App 311 Ville de Québec : un outil à améliorer | 13 juillet 2020 | Article par Véronique Demers

Crédit photo: Véronique Demers

App 311 Ville de Québec : un outil à améliorer

Depuis la mi-juin, la Ville de Québec a mis en place une application visant à faciliter la vie des citoyens pour signaler des nids-de-poule, des lumières de rues grillées, demander une collecte d’encombrants ou toute intervention simple requérant les services municipaux. L’auteure de ces lignes a testé ladite application. Vérification faite : quelques bogues doivent être résolus.

C’était purement volontaire de notre part de laisser passer la Fête nationale et la Fête du Canada, moment charnière des déménagements, pour attendre un retour « à la normale » et voir de quel bois se chauffe l’application 311, pouvant être téléchargée sur le App Store et le Google Play.

En vous connectant à votre compte lorsque vous utilisez l’application mobile, vous pouvez consulter l’avancement et l’historique de vos demandes, mettre à jour votre dossier et recevoir des notifications sur votre cellulaire lorsque des mises à jour sont apportées. La première version de l’App 311 permet notamment la géolocalisation et la prise de photo. Ultérieurement, on prévoit ajouter un abonnement aux alertes. Il se peut aussi qu’on vous contacte pour obtenir des précisions ou vous expliquer les motifs d’une décision.

Veuillez patienter…

J’ai voulu activer mon compte, auquel mon adresse courriel était déjà liée. J’avais oublié mon mot de passe, mais qu’à cela ne tienne! J’ai cliqué sur le lien où l’on allait m’envoyer un courriel pour réactiver mon compte. Après trois essais infructueux sans recevoir de courriel pour réactiver mon compte – j’ai vérifié même dans les spams –, j’ai dû appeler le 311 pour signaler le bogue de l’App 311 sur mon téléphone intelligent.

Malheureusement, on ne m’a pas transférée directement vers le soutien technique pour régler tout de go le problème. Une dame à la Ville de Québec a pris mes coordonnées pour faire suivre ma demande. Cette fois, j’ai bien reçu un courriel confirmant l’ouverture de la demande d’intervention « Assistance – services en ligne », avec un numéro de référence.

1-0 en esquivant l’activation de compte

« La nouvelle application permet un traitement plus rapide (sic) des demandes de citoyens et de mieux interagir avec eux en les informant aussitôt du statut des demandes qu’ils ont faites », a affirmé par voie de communiqué le maire de Québec, Régis Labeaume.

Permettez-moi d’en douter. Plus tôt, dans la semaine du 6 juillet, j’avais sillonné plusieurs rues du quartier afin de trouver des cas réels d’encombrants. Je souhaitais donc un retour rapide. Finalement, j’ai de nouveau ouvert l’application, mais sans activer mon compte. Et ça a fonctionné! Mais pas à 100 %.

Des encombrants à ramasser le long d’un immeuble situé sur la rue Anna, à l’angle de la rue Defoye, dans le quartier Saint-Sauveur.
Crédit photo: Véronique Demers

La première fois, pour une raison que j’ignore, le nom de ma rue ne figurait pas dans les choix de réponses. J’ai donc ajouté une adresse au hasard, près de chez moi. Une demande doit contenir l’adresse de collecte des encombrants et l’adresse du demandeur. La deuxième fois était la bonne! J’avais identifié une deuxième adresse où recueillir des encombrants, et mon adresse avec mon numéro civique est bel et bien apparue, cette fois. Ha, les mystères du web!

Enfin, j’ai reçu – la journée même de ma demande pour ramasser des encombrants sur la rue Lafayette, à l’angle de la rue Saint-Bernard – un courriel me confirmant une date de collecte.

2e round : victoire au téléphone

J’avais aussi fait une demande pour des encombrants sur la rue Anna, près de la rue Defoye, devant un immeuble comportant deux adresses civiques. Pour celle-là, j’ai reçu un avis de demande refusée qui m’enjoignait à communiquer avec le Centre de relation avec les citoyens.

Laquelle des deux adresses aurais-je dû choisir (l’Application 311 ne permet pas d’en indiquer deux)? Pourquoi un refus? « Je ne saurai vous dire », m’a répondu mon interlocuteur téléphonique au Centre de relation avec les citoyens. Peu après mon appel, un courriel me confirmait l’acceptation de la demande.

Bref, mes demandes de collectes d’encombrants ont fonctionné avec l’Application 311 moyennant des détours téléphoniques et la non-activation de mon compte. (Pour l’aide technique de la Ville pour l’activer, j’attends toujours.)

Il existe un guide d’utilisation en ligne de l’Application 311.