Une formule hybride pour le 21e Carrefour international de théâtre | 28 avril 2021 | Article par Julie Rheaume

Les 10, 11 et 12 juin, au Diamant, Mani Soleymanlou replongera dans l'histoire qui a poussé son père à quitter l'Iran dans «Zéro».

Crédit photo: courtoisie, Facebook

Une formule hybride pour le 21e Carrefour international de théâtre

Le 21e Carrefour international de théâtre sera présenté en mode hybride avec un volet international virtuel et des propositions devant public. Treize spectacles et événements y seront à l’affiche. Alors qu’il avait dû prendre une pause forcée en 2020, l’événement sera de retour cette année du 27 mai au 4 juillet.

Publicité

Selon ses organisateurs, le Carrefour international de théâtre « se déploiera en deux temps, le premier comprenant un volet international virtuel de spectacles développés pour une diffusion en ligne, un volet en salles avec des représentations devant des publics limités, ainsi qu’un volet extérieur composé d’événements uniques, à attraper au passage. Plusieurs formats, formes et formules ont été prévus, avec l’espoir qu’une majorité de propositions puissent se frayer un chemin jusqu’au public malgré les contraintes ».

Le deuxième temps, dès le 24 juin, sera consacré à la reprise de la plus récente édition du parcours Où tu vas quand tu dors en marchant…? , aux abords de la rivière Saint-Charles. La détails de cet événement gratuit seront dévoilés ultérieurement.

En salle

Plusieurs spectacles sont prévus en salle, dont la proposition d’ouverture qui sera à l’affiche au Diamant les 27, 28 et 29 mai: Ensemble, de Maxime Beauregard-Martin, François Bernier et Hubert Lemire. « Une introspection à la fois solitaire et collective, à la fois bouleversante et joyeuse, sur le confinement du printemps 2020, au moyen de témoignages et de questions adressées aux spectateurs. Une sorte de catharsis nécessaire! », d’après les responsables du Carrefour de théâtre.

Les 10, 11 et 12 juin, au Diamant, Mani Soleymanlou replongera dans l’histoire qui a poussé son père à quitter l’Iran et s’interrogera sur l’importance des origines et de la transmission dans Zéro.

Le Torontois Rick Miller entraînera les festivaliers à travers l’histoire des années 1970-1995, celles de la génération X, en musique et en chansons les 3, 4 et 5 juin, au Diamant, grâce à BOOM X.

De plus, le chorégraphe de Québec Harold Rhéaume (aucun lien de parenté avec l’auteure de ces lignes), l’Usine de théâtre potentiel et le Collectif Aalaapi présenteront chacun leur spectacle respectif, en salle.

Spectacles en ligne en direct

En mode virtuel, on pourra notamment voir Rich Kids : A History of Shopping Malls in Tehran, de Javaad Alipoor et Kirsty Housley, une proposition venue de Manchester, en Angleterre. Celle-ci sera présentée en anglais avec surtitres français les 28, 29 et 30 mai.

Zoo Motel, de la Colombie, nous promet un séjour déjanté dans un étrange motel. Plusieurs représentations sont prévues du 29 mai au 7 juin (langues : anglais, français et espagnol).

Après avoir acheté en ligne la réplique numérique en 3D d’un corps féminin, le protagoniste retrouve la jeune femme qui a servi de modèle. C’est la prémisse du spectacle suisse Live Stream Arielle F, de Simon Senn, qui sera à l’affiche les 8, 9, 10, 11 et 12 juin (en français, avec quelques passages en anglais).

Carrefour international de théâtre
Un aperçu du parcours Où tu vas quand tu dors en marchant…?, en 2019.
Crédit photo: Le Carrefour/Phillipe Moussette

Spectacles extérieurs

Outre Où tu vas quand tu dors en marchant…?, d’autres spectacles seront présentés à l’extérieur.

L’installation itinérante Little Fun Palace sera constituée de rencontres, projections et microperformances avec des intervenants et des artistes locaux, les 7, 8 et 9 juin. Il s’agit d’une création de OHT (Office for a Human Theater), de Rovereto, en Italie. Emile Beauchemin, de Québec, agira comme commissaire.

Angélus de L’orchestre d’hommes-orchestres sera présenté le 28 mai. Un carnet de voyage sera aussi publié en ligne jusqu’au 4 juin. Il s’agit d’une installation sonore itinérante poétique et loufoque pour un camion de laitier et douze haut-parleurs, qui sillonnera les quartiers centraux de la ville.

Imaginarium, de François Grisé, mettra de l’avant des rencontres individuelles dans une balançoire où sont menés en toute simplicité des entretiens à propos de notre vision de la vie, du vieillissement et de la mort. Celles-ci se dérouleront les 28, 29 et 30 mai, en français ou en anglais selon la langue préférée par le participant.

Billets

Les billets seront en vente à compter du lundi 10 mai (en ligne et par téléphone). Les places pour les spectacles payants présentés en salles et à l’extérieur seront en vente au tarif de 40$ (taxes et frais de service inclus).

Les accès pour les spectacles virtuels de la programmation seront offerts au tarif de 25$ (taxes et frais de service inclus) par foyer de visionnement. Aucune formule d’abonnement ne sera proposée cette année.

Les organisateurs comptent suivre l’évolution de la situation sanitaire de près dans les prochaines semaines. Les représentations qui pourront avoir lieu se feront dans le respect des consignes émises par la Santé publique afin d’assurer la santé et la sécurité des festivaliers, des artistes et de équipes du festival, disent-ils.

La programmation complète est accessible sur le site de Carrefour international de théâtre.