17 millions $ pour les rivières | 28 mars 2018 | Article par Céline Fabriès

Une esquisse d’un des projets de l’équipe Cadaster en bordure de la rivière Saint-Charles dans le cadre du concours Rêvons nos rivières

Crédit photo: Ville de Québec

17 millions $ pour les rivières

Tel qu’annoncé, mardi, dans le budget du gouvernement du Québec, la Ville de Québec recevra 17 millions $ sur cinq ans pour la mise en oeuvre du Plan de revitalisation et de mise en valeur des quatre rivières de Québec, dont la rivière Saint-Charles – du Berger.

Cette annonce a été confirmée par le ministre responsable de Capitale-Nationale, Sébastien Proulx, mercredi après-midi lors d’une conférence de presse au Centre récréatif Saint-Roch. Selon le ministre, ce plan permettra de « créer un trait d’union entre les quartiers grâce aux nouvelles installations et de maximiser l’accessibilité aux rivières sur quatre saisons ».

Cet investissement, qui s’ajoute aux 11 millions $ déjà au Plan triennal d’immobilisations (PTI) pour les trois prochaines années, servira à mettre en valeur des activités récréotouristiques tout au long de l’année, en plus de contribuer à l’assainissement des eaux usées, à la gestion des eaux de pluie et à la protection de la biodiversité. Le maire de Québec, Régis Labeaume, s’est dit très heureux de la confirmation de la « pertinence du projet » avec cet investissement.

« On veut redonner l’accès à tous les cours d’eau de la ville pour que les citoyens de la ville puissent y pratiquer des activités récréatives, et que nos rivières retrouvent leur prestige », a souligné Régis Labeaume.

Rappelons qu’un concours international d’idées avait été lancé au printemps dernier. En septembre, la Ville avait présenté les trois gagnants, dont l’équipe Cadaster de Brooklyn (États-Unis). Le groupe composé de Gabriel Cuellar, urbaniste-designer, et Athar Mufreh, architecte paysagiste, proposait « l’aménagement d’« îlots-à-la-source » sur les emprises routières superflues, dont la nouvelle mission sera de relier les quartiers et les parcs existants.

La Ville se penche actuellement sur la mise en oeuvre de l’aménagement. On ne sait pas encore quelles idées lancées pendant le concours seront retenues. L’inauguration aura lieu cet automne, mais on devrait voir les premières prémices de la mise en valeur des rivières dès cet été. La population sera appelée à contribuer à chaque étape du développement du projet.

Il y a quelques jours, la Ville de Québec avait également annoncé le financement par le gouvernement du Québec, d’une nouvelle passerelle reliant le quartier Limoilou à l’écoquartier de la Pointe-aux-Lièvres.