Une solution simple à la crise du recyclage | 29 janvier 2020 | Article par Monquartier

Conteneur à verre et bacs de recyclage

Crédit photo: Opération Verre-Vert - page Facebook

Une solution simple à la crise du recyclage

Suivant de récents articles dans la presse écrite sur les centres de tri québécois à risque de fermeture – articles auxquels la Ville de Québec avait réagi en rassurant la population sur les performances du centre de Québec – le comité Opération Verre-Vert de Racine a transmis aux médias le texte qui suit.

C’est incroyable que nos gouvernements successifs n’aient pas encore trouvé de solutions à cette crise du recyclage qui perdure depuis plus de 10 ans. La récente décision du gestionnaire responsable de quatre importants centres de tri, dont celui de Montréal, vise à nous faire payer encore des millions pour entretenir un système de tri qui ne fonctionne pas. Nous devons réagir à ce chantage inacceptable.

De nombreux comités de citoyens, dont OPÉRATION VERRE VERT de Racine, ont clairement démontré depuis plusieurs années maintenant que le problème est pourtant évident. Le foutu bac FOURRE-TOUT a créé depuis son installation, il y a quelque 20 ans, cette incroyable absurdité : nous payons pour mélanger tout dans un bac puis nous payons pour tenter de le démêler dans des centres de tri, et ce, pour produire des matières refusées par nos acheteurs!

Le bac fourre-tout est inefficace et pour l’environnement et pour l’économie. C’est prouvé depuis des décennies, autant au Canada qu’en Europe! Les Chinois, l’Inde, l’Indonésie, la Malaisie nous retournent nos « déchets »; y a-t-il plus clair comme message?

Par contre, si on triait dès le début, à la source, par les citoyens, tout ce beau matériel recyclable? Avant l’avènement de ce bac à problèmes, nous avions commencé à trier séparément dans nos bacs le papier-carton, le plastique et  le verre-métal. Les citoyens sont capables et ils sont fin prêts à participer activement et intelligemment à un tel triage à la source. À condition que l’on leur explique bien comment faire et surtout, que l’on retire d’abord le verre contaminant les autres matières. Elles deviendraient alors recyclables, donc ACCEPTABLES ET ACHETABLES!

C’est la démonstration éclatante [que font] les conteneurs à verre, qui poussent comme des champignons au Québec; [ils] montrent à quel point ce tri à la source est efficace. Partout où une municipalité, en général à la demande de ses citoyens, implante un conteneur pour le verre, il se remplit à une vitesse lumière. Les citoyens sont prêts! Mieux, selon le spécialiste du conditionnement de verre à recycler au Québec, 2M Ressources,  le verre de ces conteneurs est de qualité exceptionnelle!

Le message est clair pour ces municipalités. « Voici un moyen simple et efficace : mettons à contribution nos concitoyens pour un vrai tri à la source de ce verre éminemment recyclable. Ainsi il sera bien récupéré et bien recyclé. Et toutes les autres matières résiduelles seront mieux protégées. »

On ne veut plus de nos déchets! On ne veut plus payer des allers-retours de nos ballots contaminés. Vite, que la CAQ impose alors un système de tri à la source du verre par conteneurs, une solution simple et reconnue dans plein de pays comme efficace et économique! Un vrai projet de société écoresponsable… notre planète l’oblige, maintenant!!

Opération Verre-Vert est une « action citoyenne contrôlée pour la consignation des contenants de verre et l’amélioration significative de notre système de récupération au Québec ».