Une formule hybride pour le 22e Mois Multi | 13 janvier 2021 | Article par Julie Rheaume

La 22e édition du Mois Multi se déroulera du 4 au 14 février 2021. Sur cette image, un aperçu de l'affiche de l'événement.

Crédit photo: Courtoisie

Une formule hybride pour le 22e Mois Multi

La 22e édition du festival Mois Multi aura lieu du 4 au 14 février dans une formule en ligne et en présence. Durant 11 jours, performances, jeux vidéo interactifs, musique électronique, happenings en phase avec la fine pointe de l’art vivant multidisciplinaire et électronique et une installation seront à l’honneur.

Publicité

Portée par près de 65 artistes, originaires du Canada, de France, de Belgique, de Finlande, du Royaume-Uni, d’Argentine, du Pérou, d’Espagne, d’Allemagne, des États-Unis, de Russie et de Suisse, la programmation se décline en 17 projets artistiques, selon les organisateurs.

Emile Beauchemin, Laurence P. Lafaille et Michel Plamondon agissent à titre de commissaires de cette édition construite autour du thème Résistances et ravissements 2. Ils ont respectivement programmé les activités liées aux performances, aux projets jeune public et à la musique électronique.

Pour les familles

Plusieurs activités seront accessibles aux familles et personnes de tout âge.

Fidèle à sa tradition, le Mois Multi présente encore une fois certaines propositions très éclatées.

« La présence du duo Foxdog Studios (Royaume-Uni) saura ravir petits et grands avec l’ingénieux projet Robot Chef (dès 12 ans). Il s’agit d’un extravagant jeu vidéo augmenté et interactif qui sera présenté à jauge restreinte. Dans le cadre de cette proposition, les deux créateurs inviteront le public à créer un avatar, diriger des robots, allumer un four, manipuler une torche au butane et utiliser un canon à saucisses, le tout à distance », indique le Mois Multi.

Le public pourra participer à Marche dans mes sons, une balade sonore extérieure pour les six ans et plus au centre-ville créée par Fred Lebrasseur. À distance, on pourra accéder à Chansons pour le musée (dès 7 ans), un balado de fiction situé au croisement de la pièce de théâtre, de l’album-concept, de la musique électro-pop et du bruitisme, une création du collectif Mammifères (Montréal).

Le bal costumé Zoomé Décalé de DJ Sixtopaz (Québec) permettra quant à lui de se déhancher devant la caméra, dans le confort de son foyer, sur des rythmes électros, afrohouse, moyen-orientaux et hip-hop.

Le public familial pourra également visionner 16 courts métrages d’animation lors de l’événement.

Aussi à l’agenda

En ouverture de festival, Narcisse offrira « une performance surprise inédite, une messe nouveau genre qui célébrera l’amour de soi, la compréhension et la diversité ».

Des événements de musique électronique seront aussi au programme, soit Faire la bombe; Iceberg, qui regroupera des artistes du Québec, de la Finlande, de la France et de la Suisse (depuis leur studio respectif), et, en clôture, Venise 2 de Théâtre Rude Ingénierie (Québec).

Josiane Bernier et Philippe Lessard Drolet présenteront Touche-Moi Encore (par la fenêtre). Cette performance où se rencontrent danse, vidéo et bricolages mécaniques sera captée en direct de la Caserne Dalhousie. En collaboration avec La Rotonde, les artistes Melissa Merlo et Etienne Lambert proposeront BODIES\BUDDIES, un court métrage dans lequel les deux performeurs évoluent dans un espace clos, transparent et se questionnent sur le rapport à l’autre, l’intimité.

S’ajoutent à cela les œuvres suivantes : Nous campions loin des endroits où la mort nous attendait, de Hugo Nadeau (Montréal), qui nous guidera, la nuit, à travers cinq scénarios interactifs de son jeu vidéo; FRGMENTS, une vidéo d’art de Julien Bayle (France) présentée en grande première; As We Continue de Pierre Coric (Belgique) en collaboration avec Werktank, l’unique installation du festival, qui prendra place dans la vitrine de la Librairie Pantoute Saint-Roch; et L’effondrement virtuel du bureau de l’APA (Québec) et de Stéphanie Béliveau (Montréal), un projet de réalité virtuelle dans lequel les regardeurs pourront se plonger dans le livre L’effondrement : compte rendu (Éditions Rodrigol), précisent les responsables du festival dans un communiqué.

Billetterie

Cette année, la formule retenue (en ligne et en présence) en raison du contexte actuel, permet au Festival d’être plus accessible que jamais, disent les organisateurs.

Cette année, un passeport unique donnera accès à toute la programmation payante du festival à l’exception du projet interactif Robot Chef pour lequel l’achat d’un billet à l’unité sera nécessaire en raison du nombre fort limité de billets et du caractère exclusif de l’événement.

Les festivaliers souhaitant accéder à la programmation du Mois Multi pourront choisir le tarif de leur choix, en fonction de leur réalité et de leur envie de soutenir le festival soit 35$, 55$ ou 100$ (taxes et frais de service inclus sur tous les prix). Le passeport est en vente sur lepointdevente.com dès maintenant.

Les projets Chansons pour le musée et Zoomé Décalé seront disponibles gratuitement.

Le contenu gratuit est disponible au moismulti.org. On peut évidemment obtenir plus de renseignements au sujet de la programmation de l’événement à cette adresse.

Le Mois Multi est une production de l’organisme Recto Verso.

En savoir plus sur...