Tour d'horizon des boîtes à livres | 29 juillet 2021 | Article par Viktoria Miojevic

Crédit photo: Jean Cazes

Tour d'horizon des boîtes à livres

Parfois cachées aux quatre coins des quartiers de Québec, les boîtes à livres permettent de partager nos livres favoris ou d'en donner. Saviez-vous qu'une plateforme permet de les recenser? On vous dit tout dans cet article.

Publicité

On les appelle souvent croques-livres, boîtes à livres, microbibliothèques ou cabanes à bouquins.  Ces petites structures qui décorent nos rues se sont installées à Québec depuis plusieurs années. Avant tout produits d'organismes, d'institutions ou d'initiatives citoyennes, ces projets sont recensés sur la page Facebook et la carte Bibliothèque de la rue.

Pas toutes des Croque-livres

Pour mieux comprendre ce phénomène, il est important de dissocier les différentes initiatives. Et non, ce ne sont pas toutes des Croque-livres!

Lancé en 2014, Croque-livres est le projet d'un OBNL dédié aux enfants de 0 à 12 ans. L'objectif est de populariser la lecture chez les enfants. En effet, le projet s'inspire de l’approche « Prends un livre ou donne un livre ».

Sur le site, on peut accéder à une carte qui en recense près de 1381 au Québec. Désormais, l'initiative débutée à Montréal s'est propagée dans les régions et rentre même en partenariat avec des organismes communautaires.

Cabane à bouquins pour les petits et petites d'âge préscolaire au niveau du Roland-Asselin, projet initié par Vicki Bordeleau
Crédit photo: Jean Cazes

Il existe des Croque-livres à Limoilou sur la 3e Avenue ou encore Saint Sauveur, sur la Rue Saint-Vallier Ouest, par exemple. Une carte centralise les microbibliothèques de cet organisme.

Verdir et Divertir

Une autre initiative dans la même lignée que Croque-livres, Verdir et Divertir s'est bien installée dans les quartiers centraux de Québec. Cet OBNL, qui construit ces fameuses cabanes à bouquins, est initialement affilié au réseau des Little free libraries, OBNL né dans le Wisconsin. Le mandat de ce projet américain est de donner accès à la lecture au plus grand nombre.  Également, Little free libraries vise à défaire les barrières sociales d'accès à la lecture.

Dès 2009, Verdir et Divertir s'est lancé dans une démarche de verdissement du quartier Saint-Roch. En plus de ces projets de verdissement, l'OBNL organise des évènements culturels et met en place des cabanes à bouquins.

Installés en 2014, on peut citer Le Bateau (escalier Badelard) et L’Escargot (escalier Lavigueur puis rue Saint-Vallier Est). L'Escargot a été déplacé sur Saint-Vallier E. devant L'Encadreure des artistes, à cause des vandalismes et du passage important dans l'escalier. Avec la fermeture de l'Encadreure/Galerie, et la vente de l'immeuble, la cabane Escargot a été retirée.

Selon nos informations, l'espace est voué à devenir résidentiel et le remplacement n'est pas garanti.

Photo partagée par l'organisme Verdir et Divertir, en 2017, sur Facebook, à l'occasion de l'inauguration de la boîte à livres
Crédit photo: Verdir et Divertir

Le bateau est toujours en place et la deuxième cabane, décorée par un artiste, se situe au pied de l'escalier Colbert.

D'autres initiatives citoyennes pour les boîtes à livres

L'enthousiasme collectif pour ces projets a donné naissance à d'autres petites cabanes. Cette fois ce sont les habitants qui ont repris le contrôle des rues pour les peupler de ces microbibliothèques partagées. On peut prendre l'exemple de Paul Boudreau, qui, devant la popularité des boîtes à livres en Basse-Ville, en a installées dans Montcalm, dès 2016.

Boîte à livres située dans l'une des ruelles vertes de Montcalm

Une carte pour recenser toutes les boîtes à livres

Recensés sur la page Facebook et la carte Bibliothèque de la rue, George de Charlesbourg a créé cette initiative pour rassembler toutes les cabanes à Québec. Le but est de contribuer « à la vie de quartier, le sentiment d’appartenance, la solidarité… le pouvoir à la rue ».

Carte des boîtes à livres recensées par Bibliothèque de la rue, en date du 29 juillet 2021
Crédit photo: Bibliothèque de la rue

Sur la page Facebook Bibliothèque de la rue, George propose que:

« Si vous croisez une boîte à livres qui n'est pas dans la liste, s.v.p. en prendre une photo et me la transmettre avec l'adresse exacte. »

On peut les retrouver par rue ou quartier. Également, on peut identifier si un organisme communautaire est à l'origine de la mise en place de la boîte à livres.

La dernière mise à jour de la carte date du 25 juillet 2021.