Plus d'heures pour la patinoire Bardy, 16 activités culturelles de réconfort | 28 janvier 2021 | Article par Suzie Genest

Les Embrigadés, du collectif Les Pentures, sera offert en version numérique ce printemps.

Crédit photo: Les Pentures - site web

Plus d'heures pour la patinoire Bardy, 16 activités culturelles de réconfort

Dans la foulée d’annonces concernant les infrastructures de loisirs, la Ville de Québec a confirmé jeudi matin l’ajout d’heures de service à certaines patinoires, ainsi qu’un soutien à des activités de diffusion adaptées à la situation sanitaire, proposées par seize organismes culturels locaux.

Publicité

Ce sont au total sept patinoires, à raison d’une par arrondissement, qui dès cette fin de semaine verront leurs heures prolongées. Dans l’arrondissement La Cité-Limoilou, il s’agit de la patinoire du Parc Bardy.

Steeve Verret, conseiller municipal du district de la Haute-Saint-Charles et membre du comité exécutif responsable des loisirs, des sports et de la vie communautaire, a indiqué que cette décision émerge de la « cellule de crise COVID » du comité.

« Il y avait un questionnement pour la main-d'oeuvre, ces patinoires-là vont pouvoir être surveillées [...] pour plus d'heures de surveillance, les gens vont pouvoir aller jouer au hockey à l'extérieur, bien entendu selon les normes COVID. »

Rappelons que les patinoires, sites de glisse et autres parcs connaissent une forte affluence cet hiver, alors que la situation sanitaire restreint l'offre d'activités récréatives.

Les horaires et autres informations pour l'accès aux patinoires sont mis à jour régulièrement sur le site de la Ville de Québec.

Gravure à la maison et productions numériques

Seize organismes de Québec se partageront un montant de 120 000 $, issu de l’entente sur le développement culturel entre la Ville de Québec et le ministère de la Culture et des Communications de Québec, pour leurs activités de diffusion adaptées à la situation sanitaire.

On retrouve parmi eux le centre d’artistes Engramme, dont le projet Emboitez!, réalisé en collaboration avec des organismes communautaires, permettra de réaliser des gravures à la maison. Spira, voisine d’Engramme dans la coopérative Méduse, organisera pour sa part un ciné-club virtuel.

La Chambre Blanche, centre d’artistes de la rue Christophe-Colomb Est, déploiera une installation numérique monumentale, Murmures architectoniques, au Grand Théâtre de Québec. Sa quasi-voisine, La Charpente des fauves installée dans l’ancienne Maison Jaune, accompagne trois artistes de la relève qui présenteront des œuvres à l’occasion du Mois Multi.

Des capsules vidéo produites par le Centre de valorisation du patrimoine vivant mettront en scène des groupes de musique traditionnelle. Pour sa part, le projet Le patrimoine vu par tous d’Action patrimoine offrira des capsules pédagogiques à des élèves du primaire et du secondaire.

Du côté des organismes basés à Limoilou, Le collectif Les Pentures fera l’adaptation numérique de sa production Embrigadés (photo en tête d'article), pour les écoles notamment. Quant au Théâtre A Tempo, il produira et diffusera des capsules vidéo comiques mettant en vedette son univers circassien. Les Productions Strada feront la captation de concerts et créeront des capsules vidéo thématiques centrées sur certains quartiers de Québec.

Infrastructure de loisirs : 24,9 M$ dans Sainte-Foy-Sillery-Cap-Rouge et la Haute-Saint-Charles

Premier sujet de la conférence de presse de jeudi matin, un investissement de 24,9 M$ ira à des infrastructures de loisirs, pour des projets dont certains ont débuté dans Sainte-Foy-Sillery-Cap-Rouge et dans la Haute-Saint-Charles.

« Nous nous creusons les méninges pour atténuer le manque de loisirs, d'activités sociales du moment [...] mais nous n'avons pas arrêté de penser à l'avenir pour autant, bien au contraire, car heureusement, il y aura un après-pandémie – je n'ai pas la date – un monde où nous pouvons profiter de nos installations de sports et loisirs », a dit le maire de Québec Régis Labeaume en amorce.

L'investissement en question concerne la reconstruction du centre communautaire Charles-Auguste-Savard (8,79 M$), le réaménagement et la réfection du centre communautaire de la Pointe-de-Sainte-Foy, incluant son site (10,06 M$), la reconstruction de la piscine extérieure et du pavillon de services du parc Paul-Émile-Beaulieu (3,42 M$), et l’aménagement d’un terrain de baseball synthétique au parc Henri-Casault (2,59 M$).

À lire aussi : La charpente des fauves s'installe dans l'ex-Maison Jaune.