Stratégie de sécurité routière : réduire la vitesse en priorité pour 2021 | 4 février 2021 | Article par Suzie Genest

Crédit photo: Jean Cazes

Stratégie de sécurité routière : réduire la vitesse en priorité pour 2021

La Ville de Québec a dévoilé aujourd’hui son bilan pour 2020 et le plan d’intervention pour 2021 dans le cadre de sa Stratégie de sécurité routière 2020-2024. Malgré la pandémie, les actions prévues ont suivi leur cours en 2020, assorties d’une campagne de sensibilisation qui a, dit-on, porté fruit. Parmi les interventions planifiées pour 2021, la réduction des limites de vitesse dans les quartiers occupera une place centrale.

Publicité

Tel que l’a rappelé Marc Des Rivières, directeur au Service du transport et de la mobilité intelligente de la Ville de Québec, la Stratégie de sécurité routière poursuit ses visées initiales pour 2024 : aucune collision mortelle ou grave autour des écoles; une diminution de 50 % ou plus des collisions mortelles ou graves sur tout son territoire. La Vision zéro (zéro décès de piétons et cyclistes) dont elle s’inspire est une cible pour 2040.

La Ville de Québec s’est engagée à un investissement de 60 M$ sur cinq ans pour sa Stratégie de sécurité routière lancée en 2020.

Aménagements, surveillance et communication

Au cours de 2020, la Ville a notamment investi 5,8 M$ dans la construction ou la reconstruction de 11,9 kilomètres (37 projets) de trottoirs. Une somme de 136 000 $ a servi à installer des panneaux lumineux à pulsation rapide à quatre traverses piétonnières, dont celle de l’avenue de Salaberry – qui avait fait l’objet d’une première intervention en 2018.

Des démarches et acquisitions d’équipement visant la réduction de la vitesse, incluant l’achat de 35 afficheurs, ont été réalisées pour un total de 250 000 $. Quatre zones accidentogènes ont fait l’objet de correctifs totalisant 640 000 $. Une première phase de correctifs sur la portion de la 18e Rue comprise entre les 1re et 8e Avenue, en ont fait partie. De la surveillance a aussi été déployée dans ces zones.

La surveillance a été accrue autour des établissements lors de la rentrée scolaire, sur l’ensemble du territoire de la Ville. Elle s’est faite en trois temps, vu la fermeture et la réouverture dictées par la pandémie. Cette opération a donné lieu à 3433 interventions (contre 2509 en 2019). Dix cheminements scolaires désignés vers 11 écoles – des parcours intégrant signalisation, marquage, feux et autres éléments de sécurisation, comme pour l’école Saint-Malo dans Saint-Sauveur – ont été aménagés. Ces interventions découlaient des résultats du travail de l’organisme Accès transports viables, mandaté par la Ville pour recueillir les préoccupations des conseils d’établissements et parents.

Un Bureau de la sécurité routière créé en 2020 rassemble 18 employés dédiés. Des effectifs ont participé à 16 grandes opérations dont six en concertation nationale; ils ont réalisé 20 128 interventions et émis 32 070 constats en lien avec le respect du Code de sécurité routière. Dans son bilan 2020, la Ville de Québec se targue, en matière de radar photo, d’avoir été la première à opérer un site de chantier routier en dehors du réseau provincial de la Sûreté du Québec.

Quant à la campagne de communications « À Québec, on dit oui à la courtoisie » déployée par la Ville de Québec, plus du tiers des répondants à un sondage commandé par la municipalité ont dit l’avoir vue ou entendue à l’automne 2020.

« Osmose » pour la réduction de la vitesse

« Je suis extrêmement fier parce que même en contexte de pandémie, nous avons réussi à respecter tous nos engagements (…) 7000 panneaux à changer, c’est incroyable! », a lancé le maire de Québec Régis Labeaume en conférence de presse ce matin, commentant le bilan 2020 et laissant entrevoir ses suites.

Pierre angulaire pour ces suites en 2021, la réduction des limites de vitesse dans les quartiers entraînera les milliers de changements de panneaux. L’approche retenue fixe à 50 km/h la vitesse maximale pour les principales voies de circulation reliant les quartiers; à 40 km/h celle des rues principales des secteurs résidentiels; à 30 km/h celle des autres rues résidentielles. Dans l’arrondissement La Cité-Limoilou, les nouveaux panneaux de signalisation seront installés en mai et juin. Un investissement de 1 M$ est consacré à la mise en oeuvre de cette mesure.

Selon le maire, « la population est prête » et en reconnaît la nécessité. Il a même employé en conférence de presse ce matin le terme « osmose » à ce sujet. Pour lui, et pour 80 % des répondants au sondage commandé par la Ville de Québec qu’il a cité, les panneaux indiquant les limites de vitesse combinés à des afficheurs de vitesse sont des mesures efficaces pour inciter à ralentir.

Une nouvelle campagne de communication au coût de 1,3 M$, se déploiera en 2021 selon un nouvel axe : « Parce qu’aucune minute gagnée ne vaut le risque d’une vie perdue, à Québec on ralentit ».

Les prochains kilomètres…

De nouveaux trottoirs sont au programme de 2021, pour 6,5 M$. Ils couvriront quelque 12,7 km, dont 520 mètres dans La Cité–Limoilou. Certains coïncident avec les prochains cheminements scolaires désignés prévus pour 24 écoles, dont huit dans La Cité–Limoilou. Une enveloppe de 3 M$ servira à élargir des trottoirs, aménager des intersections surélevées, sécuriser des traverses de piétons, installer ou mettre à niveau signalisation et marquage sur ces parcours.

Deux opérations de surveillance sont planifiées pour chaque école, aux rentrées automnale et hivernale. De mars à mai, 25 rencontres sont prévues avec les conseils d’établissements, autour du diagnostic et des propositions de cheminements scolaires.

Onze sites accidentogènes doivent être corrigés en priorité cette année sur tout le territoire de la Ville. Un montant de 2M$ est prévu à cette fin, pour des interventions telles que la révision des feux, l’ajout de signalisation et le marquage au sol. Dans La Cité-Limoilou, les zones suivantes feront l’objet d’interventions :

  • intersection chemin Sainte-Foy / rue Eymard
  • intersection Grande Allée / avenue de Bougainville
  • intersection avenue Calixa-Lavallée et côte de la Pente-Douce
  • tronçon avenue Saint-Sacrement / rues Borne et des Artisans
  • tronçon avenue Honoré-Mercier / rues Saint-Jean et Saint-Joachim (2e phase)

Des opérations de surveillance axées sur les usagers vulnérables et le partage de la route y seront effectuées.

Concernant la surveillance policière, l’achat de radars Doppler pour les véhicules de patrouille et un plan d’opération de radar photo dans les zones scolaires figurent aussi au programme de 2021. Des zones scolaires peuvent être ajoutées aux zones de surveillance du SPVQ par radar photo, moyennant des démarches auprès du Centre de traitement de la preuve de la Sûreté du Québec, a-t-on expliqué ce matin. Il n’est toutefois pas prévu d’installer des radars photo dans toutes les zones scolaires, mais plutôt d’y utiliser les équipements mobiles pour la surveillance.

Mobilisation et information sur le terrain

On s’en rappelle, peut-être : la Ville de Québec avait annoncé, lors du lancement de sa Stratégie de sécurité routière 2020-2024, un programme de soutien à la mobilisation s’adressant aux conseils de quartier et d’établissements scolaires. Chacun pouvait obtenir jusqu’à 3000 $ pour un projet de mobilisation et de sensibilisation de la communauté. Au total, 37 projets, impliquant des collaborations entre 56 organismes, ont été retenus au premier appel. Ils se partagent une somme 150 000 $ et se réaliseront de mars à décembre 2021. Un nouvel appel, pour 2021-2022, sera lancé en juin; les projets pourront être déposés jusqu’en novembre 2021.

Ces prochaines semaines, des rencontres d’information sur les limites de vitesse, les cheminements scolaires, les trottoirs et projets de mobilisation citoyenne se tiendront avec les comités pléniers des conseils d’arrondissements. Des présentations préenregistrées seront rendues disponibles et les conseils de quartier seront rencontrés, regroupés par arrondissement, au cours du mois de mars.

Les informations concernant la Stratégie de sécurité routière 2020-2024 adoptée par la Ville de Québec se trouvent au ville.quebec.qc.ca/securiteroutiere