Plein de projets et des courts-métrages pour Danse K par K | 4 mai 2021 | Article par Julie Rheaume

Sur cette image extraite de la vidéo de présentation de Collection automne, on voit la chorégraphe Karine Ledoyen (à gauche) en entrevue avec Léa Ratycz-Légaré.

Crédit photo: capture d'écran

Plein de projets et des courts-métrages pour Danse K par K

La compagnie Danse K par K, menée par la chorégraphe Karine Ledoyen, brasse plusieurs projets pour cet été. Ce printemps, les courts-métrages de Collection automne, qui découlent de l’événement Osez! en solo présenté lors de l’été 2020, sont d’ailleurs disponibles en ligne.

Publicité

Cinq des vint-cinq performances créées dans le cadre d’Osez en solo!, en août 2020, seront ainsi accessibles. Les courts-métrages mettent en valeur ces prestations dans un tout nouveau contexte.

« Pour chaque œuvre, (on promet) un travail de caméra inédit, un lieu de tournage nouveau en extérieur, des plans qui donnent une toute autre perspective au spectateur », selon Danse K par K, une compagnie de danse établie dans le quartier Saint-Roch.

Eliot Laprise a assuré la réalisation de ces courts-métrages en complicité avec Karine Ledoyen. On pourra y voir les créations d’Odile-Amélie Peters, Fabien Piché, Julia-Maude Cloutier, Léa Ratycz-Légaré et Nelly Paquentin.

En novembre dernier, on avait notamment pu voir certaines des performances d’Osez! en solo 2020 captées sur vidéo, lors d’un parcours présenté sur la rue Saint-Jean.

Au préalable, dans le cadre de l’événement d’Osez en solo de l’an dernier, des créateurs en danse jumelés à des créateurs sonores avaient d’abord créé des solos de dix minutes qui étaient présentés pour un spectateur à la fois dans différents lieux extérieurs de Québec.

Les films de Collection automne sont disponibles dès maintenant sur le site de Danse K par K au coût de 3$ (ou 10$ pour la collection complète). Chacun est suivi d’une entrevue inédite entre Karine Ledoyen et l’artiste invité.

Un été bien occupé

Osez!, projet-phare de la compagnie Danse K par K, devrait être de retour à Québec à l’été 2021. Des représentations sont prévues du 17 au 21 août et du 24 au 28 août, dit Karine Ledoyen en entrevue à Monquartier.

Ces prestations donneront ultimement vie à Collection été, une nouvelle série de courts-métrages qui seront présentés sur une artère commerciale qui reste à déterminer.

Après la rue Saint-Jean, l’an dernier, Mme Ledoyen a le goût de faire découvrir une autre rue de Québec et « mettre en relief une autre artère commerciale ».

Celle-ci brasse également d’autres projets estivaux pour la Vieille-Capitale. Il est toutefois encore trop tôt pour confirmer officiellement la forme que prendront ceux-ci.

La pandémie

Alors que plusieurs créateurs et artistes ont vu leurs spectacles et autres propositions devant public être interrompus par la pandémie, Karine Ledoyen est passée en mode de gestion de crise dès mars 2020. Par conséquent, sa compagnie n’a pas eu à annuler ou reporter des représentations, dit-elle.

« Mon niveau de confiance était à zéro. Je n’ai rien prévu en salle », lance-t-elle!

« Je me suis vraiment basée sur la température », soutient-elle, avec des proposition extérieures quand il fait chaud et d’autres virtuelles, par temps froid!… « Des projets qui font du bien », ajoute-t-elle.

Où tu vas quand tu dors en marchant?

En plus d’être à la tête de Danse K par K, Karine Ledoyen est fort occupée. Elle va concevoir une station du parcours artistique Où tu vas quand tu dors en marchant? de concert avec Ludovic Fouquet, qui est notamment metteur en scène et artiste visuel.

« Je crois que ça va être le fun, l’été, à Québec », lance la chorégraphe.

Le spectacle déambulatoire extérieur sera présenté gratuitement à partir du 24 juin, aux abords de la rivière Saint-Charles, dans le cadre du Carrefour international de théâtre.

« Ce sera dans nouveau lieu. Avant, nous étions sur le pont Lavigueur », conclut Mme Ledoyen en faisant allusion au travaux apportés à cette structure qui sera fermée jusqu’au 2 juillet, selon les autorités municipales.