran

Plus de 500 événements cet été à Québec

La Ville de Québec a annoncé qu'elle présentera plus de 500 activités de mai à octobre prochain. Celles-ci, dont les détails restent à dévoiler, auront pour but d'égayer les citoyens, mais aussi de faire travailler les artistes et artisans locaux du milieu culturel durant la belle saison. Une somme de totale de 9 millions $ sera déployée pour ces animations.

Publicité

Après un an de pandémie, beaucoup de citoyens « ont le goût de retrouver le sentiment d'avoir le cœur en voyage l'été prochain, puisque, visiblement, ils ne pourront se déplacer beaucoup physiquement », a dit le maire Régis Labeaume, lors de l'annonce du 6 avril.

Aménagements publics (retour des rues piétonnes et festives, des places éphémères et des parcs conviviaux), installations artistiques et culturelles (expositions, art public), performances (microprestations spontanées et déambulatoires) ou, encore, grands événements connus présentés en formule adaptée seront à l'agenda, à Québec, cet été.

La programmation précise reste toutefois à dévoiler. Celle-ci devrait être disponible sur le site internet de la Ville de Québec dans les prochaines semaines. Ces 500 activités porteront la signature Québec animée - On se donne un air d’été.

Nouveau cadre

Par ailleurs, en matière de financement, la Ville a transmis un nouveau cadre comprenant quatre grandes orientations aux promoteurs d'événements déjà soumis ou à venir dans les prochaines semaines ou les prochains mois .

Les événements tenus à l'été 2021 et financés par la Ville devront être « certifiés COVID-proof » par les autorités sanitaires, a énuméré l'élu.

De plus la municipalité ne s'engagera plus à financer des événements qui seront uniquement virtuels « pour le reste de l'année 2021 ». « Les gens ont vraiment le goût de prendre l'air entre mai et octobre », a-t-il ajouté.

La Ville ne s'engagera également pas à soutenir des événements de nature commerciale et sans animation qui seront susceptibles de faire concurrence aux commerçants durement éprouvé par la crise, tels que bars et restaurants. Finalement, les événements à haut potentiel de risque d'annulation « seront questionnés » par la municipalité, a affirmé le maire.

La Ville pourra retirer son appui à certains événements dans le but d'en soutenir d'autres, a fait savoir Régis Labeaume. « Il faut faire des choix budgétaires, maintenant », a-t-il martelé.

Les grands événements soutenus par la Ville feront l’objet d’une annonce ultérieure.

Budget

Plusieurs millions sont prévus pour les activités qui seront déployées cet été.

« Au total, près de 9 millions $ seront disponibles pour déployer l’ensemble de ces animations entre les mois de mai et octobre (4 millions $ pour les grands événements et 5 millions $ pour les autres). Ce montant est évalué en regard des paramètres sanitaires connus à ce jour, mais pourrait fluctuer à la hausse ou à la baisse au courant de l’été pour s’adapter à l’évolution des consignes sanitaires », a indiqué la Ville.

De cette somme, 640 000 $ proviennent de l’Entente de développement culturel intervenue entre le gouvernement du Québec et la Ville de Québec. La différence provient d’enveloppes déjà existantes à la Ville de Québec, notamment du Bureau des grands événements, a précisé la municipalité.

Vandalisme

Dans la nuit du 5 au 6 avril, des gestes de vandalisme ont été posés au parc Cartier-Brébeuf sur les lapins géants de l’œuvre The Intrude Family, de l'artiste australienne Amanda Parer. Ces structures étaient accessibles au public du 27 mars au 5 avril, à Québec. Au volant d'un camion de type pick-up rapporté volé, un ou des individus auraient foncé sur les lapins.

La Ville de Québec compte-t-elle accroître la surveillance, que ce soit par la police ou une firme privée, pour les futures installations et œuvres d'art éphémères qui seront présentées dans le cadre de ses activités estivales?

« On a de la surveillance partout, mais peux-tu prévoir qu'un con va prendre un véhicule et va aller rouler (sur les lapins)? », a répondu le maire Labeaume lorsque Monquartier a soulevé ces gestes de vandalisme.

« Faut vraiment être colon! (…). Peut-être qu'il (le présumé responsable) était dans un état (qui faisait en sorte) qu'il ne savait pas qu'il y avait des œuvres d'art au sol? », a-t-il ajouté.

« On va aider la Manif d'art. On ne les laissera pas tout seul là-dedans », a précisé le maire au sujet de l'organisme culturel qui présentait cette œuvre dans le cadre de l'événement Le Jardin d'hiver.

En savoir plus sur...