Vélo XL : Renaud | 17 décembre 2021 | Article par Alexandre St-Laurent

Crédit photo: Renaud

Vélo XL : Renaud

Les vélos-cargos sont fascinants. Ils permettent à certaines personnes de se passer d'une deuxième voiture. Voire, de ne pas avoir de voiture du tout. Voici le troisième et dernier texte d'une série sur les vélos-cargos.

Cette fois, nous rencontrons Renaud, un enseignant/entrepreneur qui demeure à Lévis mais qui utilise son vélo cargo, entre autres, pour aller travailler à Québec.

Quelle est la marque et le modèle de ton vélo?

Je roule sur un Surly Big Dummy.

Comment as-tu entendu parler des vélos-cargos? Est-ce qu’un membre de ton entourage en avait un? Tu as vu ça sur Internet?

Honnêtement, par pur hasard. Un jour que j’allais à mon cours à l’université, j’ai vu un vélo cargo d’une compagnie de livraison à vélo. Ça a piqué ma curiosité, j’ai fait des recherches. Entre-temps, j’avais vendu ma voiture et roulais avec un vélo pliant. Petit à petit, mon intérêt s’est développé à force de voir tout ce qui se faisait en Europe.

Depuis quand es-tu propriétaire ou utilisateur de ce vélo?

Depuis avril 2020.

Qu’est-ce qui t’a amené à utiliser ce vélo? Quel besoin comble-t-il?

J’ai eu la piqûre en devenant coursier à vélo pour une compagnie, celle-la même que j’avais aperçue l’année précédente en me rendant à mon cours. J'ai découvert un moyen de transport efficace, pratique, amusant et qui fait tourner les têtes. J’étais vendu! Le besoin à combler est bien évidemment celui du déplacement.

Quels sont les principaux avantages, pour toi, d’utiliser ce vélo?

Le principal avantage est qu’il me permet de me déplacer au quotidien. C’est vraiment mon véhicule de tous les jours. Je l'utilise pour me rendre au travail, faire mes courses, partir en randonnée. Le tout, en ayant toujours du plaisir. Un autre avantage de mon modèle de cargo, c'est qu’il modulable. J’ai deux grosses sacoches qui me permettent de transporter toutes sortes d’items. Je peux y installer des sièges d’enfants, des caisses de lait ou d'autres types de contenants, je peux y attacher une remorque. C'est vraiment adaptable selon mes besoins!

Publicité

Quels sont les principaux inconvénients?

Dû à ses dimensions, il peut être mal aisé de trouver un endroit pour le ranger, pendant l’hiver par exemple, ou dans la rue. Ce n’est pas non plus le genre de vélo qui se transporte facilement dans les escaliers!

As-tu des conseils à partager avec quelqu’un qui songerait à se procurer ce type de vélo?

Ne pas hésiter à regarder et à comparer les modèles qui existent. Il y a vraiment une belle gamme. Donc évaluer ses besoins et y aller avec le modèle qui convient. Aussi, ne pas se laisser rebuter par le prix. Quand on compare le prix d’acquisition et d’utilisation d’un vélo-cargo versus celui d’une automobile, le jeu en vaut vraiment la chandelle.

As-tu une anecdote liée à ton vélo que tu aimerais partager?

Parfois, quand j’ai du temps libre, je m’amuse à essayer des techniques pour transporter divers objets chez moi. Parfois ça marche, d’autres fois non. Une fois où ça n’a pas marché, je voulais transporter une armoire de rangement extérieure. Une fois installée, je suis allé tester le tout dans la rue. Le vélo était incontrôlable parce que le centre de gravité du chargement était trop haut! J’ai abandonné le projet.

Qu’est-ce que tu as transporté de plus impressionnant ou bizarre avec ce vélo?

Tout récemment, j’ai transporté un coffre de rangement extérieur sur un trajet d’environ 10 km. La boîte faisait 32 po de haut par 11 po de large par 60 po de profondeur. Au total, le chargement pesait environ 70 lbs. Comme la boîte était chargée sur le côté du vélo, j’avais contrebalancé avec un sac de terreau à jardin de 20 lbs du côté opposé. J’ai eu de l’aide d’un employé de la quincaillerie qui me voyait essayer d’installer tout ça sur le vélo!

Merci à Renaud pour avoir pris le temps de répondre à ces questions!

J'aimerais savoir : est-ce que vous avez, après lecture de ce texte, envie d'essayer un vélo-cargo? Avez-vous des commentaires, des questions, de suggestions? Si oui, n'hésitez pas à m'écrire :

astlaurent@monquartier.quebec

Voir les deux premiers textes de la série Vélo XL :

Vélo XL : Ingrid
Vélo XL : Denys