FEQ : Nourriture tolérée, eau interdite

FEQ Fontaine d'eau

Cette année, le Festival d’été de Québec (FEQ) a décidé d’interdire l’eau sur ses deux principaux sites extérieurs au nom de la sécurité. Des fontaines d’eau ont été installées sur les Plaines et au parc de la Francophonie. La nourriture sera interdite l’an prochain.

Selon le FEQ, cette mesure était nécessaire afin de renforcer la sécurité dans un contexte mondial où la menace d’attentat n’est pas à prendre à la légère. Et Québec n’est pas à l’abri d’une attaque.L’eau n’est pas interdite sur tous les sites du FEQ. Sur la place d’Youville où les concerts sont gratuits et dont la règlementation dépend de la Ville de Québec, l’eau est autorisée. Les plaines d’Abraham sont régies par la Commission des champs de bataille nationaux, mais le Festival d’été de Québec peut mettre en place sa propre règlementation.« Le FEQ décide des mesures qu’il souhaite mettre en place, mais si les usagers se plaignent nous allons nous asseoir avec eux pour discuter de la situation parce que ce n’est pas interdit d’apporter de la nourriture et de l’eau sur les Plaines », a souligné Nathalie Allaire du service des communications de la Commission des champs de bataille nationaux.Même son de cloche du côté de la Commission de la Capitale-Nationale qui s’appuie sur la règlementation de la Ville de Québec et qui autorise l’eau et la nourriture, mais qui laisse le FEQ libre de choisir sa propre règlementation pendant la durée du festival au parc de la Francophonie.

Les interdictions en Europe

Le FEQ se base aussi sur le fait que la majorité des festivals ont pris les mêmes mesures. Selon Luci Tremblay, directrice des communications du FEQ, des festivals aux Québec et en Amérique du Nord font la même chose.Dans Le Soleil mardi, Luci Tremblay évoquait également les festivals européens. En Europe où les attentats ont eu lieu, les festivals ont renforcé la sécurité, mais l’eau et la nourriture sont loin d’être interdites partout. De plus, les interdictions diffèrent selon les festivals.Certains festivals comme les Francofolies de La Rochelle et les Nuits de Fourvière (Lyon) en France autorisent la nourriture et l’eau dans des bouteilles en plastique dont le bouchon a été enlevé, d’autres comme les Francofolies de Spa en Belgique interdisent la nourriture excepté les fruits, biscuits et autres barres céréalières, mais les festivaliers peuvent entrer avec un bouteille d’eau en plastique pleine et scellée ne dépassant pas 50 cl. Le Festival de Brive (France) interdit aussi la nourriture, mais autorise les bouteille d’eau jusqu’à 1,5 L. Le Brussels Summer Festival (Belgique) a choisi d’interdire l’eau et la nourriture. Il n’y a aucune fontaine d’eau sur le site, mais des canettes d’eau sont distribuées lorsqu’il fait très chaud.Tous les festivals cités plus haut vendent de l’eau et de la nourriture. Les Nuits de Fourvière et les Francofolies de la Rochelle ont aussi installé des fontaines d’eau. En plus de vendre des bouteilles d’eau à 3 $, le FEQ a installé des fontaines d’eau afin que le public puisse s’hydrater et remplir leur bouteille, mais cela n’empêche pas les malaises et la déshydratation comme on a pu le voir lors du concert de Selena Gomez. Le FEQ affirme que des fontaines d’eau supplémentaires seront installées l’an prochain, mais que pour cette année c’est impossible en raison de la complexité de l’installation. De la nourriture est aussi vendue, mais une famille pourra-t-elle encore se payer des laissez-passer s’il faut en plus qu’elle achète de la nourriture ?