Un Mois de la poésie plus numérique que jamais | 12 février 2021 | Article par Julie Rheaume

Juliette Bernatchez et Vanessa Bell, codirectrices artistiques. du Mois de la poésie 2021.

Crédit photo: courtoisie Llamaryon

Un Mois de la poésie plus numérique que jamais

La 14e édition du Mois de la poésie aura lieu du 1er au 31 mars. Les organisatrices prévoient cette année une mouture « plus ambitieuse et plus numérique que jamais ». Plus d’une cinquantaine de propositions poétiques y seront présentées sous diverses formes.

Publicité

Quelque 54 créations seront offertes de manière totalement gratuite sur le web, dans les journaux, à la radio et en plein air grâce à de nombreux partenaires tels La Fabrique culturelle, Les libraires, La Bordée, CKIA 88,3 FM et CHYZ 94,3, entre autres.

De Gatineau à la Basse-Côte-Nord, en passant même par l’Acadie et la Belgique, les performances littéraires, traversées par la vidéo, les balados, la musique, le théâtre et les arts visuels, sont produites par 134 artistes. Rendez-vous uniques ou récurrents seront au menu.

Vanessa Bell, poète, autrice, performeuse et animatrice, et Juliette Bernatchez, travailleuse culturelle dans le milieu littéraire, assurent la codirectrion artistique de l’événement.

Bâtir la programmation 2021 n’a pas causé de maux de tête aux directrices artistiques, rassure Vanessa Bell, en entretien téléphonique, le 10 février. En septembre dernier, à la suite d’un appel de projets, le Mois de la poésie a reçu une soixantaine de propositions pour la prochaine édition de l’événement, sans compter les éléments de la programmation satellite, portée par des organismes partenaires.

La décision d’aller en mode totalement virtuel s’est prise en octobre, afin de laisser le temps à ceux et celles dont la proposition avait été retenue pour cette édition de l’adapter, raconte Mme Bell.

Le Mois de la poésie n’est toutefois pas étranger au monde numérique. Au fil des ans, des propositions de ce genre ont fait parties des programmations précédentes, rappelle la codirectrice artistique. « En 2022, on souhaite trouver un retour du balancier entre le numérique et le présentiel », souhaite-t-elle, en songeant à l’année prochaine.

À l’affiche

Le Mois de la poésie ayant dû interrompre la tenue physique de sa programmation après seulement deux semaines de festivités en mars 2020, deux performances majeures prévues lors de cette édition se tiennent en 2021. Il s’agit de ciguë x annie lafleur x thisquietarmy (le 1er mars) et du spectacle anniversaire de la Maison d’édition Le Lézard amoureux qui fête ses Sweet Sixteen avec 15 poètes de la maison, le 31 mars.

En plus, cette année, on aura notamment droit à Les p’tites nuits de la poésie (plusieurs dates), des performances en direct réalisées en coproduction avec La Fabrique culturelle avec plusieurs poètes.

Dès la mi-mars, les mots de Christian Girard, Vincent Lambert, Shayne Michael et Alix Paré-Vallerand orneront la murale Foule, sur la façade arrière du théâtre La Bordée, dans Saint-Roch.

Du 25 au 27 mars, il sera possible d’avoir accès à des courts-métrages poétiques tout près de chez-soi, sur le trottoir, dans le respect des consignes sanitaires en vigueur grâce au Collectif Poemm promène ses chiens. L’activité sera accessible sur réservation. « Nous avons un plan C, si jamais on ne peut se déplacer. Nous enverrons par la poste une clé USB avec les courts-métrages » aux spectateurs, précise Vanessa Bell.

La balado La douceur n’est jamais loin, un projet de Maureen Roberge et Clara Lagacé, ainsi que le court-métrage Ophélies, produit par La bouche la machine, tout comme la soirée de vidéoclips La poésie, l’amour, la boisson, le 26 mars, seront au programme.

L’artiste et poète Louise Marois (finaliste en 2019 aux Prix littéraire du Gouverneur général) signe le visuel de l’édition 2021 du Mois de la Poésie. Des cartes postales seront notamment disponibles via la billetterie solidaire et des librairies de quartier.

De nombreuses autres propositions sont à l’affiche de cette 14e édition du Mois de la poésie. La programmation complète est disponible sur le site web de l’événement.

Billetterie solidaire

La programmation du Mois de la poésie est accessible sans frais. « La gratuité fait partie de l’ADN » du Mois de la poésie, soutient Vanessa Bell. Toutefois, il est possible de soutenir le festival par des contributions volontaires.

Pour cette édition virtuelle, le Mois de la poésie a mis sur pied une billetterie solidaire où les festivaliers pourront contribuer pour assister aux spectacles.

Des contreparties seront offertes et des prix seront tirés au hasard et sans regard au montant du don parmi les personnes qui soutiennent la tenue du festival. Des abonnements à des revues culturelles seront notamment attribués.

L’organisation

Le Bureau des affaires poétiques est un organisme en diffusion des arts littéraires dont les activités sont consacrées à la découverte et la promotion de la poésie québécoise contemporaine. Le Mois de la poésie en est le projet principal.

Rappelons que le Mois de la poésie a remporté le Prix de l’Institut canadien de Québec pour sa contribution exceptionnelle à la vie littéraire en 2020.

Pour plus de renseignements au sujet de l’événement, consultez le site web du Mois de la poésie.

La 14e édition du Mois de la poésie aura lieu du 1er au 31 mars 2021.
Crédit photo: courtoisie