Anne Guérette prête à en découdre avec Régis Labeaume | 19 septembre 2016 | Article par Céline Fabriès

Anne Guérette prête à en découdre avec Régis Labeaume

Anne Guérette a procédé lundi matin au dépôt officiel de sa candidature à la direction de Démocratie Québec afin de devenir celle qui sera opposée à Régis Labeaume pour le poste de maire de la Ville de Québec.

« Je suis très heureuse d’annoncer à la population de Québec que je dépose aujourd’hui tous les documents nécessaires pour officialiser ma candidature à la chefferie de Démocratie Québec. La course est donc officiellement commencée », a déclaré Anne Guérette, devant l’Hôtel de Ville de Québec.Anne Guérette se dit confiante de remporter la course à la chefferie en remettant plus du double des signatures requises par les règlements du Parti. Des signatures qui viennent de tous les arrondissements de Québec. La conseillère municipale du district Cap-aux-Diamants dont une partie du quartier Montcalm fait parti est pour l’instant la seule candidate à la tête de Démocratie Québec.

« Après 15 années d’engagement sur la scène politique municipale de la Ville de Québec dont  10 à titre d’élue municipale. Après avoir traversé trois campagnes électorales et soutenu la construction de Démocratie Québec depuis son origine, je suis prête pour la mairie », a souligné madame Guérette qui a commencé sa carrière politique comme élue au conseil d’administration du conseil de quartier de Montcalm.

Les enjeux de la campagne d’Anne Guérette

Selon la candidate, la politique doit être menée de manière à construire une démocratie ouverte, transparente, participative et dynamique. Anne Guérette abordera pendant sa campagne entre autres la gestion des finances municipales, les services aux citoyens, la mobilité, la démocratie municipale et le développement durable.

« Ces enjeux m’apparaissent comme les plus importants pour les citoyens de la Ville de Québec à l’heure actuelle. Je compte m’y attarder et présenter des propositions pertinentes qui s’inscrivent dans une vision d’ensemble cohérente qui répond aux besoins et aux aspirations de notre collectivité », a déclaré Anne Guérette.

Si elle est élue chef de Démocratie Québec,  Anne Guérette entamera une grande tournée de tous les arrondissements de la Ville de Québec pour soumettre ses propositions aux citoyens et construire avec eux une plateforme qui colle aux préoccupations des citoyens de tous les quartiers de la grande ville de Québec

Le respect mot d’ordre de la campagne d’Anne Guérette

Enfin, si elle est élue mairesse, le mot d’ordre sera le respect. Respect vis-à-vis des adversaires, du processus démocratique, des employés et de capacités financières de la Ville de Québec. Un respect dont manque ses adversaires de l’Équipe Labeaume selon Anne Guérette qui a transmis aux médias par courriel, un message envoyé par Julie Lemieux le 18 septembre.«Fais ton travail de conseillère municipale et règle les problèmes au lieu de te servir des médias pour te faire du capital politique. C’est ton rôle d’élue de parler au directeur d’arrondissement et de veiller au grain quand des citoyens portent plainte dans ton district. C’est toi l’irresponsable et je ne me gênerai pas pour le dire. Tu vas trop loin et tu manques totalement de respect par ambition. Déplorable. Je plains tes collègues de devoir endurer ton arrogance et ta vanité. Tu viens de perdre toute la considération que je pouvais entretenir à ton égard. Tu vas finir par faire le vide autour de toi et c’est déjà bien commencé, crois-moi », a écrit la vice-présidente de l’exécutif, Julie Lemieux dimanche soir à 22 h 30.Les trois conseillers de Démocratie Québec, Anne Guérette, Yvon Bussières et Paul Shoiry ont reçu une copie du courriel en même temps dimanche soir. Julie Lemieux aurait envoyé le courriel suite à la sortie d’Anne Guérette dans un reportage de Radio-Canada, dimanche, au sujet d’une maison centenaire qui est menacée sur l’avenue Wilfrid-Laurier.