Du laisser-aller dans les piscines publiques | 11 août 2017 | Article par Céline Fabriès

Crédit photo: Céline Fabriès

Du laisser-aller dans les piscines publiques

C’est affiché noir sur blanc dans toutes les piscines de la Ville de Québec. Il s’agit même du premier point. La douche est obligatoire avant de se baigner. Pourtant, Monquartier a relevé de nombreux cas dans les piscines extérieures comme intérieures de la Ville où le règlement est loin d’être respecté.

Dans les piscines extérieures, la majorité des gens ne passent pas par le vestiaire, ils vont s’installer au bord de la piscine avec leurs affaires, se déshabillent et vont directement dans l’eau sans prendre une douche. Idem en ce qui concerne les camps de jour.

Pourtant, la douche est obligatoire dans toutes les piscines de la Ville de Québec. « Cette mesure d’hygiène a été mise en place afin d’assurer une meilleure qualité d’eau aux baigneurs et d’éviter la transmission de certaines maladies qui résistent aux procédés de désinfection de l’eau », rappelle la porte-parole de la Ville de Québec, Rose-Marie Ayotte.

Le maillot de bain est un autre point du règlement pas toujours respecté, alors que les sous-vêtements et les vêtements non conçus pour la baignade sont interdits. Monquartier, lors de ses visites dans les piscines extérieures, a remarqué plusieurs hommes se baigner avec un short de sport et des boxers en-dessous au lieu du short de bain réglementaire et ne recevoir aucun avertissement.

Les « shorts de sport, jeans, t-shirt, débardeur » sont interdits, souligne Rose-Marie Ayotte. Les hommes « devraient recevoir un avertissement au même titre qu’une dame qui porterait un soutien-gorge plutôt qu’un haut de bikini ».

En posant la question comme citoyenne lors d’une visite dans une piscine extérieure à des membres du personnel de la piscine, notre journaliste a obtenu une réponse quelque peu différente de la réponse officielle de la Ville.

On est conciliant. Ça dépend du contexte. Quand il fait super chaud, on va accepter. Mais si la personne revient à chaque fois sans un vrai maillot de bain, on va l’avertir.

À noter qu’aucune femme n’a été vue se baignant sans un maillot de bain pendant l’enquête de Monquartier.

Les affiches ne conscientisent pas tous les nageurs

Que l’on soit dans une piscine extérieure ou dans un dans une piscine intérieure, le règlement est le même. Contrairement à une piscine extérieure, la piscine intérieure est surtout fréquentée par des sportifs. La mentalité n’est donc pas la même que dans les piscines extérieures et les nageurs, y compris ceux des camps de jour, ont pour la plupart conscience du règlement en vigueur et le respectent.

Malgré tout, Monquartier a relevé qu’en moyenne, cinq à dix personnes ne prennent pas de douche avant de se jeter à l’eau et les sauveteurs ne les rappellent jamais à l’ordre.

En plus du règlement, on peut apercevoir une affiche sur les panneaux à l’entrée des vestiaires et au bord du bassin. Cette affiche stipule qu’il faut se rincer de la tête aux pieds avant la baignade afin de préserver la qualité de l’eau.

Selon Marie-Rose Ayotte, « le rôle des surveillants-sauveteurs est évidemment de faire respecter l’ensemble des règlements de la piscine, toutefois, la gestion de la sécurité des baigneurs prime sur l’application des règles telles que la douche ».