La participation citoyenne en fête | 4 octobre 2018 | Article par Suzie Genest

Crédit photo: Raymond Poirier

La participation citoyenne en fête

Une conférence de l’historien Réjean Lemoine marquait hier la première des Journées de la participation citoyenne, proposées du 3 au 7 octobre par les conseils de quartier du Vieux-Limoilou et de Saint-Jean-Baptiste, pour aborder et célébrer les initiatives et préoccupations des citoyen.ne.s des quartiers centraux… d’hier à aujourd’hui.

La série d’activités orchestrées par les deux conseils de quartiers se veut aussi un clin d’oeil à leur 25e anniversaire respectif. Si l’arrivée des conseils de quartier dans les années 1990 a marqué l’histoire de la participation citoyenne à Québec, celle-ci s’écrivait depuis déjà un certain temps au coeur de la ville. C’est ce qu’on a pu constater hier soir à La Barberie, à mi-chemin entre le Vieux-Limoilou et Saint-Jean-Baptiste, en survolant avec Réjean Lemoine L’évolution urbaine des vieux faubourgs.

On a vu défiler des moments du développement urbain local encore présents dans les mémoires : élargissement du boulevard Charest, bibliothèque Gabrielle-Roy, parc Jean-Paul L’Allier (jardin Saint-Roch) et projet de la Grande Place… On a aussi comparé passé et présent. Saviez-vous qu’au 19e siècle, avant l’administration municipale, des comités de commerçants, les juges de paix, se réunissaient périodiquement pour voir aux affaires de la « ville »? Que jusqu’au tout début du 20e siècle, les conseillers municipaux (échevins) exerçaient des fonctions plus décisionnelles? Que l’autoroute Dufferin dans les années 1970, sous le maire Marcel Bédard, aurait été un des premiers cas de participation citoyenne à un grand aménagement urbain?

Des conférences et des ateliers citoyens

Les activités des Journées de la participation citoyenne, toutes offertes gratuitement, se poursuivent en alternance dans les quartiers Limoilou et Saint-Jean-Baptiste. Ce soir, jeudi 4 octobre, on nous invite, avec Étienne Grandmont d’Accès transports viables à Réinventer Laurentienne ou à se pencher sur les places éphémères (Animer et aménager l’espace urbain) avec le doctorant en aménagement urbain Guillaume Béliveau-Côté.

Demain, vendredi 5 octobre, le Vieux-Limoilou sera le lieu et le sujet d’un atelier de co-création citoyenne avec Votepour.ca. Du côté de Saint-Jean-Baptiste, on propose le documentaire Bassin Louise, plan d’eau ludique pour tous : la promesse fédérale brisée
et une discussion avec son réalisateur Pierre Fraser.

Fin de semaine et Cabarets locaux

Ce samedi 6 octobre en matinée, Michaël Gosselin de Vélocentrix abordera un sujet de l’heure : Se préparer pour le vélo d’hiver. À 13 h 30, Alejandra de la Cruz de Vivre en ville animera la conférence-atelier Vers une densification durable et désirable pour tous. Le lendemain, dimanche 7 octobre à la même heure, l’environnement retiendra l’attention lors de la projection du documentaire Bras de fer et d’une conférence sur l’expertise citoyenne. Le même jour, en avant-midi, on pourra découvrir avec Alex Tremblay-Lamarche comment Faire l’histoire de sa rue.

Deux cabarets festifs portés par des talents locaux complètent les célébrations. Le Cabaret 100% Limoilou ce samedi 6 octobre en soirée au Bal du lézard met en vedette Blaze Velluto, Jérôme Casabon, Pico Larouche, Robbob, Ti-Cul Lajoie, ainsi qu’un house band sous la direction de Hugo LeMalt. Le Cabaret 100% Saint-Jean-Baptiste, dont la direction est confiée à Alice Guéricolas-Gagné, amène dimanche soir à La Ninkasi L’Ensemble Klezmer de Sainte-Nigoune, Émile Vigneault, Hélène Matte et Wahmed Ben Younès, parmi d’autres.

La programmation détaillée des Journées de la participation citoyenne est accessible au http://www.monlimoilou.com/jpp