Ajout de 23 km sur le réseau cyclable | 19 mars 2018 | Article par Céline Fabriès

Crédit photo: Jean Cazes

Ajout de 23 km sur le réseau cyclable

Plus de 23 kilomètres de pistes cyclables s’ajouteront au réseau de la ville de Québec. Les 30 projets d’aménagement porteront le réseau cyclable à près de 350 kilomètres.

Parmi les projets, soulignons un nouveau lien cyclable de 2,5 kilomètres qui reliera le boulevard Saint-Sacrement au boulevard Versant-Nord via les rues Cyrille-Duquet, Frank-Carrel, Nérée-Tremblay et Galvani. Un autre parcours de la même distance permettra de rejoindre le boulevard Père-Lelièvre par la passerelle des Trois-Soeurs.

De plus 12 projets d’aménagement prévus en 2017 verront le jour cette année, dont la piste cyclable allant de la piste cyclable de la rivière Saint-Charles à la rue De L’Espinay. Les projets avaient été annulés à la suite d’un appel d’offres non concluant.

L’an passé, la Ville de Québec avait réalisé près de 11 kilomètres de réseau cyclable totalisant des investissements de 2,2 millions $. La Ville avait aussi installé des compteurs à différents endroits. Selon les résultats fournis par le Ville de Québec, entre 2016 et 2017, on note une augmentation de 11 % de la fréquentation sur la piste cyclable de la rue Einstein, 6 % sur le corridor Père-Marquette et 7 % sur le corridor cyclable de la rivière Saint-Charles.

Concernant les déplacements dans le secteur de la Haute-Ville, on recense environ 3 000 déplacements par jour sur l’axe est-ouest. De ce nombre, 50 % des cyclistes empruntent le corridor Père-Marquette.

L’augmentation du réseau cyclable est une bonne nouvelle pour la Table de concertation vélo des conseils de quartier, toutefois pour son président Martial Van Neste, il reste beaucoup à faire. Il invite l’administration à « accélérer la cadence » en vue d’atteindre l’objectif de la Vision des déplacements à vélo d’ajouter 90 km au réseau cyclable à l’horizon 2020. « Il faut également entreprendre une réflexion sur l’interconnexion avec le réseau structurant de transport en commun », affirme Martial Van Neste, qui souhaite que la Table de concertation vélo des conseils de quartier soit partie prenante de cette réflexion.

La Ville de Québec soumettra à la population les projets dont l’aménagement aura un impact sur la circulation et/ou le stationnement dans les quartiers concernés. Des séances d’information et de consultation permettront de présenter les aménagements proposés et de bonifier ceux-ci à la lumière des commentaires recueillis.