59,6 M$ au RTC pour améliorer le transport collectif à Québec | 18 juillet 2017 | Article par Suzie Genest

Crédit photo : Jean Cazes

59,6 M$ au RTC pour améliorer le transport collectif à Québec

Un investissement de 59,6 M$, issu du Fonds pour l’infrastructure de transport en commun (FITC), est accordé au Réseau de transport de la Capitale (RTC) par les gouvernements provincial et fédéral pour améliorer le transport en commun dans l’agglomération de Québec.

Cette enveloppe du FITC couvre une première phase de développement incluant au total 32 projets du RTC. De ceux-ci, quatre projets majeurs recevront 64 % de l’enveloppe : l’acquisition de 36 autobus hybrides accessibles de nouvelle génération (30 M$); le déploiement de Parc-O-Bus pour mieux desservir les zones les plus congestionnées à partir de la périphérie  (7 M$); l’ajout de bornes d’information et d’écrans Nomade en temps réel (2,6 M$); l’aménagement d’un terminus à ExpoCité (2,5 M$). Le RTC prévoit aussi reconditionner des autobus articulés et mener des études en vue d’améliorer ses services.

Cette modernisation du matériel roulant et des infrastructures ainsi que cette amélioration des services et de la performance visent, pour le RTC, à « jeter les bases du réseau de transport du futur ». Le président du RTC Rémy Normand a affirmé :

Le RTC entend tirer le maximum des fonds rendus disponibles par les gouvernements fédéral et provincial, dans cette phase d’investissement et les suivantes, afin que l’agglomération puisse bénéficier d’un service de transport en commun à la hauteur de ses besoins et de ses attentes.

L’annonce de cette première phase d’investissement a été faite aujourd’hui par le secrétaire parlementaire de la ministre de la Santé Joël Lightbound et le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale François Blais. La mise en œuvre du FITC repose sur des ententes bilatérales entre le gouvernement canadien et les provinces et territoires. La contribution du gouvernement du Canada,  de plus de 33,1 M$, et celle du gouvernement du Québec, de plus de 26,5 M$, couvrent respectivement 50 % et 40% des coûts admissibles des 32 projets du RTC, qui en complète le financement.