Service de vélopartage : 100 vélos disponibles dès le 9 juillet | 8 juillet 2021 | Article par Viktoria Miojevic

Crédit photo: Viktoria Miojevic

Service de vélopartage : 100 vélos disponibles dès le 9 juillet

Dès vendredi 9 juillet, à 13 h, le Réseau de transport de la Capitale (RTC) mettra en place son service àVélo. Au total, 100 vélos à assistance électrique seront mis à disposition des usagers jusqu'au 31 octobre. Le coût initial de l'abonnement mensuel sera de 30 dollars. Des casques seront offerts aux 25 premiers abonnés, ainsi que des tickets gratuits distribués un peu partout en ville.

Publicité

À partir du 8 juillet, huit à douze des vingt places assignées aux dix bornes de stationnement seront occupées. Il y aura donc une centaine de vélos répartis partout en centre-ville. Selon les informations du RTC, le coût de l'abonnement mensuel de 30 dollars est 15 % plus faible que celui à venir à la saison prochaine, soit 35 dollars.

  • Avec un abonnement, il sera possible d'utiliser le vélo de manière illimitée dans la journée, mais sans dépasser les trajets de trente minutes. Au-delà de ces trente minutes, un montant additionnel de 0,25 $/minute sera facturé.
  • Pour les utilisations ponctuelles, une utilisation coûte six dollars pour trente minutes,  avec ce même montant additionnel de 0, 25 $/minute facturé après trente minutes. Une caution de 100 dollars est bloquée sur la carte des utilisateurs ponctuels. L'achat d'un titre est directement accessible à la borne de stationnement.

Fonctionnement et maintenance

RTC bornes gares
Borne àVélo de la gare du Palais
Crédit photo: Viktoria Miojevic

Une information importante à garder en tête est que le casque est obligatoire sur un vélo à assistance électrique. Pour s'abonner, plusieurs options sont disponibles. L'abonnement peut être transféré sur une carte OPUS et il suffit d'insérer la carte dans la borne du vélo qu'on a choisi.  Il est également possible de télécharger l'application gratuite àVélo sur Android ou l'Apple Store. Il est ensuite possible de louer le vélo via un code QR. L'application àVélo indique les bornes de stationnement et les places disponibles afin de retirer ou déposer le vélo. La compagnie CDG gère l’application et les données au Québec.

Une équipe de logistique de huit personnes – cinq de l’organisme PBSC et trois du RTC – sera en place pour veiller sur le système de vélopartage. Ces employés pourront déplacer les vélos au besoin, veiller à la bonne charge, au bon dépôt et contacter les derniers utilisateurs en cas de problème. Le suivi GPS des vélos permet la localisation. En cas de crevaison ou d'enjeu technique, seize vélos supplémentaires restent en remise pour des remplacements.

Carte du RTC àVélo
Carte du RTC àVélo qui recense les dix bornes disponibles dès le 9 juillet 2021

Le choix du vélo à assistance électrique : pas de vélopartage cet hiver

Les vélos à assistance électrique ont été choisis à la suite de petits groupes de consultation à Québec. Ce mode de déplacement serait plus adapté aux côtes de la ville. Ainsi, il serait possible de parcourir jusqu'à 70 km en ville au vu de l'autonomie de la batterie, selon les informations du site du RTC. « Le coût d'entretien d'un vélo à assistance électrique est plus important qu'un vélo classique mais moins cher qu'un vélo électrique homologué par la SAAQ », a affirmé le coordonnateur à la transformation opérationnelle du RTC, Jimmy Bouchard.

Au vu de l'autonomie des batteries, qui se vident rapidement l’hiver, le service de vélopartage s'alignera pour l'instant sur l'ouverture des pistes cyclables à Québec, du 1er mai au 31 octobre. Selon Jimmy Bouchard, il pourrait être envisageable que, dans le futur, ce service de vélopartage devienne disponible l’hiver.