Jardins partagés : la Ville lance un nouvel appel de projets | 18 novembre 2021 | Article par Suzie Genest

Image d'archives du potager collectif de Verdir Saint-Roch, avant la création du Programme de soutien aux jardins partagés sur des propriétés non municipales.

Crédit photo: Verdir Saint-Roch

Jardins partagés : la Ville lance un nouvel appel de projets

Un nouvel appel s'ouvre dans le cadre du Programme de soutien financier pour l’aménagement de jardins partagés sur des propriétés non municipales. La Ville de Québec invite organismes et institutions à soumettre leur projet d'ici le 11 février 2022 à 16 h.

Un communiqué diffusé jeudi après-midi confirme la reconduction du programme. Chaque projet de jardin peut obtenir un maximum de 20 000 $. Les projets doivent être portés par des entités dûment constituées et enregistrées. Il peut s'agir d'organisations à but lucratif ou à but non lucratif ou encore d'institutions. Les écoles, les centres de services scolaires et les centres de la petite enfance comptent parmi les institutions admissibles. Des institutions culturelles et les CIUSSS le sont également.

Publicité

Aménagements comestibles

Les aménagements en bacs, en pots, en sol ou hydroponiques sont acceptés. Ils doivent avoir pour objectif une production alimentaire. Il peut s'agir de jardins communautaires, collectifs ou solidaires.

Groupe d'aînés jardinant en bacs
Un groupe d'aînés lors d'une activité de jardinage animée par Craque-Bitume
Crédit photo: Craque-Bitume, site web

Toutes les résidences, notamment au centre-ville, ne sont pas dotées d'un espace pour jardiner. Les lots des jardins communautaires demeurent très convoités, même si leur nombre augmente. Le programme pour les jardins partagés « complète l’offre de services [...] de la Ville », indique cette dernière dans son communiqué. Il contribue à « favoriser l’autosuffisance alimentaire en augmentant le nombre de citoyens ayant accès à des activités de jardinage ».

Le jardinage participe à l'amélioration des conditions de vie. Jardiner donne accès à des aliments sains et offre des occasions de socialisation pour sortir de l'isolement.

« L’agriculture de proximité est primordiale pour notre ville. En rapprochant l’agriculture de ses citoyens, une ville gagne énormément sur le plan environnemental et sur le plan social », exprime le maire Bruno Marchand dans le communiqué

On retrouve sur le site de la Ville de Québec les informations et la marche à suivre pour le dépôt d'un projet de jardin partagé.

Des jardins soutenus en 2021

En avril 2021, la Ville de Québec a accordé en tout 150 000 $ à des projets de jardins partagés dans le cadre de son programme. Seize porteurs en ont bénéficié. On retrouve parmi eux le Centre des femmes de la Basse-Ville (1 265 $), le Centre résidentiel et communautaire Jacques-Cartier (2 100 $), le CIUSSS de la Capitale-Nationale (17 310 $).

La Korrigane (20 000 $), dans la foulée de son oasis, ainsi que les jardins de la Société du Grand Théâtre de Québec (16 893 $) ont aussi reçu un soutien.

Des coopératives d'habitation et centres de la petite enfance sont également du nombre des récipiendaires.

En bref - trois types de jardins admissibles :

  • Jardin communautaire : plusieurs petites parcelles (lots); jardinage individuel.
  • Jardin collectif : une seule grande parcelle; jardinage conjoint en groupe.
  • Jardin solidaire : un espace de jardinage extérieur ou intérieur; jardinage par un organisme en sécurité alimentaire, pour le bénéfice de sa clientèle.