Campagne de financement de Nature Québec : petit don va loin | 14 décembre 2021 | Article par Monquartier

Crédit photo: Gracieuseté Nature Québec

Campagne de financement de Nature Québec : petit don va loin

Nature Québec tient une nouvelle campagne de financement dans le cadre de son 40e anniversaire. Chaque année, des dons planifiés assurent la continuité de ses campagnes contre des menaces à l’environnement et à la santé publique.

Où un organisme comme Nature Québec trouve-t-il les fonds pour ses opérations? À titre d’organisme de défense de droits, il reçoit une aide récurrente du Fond d’aide à l’action communautaire autonome. Elle couvre essentiellement les salaires de l’équipe administrative, mentionne Alice-Anne Simard, directrice générale de l’organisme à but non lucratif (OBNL). Comme bon nombre d’OBNL, Nature Québec compte donc sur d’autres sources de revenus pour mener à bien toutes ses activités, à l’échelle de la province. Voyons lesquelles.

Du soutien ponctuel et privé

« On fonctionne beaucoup par projet, il faut toujours se renouveler, déposer des demandes pour recevoir des subventions gouvernementales ou de sources privées », illustre Alice-Anne Simard. Ces fonds ponctuels financent des volets précis des activités de Nature Québec, explique-t-elle.

« On accompagne des groupes locaux pour créer des aires protégées. On soutient des entreprises, des institutions et des municipalités pour qu’elles se tournent vers des sources d’énergie renouvelable. On a des projets de verdissement dans les milieux urbains. »

Certaines fondations privées aident financièrement l’organisme, de même que certaines communautés religieuses. Celles-ci estiment que Nature Québec « protège la création de Dieu », dit la directrice générale.

Les dons privés représentent environ 30 % du financement de Nature Québec. Ils proviennent surtout d’individus. Enregistré comme organisme de bienfaisance, l’OBNL peut vous remettre un reçu de charité pour votre don. Votre organisation songe à faire un don à Nature Québec? Elle ne doit alors entretenir aucun lien direct ou indirect avec des porteurs de projets qui menacent l’environnement.

Vos dons mensuels : la sève des luttes

Nature Québec compte présentement 335 donateurs et donatrices mensuel.le.s. Sans leur apport, les grandes campagnes de l’organisme n’auraient pas la même portée.

Publicité

Alice-Anne Simard cite en exemple les combats contre « des projets destructeurs comme GNL Québec ou Laurentia ». De tels projets sont « souvent au départ appuyés par les gouvernements », évoque-t-elle. Difficile alors de solliciter des fonds gouvernementaux pour les débouter. Surtout, ces luttes demandent de pouvoir réagir vite aux annonces, à l’actualité. Le temps manque pour les démarches de financement et leurs délais.

« Il y aurait disons demain une annonce d’un nouveau projet nucléaire. Rapidement, nos membres et nous, on veut s’embarquer dans ce combat-là. Ça prend l’argent pour faire les communications autour de ça. Pour les recherches, les analyses, pour aller chercher des expertises. Pour aller dans les médias, sur les réseaux sociaux, sensibiliser… »

Si l’organisme vous suggère d’opter pour le don mensuel, c’est que cette formule facilite la planification des campagnes.

« Tous les combats de fermeture de la Centrale Gentilly II, la fin de GNL Québec, de Laurentia, bientôt la fin des forages, la saga du gaz de schiste, les forages pétroliers sur Anticosti et maintenant sa candidature à l’UNESCO…  Ce sont des dizaines et des dizaines de combats et plusieurs victoires qui ont été financés grâce à Sophie qui donne un petit 5 $, à Manon qui donne 10 $ par mois, à Benoit qui en donne 15 $. »

Une Sophie, une Manon ou un Benoît ainsi « va finir par faire partie de nos plus grands donateurs, sur le long terme ». Vous craignez de devoir modifier ou interrompre vos dons en cours de route? Ce sera fait rapidement, assure Nature Québec.

Des gestes qui comptent

Alice-Anne Simard insiste : Nature Québec est sensible au fait que vous ne pouvez peut-être pas faire un don. Au-delà des contributions financières, différents gestes soutiennent le travail de Nature Québec. Vous signez les pétitions, vous partagez ses publications sur les réseaux sociaux? Ce sont des gestes qui comptent.

Vous pouvez également vous impliquer dans des activités à différents titres. Comme citoyen.ne, vous pouvez participer à des plantations autant qu’à des mobilisations. Vous êtes scientifique et désirez mettre vos compétences au service de l’environnement? Vous pouvez vous joindre à vos pairs qui effectuent recherches et analyses pour alimenter le travail de Nature Québec ou qui représentent l’OBNL lors de commissions. L’organisme apprécie tous les dons en… Nature.

La campagne de financement de Nature Québec pour son 40e anniversaire et la période des fêtes se poursuit jusqu’au 10 janvier 2022. On peut y accéder en se rendant sur le site de l’organisme : https://naturequebec.org/campagnes/le-plus-beau-des-cadeaux/

Ce publireportage a été réalisé par le service publicitaire de Monquartier et payé par Nature Québec. Les revenus d'annonceurs financent le fonctionnement de Monquartier et sa production d'information hyperlocale indépendante.

En savoir plus sur...