Du soutien à 18 projets pour les aînés | 11 mai 2021 | Article par Julie Rheaume

Certains des projets qui ont reçu du financement visent à aider les aînés à mieux utiliser les outils informatiques.

Crédit photo: Shutterstock

Du soutien à 18 projets pour les aînés

Dix-huit projets communautaires de la circonscription de Québec ont reçu un appui financier dans le cadre du programme fédéral Nouveaux Horizons pour les aînés, pour une somme totale de 262 425$. Plusieurs sont situés dans les quartiers centraux, dont Saint-Sauveur, Saint-Roch et Montcalm.

Publicité

« Les fonds alloués servent à financer des activités qui favorisent l’engagement des aînés dans leur communauté et contribuent à l’atteinte d’au moins un des cinq objectifs du programme : encourager le bénévolat, promouvoir le mentorat, sensibiliser la population aux mauvais traitements envers les aînés, favoriser la participation sociale et fournir une aide à l’immobilisation », a indiqué le bureau de circonscription du député fédéral de Québec, Jean-Yves Duclos, par voie de communiqué.

Quelque 262 425$ ont été accordés pour la totalité des 18 projets, a précisé Maya Ben Khaled, adjointe aux relations avec les citoyens et communication au bureau du député, à Monquartier.

Parmi les organismes bénéficiaires, on compte la table de quartier l'Engrenage de Saint-Roch et son projet Accès communauté - un objectif partagé, qui a obtenu 15 832$. Dans Saint-Sauveur, le Service d'entraide Basse-Ville a obtenu
20 785$ pour l'initiative Voisins solidaires.

Dans Montcalm et Saint-Sacrement, le Centre des loisirs St-Sacrement a reçu 24 000$ pour Nos aînés à l'ère virtuelle tandis que 10 185$ ont été accordés aux Habitations Populaires St-Sacrement pour l'initiative Rendre nos résidents aptes à utiliser les outils informatiques. Les Loisirs Montcalm ont aussi décroché la somme de 23 400$ pour le projet Maximisation de la vie active des aînés.

Le programme

Le programme Nouveaux Horizons pour les aînés (PNHA) « est est un programme fédéral de subventions et contributions ayant pour but de soutenir des projets qui favorisent l’autonomisation des aînés au sein de leur collectivité et contribuent à améliorer leur santé et leur bien-être. Ce programme soutient les projets dirigés par et pour les aînés qui veulent exercer une influence positive dans la vie des autres et dans leurs collectivités », a rappelé le bureau de M. Duclos.

Par l'entremise de ce programme, le gouvernement fédéral « encourage les aînés à transmettre leurs connaissances, leurs compétences et leurs expériences à d’autres, et ce, à travers la promotion du bénévolat, la participation à l’inclusion sociale et la sensibilisation aux mauvais traitements envers les aînés ».