Les candidats de Québec 21 refusent de débattre | 10 octobre 2017 | Article par Céline Fabriès

Crédit photo: Céline Fabriès

Les candidats de Québec 21 refusent de débattre

Québec 21 refuse de participer aux débats organisés dans Limoilou et Saint-Roch–Saint-Sauveur sans donner une raison valable aux organisateurs.

Dans Limoilou, le directeur des communications, David Chabot, s’est contenté d’envoyer un courriel laconique à Raymond Poirier de Monlimoilou, pour dire non : « Malheureusement, nous ne pourrons pas participer au débat proposé. »

Dans Saint-Roch–Saint-Sauveur, aucune réponse n’a été donnée par le candidat Samuel D. Lachance ni par David Chabot, malgré de nombreuses demandes de Marie-Joëlle Lemay-Brault du Comité des citoyens et citoyennes du quartier Saint-Sauveur (CCCQSS).

Un refus qu’ont du mal à s’expliquer les organisateurs, alors que le chef de Québec 21, Jean-François Gosselin a déclaré lors du point de presse du 22 septembre :

Nous, on a reçu quelques invitations; de notre côté, c’est oui, c’est oui toujours, n’importe où, n’importe quand, n’importe comment. […] Les débats sont importants dans une démocratie comme la nôtre, faut faire des débats.

Joint par téléphone, David Chabot défend les décisions des candidats de ne pas participer aux débats. « Les candidats préfèrent faire du porte-à-porte et aller voir les gens directement pour discuter des enjeux avec eux, on respecte ça », explique-t-il.

Selon monsieur Chabot, les débats locaux, qui ne sont pas télévisés, sont de moindre importance par rapport aux débats des chefs.

Jean-François Gosselin parlait pour lui. Pour ce qui est des enjeux plus locaux, la stratégie est un peu différente. Les débats ne sont pas télévisés, ça ne va pas rejoindre tous les gens.

Pour Saint-Roch–Saint-Sauveur, David Chabot a justifié l’absence de Samuel D. Lachance au débat à cause d’un conflit d’horaire. « Sa présence est obligatoire à une campagne de financement de Québec 21 qui a lieu en même temps que le débat. »

Les candidats du district Saint-Roch–Saint-Sauveur débattent ce mardi à 19 h au Tam-Tam Café. Le débat est organisé conjointement par Monsaintroch-Monsaintsauveur, CKIA, le CCCQSS et la table de quartier L’Engrenage de Saint-Roch. À l’exception du candidat de Québec 21, tous les candidats ont accepté d’y participer.

Dans Limoilou, le débat organisé par Monlimoilou et CKRL aura lieu le 23 octobre au Centre communautaire Jean-Guy Drolet à 19 h, pour les districts du Vieux-Limoilou et de Maizerets-Lairet.