Recherche d’emploi en confinement: nouvelles stratégies | 5 mai 2020 | Article par Amélie Légaré

Crédit photo: Pixabay

Recherche d’emploi en confinement: nouvelles stratégies

Au cours des prochaines semaines, certaines entreprises rouvriront leurs portes au grand public et les activités professionnelles reprendront graduellement leur cours. Il n’en demeure pas moins que de nombreuses personnes ont perdu leur emploi dans le contexte actuel de la pandémie. Comment se retrouver un travail ou approcher un employeur en période de confinement? Le centre de conseil Libre Emploi nous oriente.

Selon l’organisme situé à Limoilou, cette période d’isolement involontaire est un bon moment afin de revoir son approche en matière de recherche d’emploi. Mettre à jour sa documentation, et faire la liste des entreprises qui nous intéressent sont de bonnes stratégies de départ. Malgré le confinement, les entrevues peuvent se réaliser facilement par vidéoconférence. Même si ses bureaux de Limoilou sont fermés, les services-conseils de Libre Emploi se déclinent également de manière virtuelle depuis le début de la crise.

« Les centres de conseil en emploi comme Libre Emploi, on voit vraiment ça comme une opportunité donc c’est l’occasion de faire le virage. On essaie d’aller chercher le plus de positif possible dans la situation et c’est un bel exemple. […] On peut aider les gens à se préparer pour des entrevues aussi, des questions sur des stratégies de recherche d’emploi. Tous les services sont disponibles normalement, mais d’une autre façon. On offre même nos ateliers de groupe qu’on donne sur place, mais on les donne en ligne », indique la conseillère en emploi Marie-Michèle Dionne.

Où chercher?

L’équipe de Libre Emploi a pris l’initiative de mettre sur pied un groupe sur Facebook afin de faciliter le contact entre les entreprises et les chercheurs d’emploi. Cette tribune affiche ainsi de nombreuses offres d’emploi effectives immédiatement ou l’intérêt d’embaucher du personnel temporaire. Les citoyens qui doivent se trouver un emploi rapidement peuvent ainsi accéder à une banque d’employeurs potentiels. Le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale propose également une plateforme Web transitoire d’affichage d’emplois pour les entreprises qui offrent des services ou exercent des activités prioritaires.

Introspection professionnelle

Si vous êtes encore à l’emploi, cette période peut également être un bon moment pour faire le bilan de votre situation personnelle. Selon l’équipe de Libre Emploi, faire la liste des tâches qui nous plaisent est un bon exercice de départ. Ensuite, prendre le temps de revoir ses documents de présentation afin de mettre en valeur ses compétences est un pas de plus dans la bonne direction. « On considère que la période actuelle peut être un bon moment pour mettre à jour le CV et préparer son retour au travail », indique Caroline Perron, conseillère en emploi.  Revoir son profil et développer son réseau LinkedIn sont également des étapes avantageuses dans un contexte où les gens sont très mobilisés par les réseaux sociaux. Finalement, le temps mis à notre disposition peut être investi dans des formations ou du développement personnel.

Services en ligne

Le 11 mai prochain, Libre Emploi propose justement un nouvel atelier portant sur les meilleures techniques de recherche d’emploi. L’organisme offre ses ateliers à tous les résidents de Québec et non seulement à ses clients. Les détails et l’inscription sont disponibles sur leur page Facebook. Malgré le retour graduel au travail annoncé, l’équipe continue d’offrir tous ses services gratuitement à distance au cours des prochaines semaines, que ce soit par téléphone, par vidéoconférence ou par courriel.

« Un autre service que nous offrons depuis le début de la pandémie est l’accompagnement à la demande de chômage ou de PCU. Nous offrons ce service à tous afin d’aider ceux qui ont de la difficulté à remplir la demande en ligne. Aussi, comme il y aura certainement de grands besoins en matière de recrutement lorsque la crise terminera, nous offrirons aussi de l’aide aux entreprises qui auront besoin d’accompagnement dans leur processus d’embauche », conclut Caroline Perron.