3e lien, respect et services de proximité pour Québec 21 | 22 septembre 2017 | Article par Céline Fabriès

Crédit photo: Céline Fabriès

3e lien, respect et services de proximité pour Québec 21

Québec 21 a lancé sa campagne électorale, vendredi matin, devant l’Hôtel de Ville. En compagnie de 19 de ses 21 candidats, Jean-François Gosselin a présenté les trois principaux enjeux sur lesquels son parti basera sa campagne électorale.

Mobilité et transport

Le transport avec le troisième lien à l’est sera le principal enjeu de Québec 21. Pour le chef du jeune parti politique, la congestion est un « fléau » et les solutions proposées depuis dix ans par Régis Labeaume sont des « échecs ».

Monsieur Gosselin estime également que le maire ne peut pas demander un « chèque en blanc » à la population pour un projet de transport en commun structurant. « Qu’est ce que ça sera, son projet, combien ça va coûter, qu’est-ce que ça va comprendre ? », questionne-t-il.

Efficacité et accessibilité

Selon Jean-François Gosselin, les taxes ont augmenté, mais pas les services aux citoyens. « Des dépenses farfelues, des idées de grandeur », dit-il, citant des citoyens rencontrés lors de porte-à-porte. Selon le candidat à la mairie, les citoyens réclament un déneigement efficace, des trottoirs entretenus, des rues réparées et des loisirs disponibles.

Qualité de vie et respect

Le chef de Québec 21 reproche à Régis Labeaume « son arrogance ». Il promet d’être un « maire respectueux », même avec les gens qui ne sont pas d’accord avec lui.

Jean-François Gosselin est prêt à débattre avec Anne Guérette et Régis Labeaume. « J’adore les débats », a-t-il indiqué, lançant du même coup des invitations à ses deux adversaires. Québec 21 annoncera au fur et à mesure ses engagements politiques.